M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un chauffeur Uber licencié pour avoir refusé de conduire une femme à l’avortoir

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : Stock Catalog/Flickr

Ce chauffeur Uber s’était retrouvé à conduire une étudiante universitaire à un avortoir, distant de la demeure de la jeune femme d’environ une heure. Quand le chauffeur eut appris la destination, il reconnut sans doute la destination vers laquelle il devait se diriger, car il demanda si c’était à un avorteur qu’ils allaient, il se sentait mal à l’aise.

Tout en conduisant, il tenta de faire changer d’avis sa cliente en lui racontant combien sa femme avait elle-même souffert de l’avortement. Sans doute parce que l’étudiante ne manifestait pas de changement dans son dessein, le conducteur prit la décision, qu’il devait peser en lui-même depuis qu’il avait compris de quoi il en retournait, de s’arrêter, ce qui s’avéra être à mi-chemin en pleine campagne, devant une station d’essence solitaire.

Il expliqua à la jeune femme qu’il ne pouvait pas l’emmener à cet avortoir et qu’elle ne trouverait pas d’autre chauffeur Uber par ici, mais qu’il pouvait la reconduire chez elle. Cet infortuné chauffeur resta une bonne demi-heure sur place, offrant la possibilité à sa cliente de rentrer chez elle, pendant que celle-ci appelait diverses connaissances afin d’obtenir un moyen de se rendre à son rendez-vous, auquel elle se rendit d’ailleurs. Maintenant cette femme songe à poursuivre l’ex-chauffeur Uber. Extrait de LifeSiteNews :

Uber a définitivement expulsé un chauffeur du nord de l’État de New York pour avoir refusé d’emmener une étudiante universitaire de 20 ans à un centre d’avortement.

L’incident s’est propagé dans les médias grand public après que l’étudiante eut écrit sur Reddit au sujet du « pire jour de ma vie ».

Uber a confirmé « que le chauffeur a été rejeté du service parce que ses actions violaient les directives communautaires de l’entreprise », selon Yahoo Lifestyle.

Bien que le chauffeur lui ait proposé de la ramener chez elle, l’étudiante a refusé et, après avoir rejoint son « copain »*, a appelé un taxi et est allée jusqu’au bout du processus d’avortement.

Elle veut maintenant poursuivre le conducteur en justice et demande des conseils juridiques sur Reddit.


*Parenthèses rajoutées. — A. H.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire