M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Un grand nombre de musulmans se convertit-il après avoir eu des rêves et des visions du Christ ?

Par Kennedy Hall — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : doidam10/Adobe Stock

7 décembre 2021 (LifeSiteNews) — Dinesh D’Souza, un ancien conseiller politique dans l’administration du président Ronald Reagan, a déclaré dans l’édition du 29 novembre de son podcast qu’un « nombre substantiel » de musulmans se convertissent au christianisme en Afrique et au Moyen-Orient après avoir relaté des rêves et des visions étonnantes de Jésus-Christ.

Jésus est considéré comme un grand prophète dans l’Islam, mais non comme le Fils de Dieu qu’il s’est révélé être dans le Nouveau Testament. Le nom que les musulmans utilisent pour désigner Jésus dans un contexte musulman est « Isa ». Dans son émission, M. D’Souza a cité une série d’articles qui font état de témoignages de musulmans du monde entier affirmant qu’ils sont visités par « Isa » dans des rêves et des visions et qu’on leur dit de trouver une église, un pasteur et de lire la Bible.

Une multitude d’articles corroborent les déclarations de D’Souza, car les témoignages de musulmans ayant vu « Isa » dans leurs rêves abondent dans le monde entier. L’un de ces récits concerne un jeune Indien nommé Ali, qui affirme avoir reçu la visite de Jésus en rêve. La rencontre était apparemment si puissante qu’il a décrit ce moment comme un « tremblement de terre ». Il pense que Jésus lui a dit « J’ai besoin de toi », ce qui l’a incité à trouver immédiatement une église et un pasteur.

Le phénomène devient si courant qu’il existe un acronyme que les pasteurs et les fondateurs d’églises utilisent lorsqu’ils s’occupent de ces convertis ; on les appelle les « MBB » (Muslim Background Believers [Croyants d’origine musulmane]).

Il est courant que les groupes évangéliques qui travaillent dans les régions musulmanes du monde développent des méthodes spécifiques pour s’occuper des MBB en raison de la forte demande.

L'article continue ci-dessous...
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Dans son émission, D’Souza a fait référence à une entrevue réalisée en 2000 par Al Jazeera, dans laquelle le cheikh Ahmad al Katani a tiré la conclusion plutôt surprenante qu’en Afrique, « à cause des missionnaires chrétiens, l’Islam perd chaque heure 667 musulmans qui se convertissent au christianisme, chaque jour 16 000, et chaque année six millions ».

Il est possible qu’il s’agisse d’un exemple de surdéclaration, car une telle affirmation motiverait sûrement un public musulman à répandre l’islam avec plus de ferveur. D’un autre côté, étant donné que quitter l’islam est illégal ou fortement interdit dans de nombreuses nations musulmanes, il est possible qu’il y ait un nombre incalculable de conversions non signalées.

Un universitaire anglican spécialisé dans l’étude des relations islamo-chrétiennes a écrit dans un article de 2015 qu’« il existe... une réelle possibilité de sous-déclaration. Cela se produit couramment dans les forums publics qui sont susceptibles d’être lus par les musulmans locaux. Utiliser l’estimation la plus basse possible ou même une estimation inférieure est considéré comme un moyen de maintenir la sécurité, en particulier dans les pays où le gouvernement punit activement les apostats ou ferme les yeux tandis que la famille de la personne est autorisée ou encouragée à administrer la punition. »

Les chiffres réels sont difficiles à vérifier, néanmoins le nombre de conversions qui ont eu lieu et qui ont lieu, dans les nations à majorité musulmane, n’est pas négligeable.

Si l’on considère que les récits de rêves d’« Isa » sont cohérents, il y a davantage de raisons de prendre ces affirmations au sérieux.

Certains pourraient suggérer que le « pouvoir de suggestion » est la raison pour laquelle ces rêves sont rapportés, ou que les missionnaires chrétiens exagèrent peut-être quelques histoires pour renforcer l’efficacité déclarée de leurs efforts d’évangélisation. Bien que cela puisse être vrai dans certains cas ─ les chrétiens ne sont pas à l’abri des mensonges ─ c’est une critique trop simpliste.

Comme le souligne D’Souza, ces histoires de Jésus visitant les musulmans dans des rêves et des visions se produisent dans le monde entier, partout où l’on trouve des musulmans. Il raconte l’histoire d’une femme de Francfort, en Allemagne, qui a cherché un prêtre parce que « Dieu... lui a ordonné en rêve de se rendre à la grande église de la place du marché et de demander à l’imam... de me dire la vérité ». Imam est le mot désignant un chef de prière musulman et peut être traduit librement par pasteur ou prêtre.

L’animateur de l’émission a mentionné des événements similaires qui se déroulent en Algérie, en Albanie, en Syrie, au Kurdistan et en Égypte. Il existe certes des similitudes culturelles entre ces pays, mais à bien des égards, ils sont séparés par des mondes entiers si l’on considère les langues régionales, les dialectes, les traditions ethniques, etc. Il est hautement improbable qu’il puisse y avoir un phénomène interculturel dans lequel un rêve ou une vision particulière ait été encouragé par des images ou des médias populaires. Étant donné la difficulté de partager l’imagerie ou la littérature chrétienne dans les pays à majorité musulmane, c’est encore plus improbable.

Toute spéculation mise à part, il ne serait pas inouï que Dieu lui-même rende visite à des personnes en rêve ou en vision pour les convertir. L’Ancien et le Nouveau Testament sont remplis de tels récits, tout comme la vie des saints et des convertis.

À l’approche de Noël, nous pourrions nous rappeler cet événement décisif survenu il y a environ 2000 ans, lorsqu’un homme de Palestine a reçu la visite d’un ange du Seigneur qui lui a assuré que la Vierge Marie mettrait le Christ au monde.

Qui sait, peut-être Jésus visite-t-il des millions de personnes dans des terres anciennement chrétiennes, afin que les terres ancestrales des Apôtres reviennent à l’Église. Des choses plus étranges sont déjà arrivées.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.



Laissez un commentaire