M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Une députée lance «Vive le Christ Roi» dans un discours à la Chambre des représentants du Brésil !


Christine Nogueira do Reis Tonietto.

Par Matthew Cullinan Hoffman ― traduit par Campagne Québec-Vie

1er mai 2019 (LifeSiteNews) ― Une députée brésilienne de la Chambre des représentants a prononcé le discours d'ouverture déclarant son engagement en tant que catholique envers « Le Christ, roi de l'Univers » et a terminé son discours d'ouverture par le cri, « ¡Viva Cristo Rey ! » (Vive le Christ Roi !).

Christine Nogueira do Reis Tonietto, communément appelée « Chris Tonietto », est une avocate de 27 ans, membre du Centre Dom Bosco, un mouvement qui cherche à enseigner aux catholiques la connaissance de la doctrine catholique et la pratique de la piété catholique, particulièrement en ce qui concerne la réception régulière des sacrements. Elle a été élue à la Chambre des représentants brésilienne l'année dernière en tant que membre du conservateur Parti social libéral, qui a également nommé l'actuel président du Brésil, Jair Bolsonaro.

« Je veux consacrer ce mandat, notre mandat, au Christ, Roi de l'univers, à Notre-Dame d'Aparecida, Patronne du Brésil, pays qui fut à l'origine nommé Terre de la Sainte Croix, » proclamait Mme do Reis Tonietto à ses collègues députés. « Je veux réaffirmer ici mon engagement moral à la défense de la vie depuis la conception, à la défense de la famille et des valeurs chrétiennes, à la lutte contre l'avortement, l'idéologie du genre, la corruption et le crime. »

L'article continue après cette publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

« J'exhorte la jeunesse brésilienne à ne pas perdre espoir dans notre pays. Je veux servir mon pays avec tout l'amour, tout l'engagement éthique et moral et la vigueur qu'inspire tant ma foi catholique. Je vous souhaite à tous un mandat excellent et béni, et que Dieu bénisse nos actions ici, dans cette assemblée législative. Viva Cristo Rey ! »

Le cri « Viva Cristo Rey » est devenu populaire en Amérique latine et en particulier au Mexique dans les années 1920 et 1930, pendant la persécution des catholiques par le gouvernement mexicain, après l'institution de la fête du Christ Roi par le Pape Pie XI en 1925. Les [catholiques] participants à la « Cristiada » ou Guerre des Cristeros, qui éclata au Mexique en 1926 pour la défense de la foi catholique, utilisaient ces mots comme cri de ralliement.

Mme do Reis Tonietto fait partie d'une nouvelle génération de représentants catholiques et évangéliques protestants conservateurs qui ont été portés au pouvoir dans la victoire du président brésilien Jair Bolsonaro, qui a fait campagne pour éradiquer l'idéologie politique socialiste du gouvernement brésilien et pour la remplacer par les valeurs chrétiennes.

Tenant des positions sans compromis pro-vie et pro-famille, Mme do Reis Tonietto s'est également engagée dans la refonte du système éducatif brésilien qui, sous les gouvernements socialistes précédents, est devenu un système d'endoctrinement politique en faveur de l'idéologie politique et sociale néomarxiste, notamment l'idéologie du genre.

« Nous vivons à une époque où beaucoup de gens défendent et approuvent, non pas le respect de la religion en général, mais la négation même de la foi et le relativisme par rapport à la vérité », a déclaré Mme do Reis Tonietto dans une récente entrevue avec le site internet activiste pro-famille Sempre Família (Toujours la famille).

« Je suis catholique et j'ai décidé d'entrer dans la course au poste de député fédéral. Plusieurs fois, si ce n'est toutes, je concluais mes discours avec le cri vibrant de "Viva Christo Rey" pour une raison très simple : je suis catholique et, en tant que catholique, je défends la restauration de la chrétienté et je comprends que nous n'aurons une véritable culture de paix que si nous commençons à reconnaître à nouveau le Christ comme Roi de notre pays », affirmait Mme do Reis Tonietto.

Publicité



Laissez un commentaire