M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un conseil municipal de l’Illinois autorise le drapeau pro-vie à flotter sur l’hôtel de ville

Par Savannah Dudzik (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie

Quelques mois seulement après avoir déployé un drapeau de la « fierté » à l’hôtel de ville*, un conseil municipal de l’Illinois a voté en faveur de l’installation d’un drapeau pro-vie à l’occasion du Mois du respect de la vie.

Lors de la réunion, le conseil municipal de la ville de Galesburg a voté à 5 voix contre 2 pour approuver le déploiement du drapeau après qu’un résident, M. Brent Zhorne, ait insisté pour qu’il soit déployé. M. Zhorne a déclaré que « la vie est sacrée — c’est quelque chose de précieux et nous devons la protéger ».

Zhorne affirme qu’il ne représente pas Knox County Right to Life ni aucune autre organisation.

Mais M. Zhorne n’était pas le seul à être favorable au déploiement du drapeau ; de nombreux membres du groupe pro-vie local ont assisté à la réunion pour soutenir l’idée.

« J’aimerais que le drapeau soit déployé parce que nous respectons la vie — à tous les stades de la vie », a déclaré une femme présente à la réunion.

Un autre homme a déclaré : « Cette cause est si sacrée pour notre pays, pour nous-mêmes, et pour notre foi ».

D’autres, en revanche, ont estimé que le drapeau était plutôt le symbole d’un manque d’intégration, même si le drapeau pro-vie vise à reconnaître la dignité du groupe d’êtres humains le plus marginalisé de la société : ceux qui sont vivants dans l’utérus, mais pas encore nés.

L'article continue ci-dessous...

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

« Si nous nous concentrons uniquement sur les mères vulnérables et leurs enfants à naître, nous laissons de côté un grand nombre de personnes qui méritent d’être respectées », a déclaré une femme.

Mais le drapeau pro-vie n’est pas un symbole d’irrespect envers les autres, et il n’est pas non plus censé être un symbole pour toutes les causes, partout. Il s’agit d’un symbole de la défense du droit à la vie pour tous les êtres humains, sans exclure personne de ce droit humain le plus fondamental.

Un autre participant, Dwight White, membre du conseil municipal, qui a voté contre l’autorisation du drapeau, est allé jusqu’à comparer le drapeau pro-vie aux drapeaux confédérés et aux drapeaux de l’« extrême droite ». « Je vous garantis que la prochaine chose… vous pensez que le Confederate Flag Group, les Mothers of Confederacy, vous pensez que l’extrême droite a un droit ? Ils voudront faire flotter leur drapeau », a déclaré M. White.

Mais Heather Acerra, membre du conseil, a déclaré que le drapeau « ne concerne pas seulement les enfants à naître », mais aussi « les personnes handicapées et les personnes en fin de vie ».

Sur son site Internet, le Pro-Life Flag Project affirme que le drapeau est « une bannière unificatrice pour le mouvement pro-vie ».

« Deux pieds, deux mains, deux bandes, deux vies. Aimez-les toutes les deux », telle est la devise du projet, et le drapeau a été créé et « choisi par vous, les membres du mouvement pro-vie, afin de fournir un symbole unificateur et librement reproductible pour la cause pro-vie ».


*Il est pour le moins étrange que le même conseil municipal arbore un drapeau pro-vie après le drapeau de la « fierté »... — A.H.



Laissez un commentaire