M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 4,492 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Un archevêque hongrois dénonce la franc-maçonnerie, l'idéologie LGBT et la montée de l'islam en Europe


Mgr Gyula Màrfi, archevêque de Veszprém en Hongrie.

Par Raymond Wolfe — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Szerafin Zoltàn

9 janvier 2023, Veszprém, Hongrie (LifeSiteNews) — Un prélat hongrois s’est récemment élevé contre la montée de l’idéologie LGBT, de l’islam et du sentiment antichrétien en Europe, ainsi que contre l’influence de la franc-maçonnerie sur les dirigeants de l’Union européenne.

Dans une interview accordée le mois dernier au journal hongrois conservateur Magyar Jelen, Mgr Gyula Márfi, archevêque émérite de Veszprém a mis en garde contre un assaut sur plusieurs fronts contre le christianisme européen de la part des forces de gauche au sein de l’UE.

« L’un des signes les plus frappants de l’antichristianisme de l’Union européenne, a-t-il déclaré, est que sa constitution ne commémore pas les racines chrétiennes de l’Europe », un point sur lequel les papes saint Jean-Paul II et Benoît XVI ont également insisté.

« Ils écrivent sur les traditions gréco-romaines et les lumières, mais pas sur le christianisme », a déclaré Mgr Márfi, faisant référence à la Constitution de l’UE. « Pourtant, la culture et l’art antiques ont survécu précisément grâce aux chrétiens : les écrits de Virgile, Tacite, Homère et d’autres ont été copiés par des moines au fond de leurs cellules. »

Il a également cité l’anticléricalisme vicieux dirigé contre le pape Benoît XVI, qui a insisté sur l’importance du christianisme pour la civilisation européenne.

L’archevêque a en outre déploré l’effacement de Noël sur la place publique, notant la tendance croissante à remplacer le mot « Noël » par « fêtes ».

Il a rappelé comment la ville de Bruxelles, la capitale de l’UE, a refusé d’installer un arbre de Noël en 2012 par crainte d’offenser sa population musulmane.

Plus récemment, la Commission européenne a fait l’objet de critiques virulentes en 2021 à propos de directives de communication interne qui suggéraient d’éliminer l’expression « période de Noël ». La Commission a fini par retirer ces directives.

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 4,492 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Mgr Márfi : Les francs-maçons et les musulmans menacent l’Europe chrétienne

Mgr Márfi a identifié la franc-maçonnerie, ennemie de longue date de l’Église catholique, comme l’un des principaux groupes œuvrant à la sécularisation de l’Europe.

« L’objectif des francs-maçons est de “débarrasser” l’Europe du christianisme », a-t-il déclaré. « Pour y parvenir, ils sont prêts à utiliser tous les moyens, en profitant de leur grande capacité de pression pour infiltrer les dirigeants de l’Union. »

L’ancien président français Valéry Giscard d’Estaing, qui a présidé à la rédaction de la Constitution de l’UE, était franc-maçon.

L’archevêque à la retraite a également désigné l’immigration massive de musulmans comme un moyen essentiel pour affaiblir la culture chrétienne de l’Europe.

« À mon avis, les musulmans sont également appelés à faire disparaître le Christ et le christianisme d’Europe », a-t-il déclaré à Magyar Jelen.

« Aujourd’hui, les francs-maçons et les musulmans s’unissent pour faire disparaître le christianisme d’Europe », a-t-il observé. « C’est pratiquement la même chose qu’à l’époque du Sauveur, lorsque les scribes et les pharisiens ont travaillé avec leur ennemi mortel, Ponce Pilate, pour faire disparaître Jésus. »

« Dans une société multiculturelle et mixte, poursuit-il, l’individu perd son identité, son sentiment d’identité, sa culture, sa foi, sa langue, pratiquement tout », ce qui rend les gens plus faciles à manipuler pour les puissantes entreprises « qui veulent transformer la Terre entière en une immense ferme collective, où il n’y a pas d’identités ethniques, nationales et religieuses, seulement des travailleurs obéissants et des consommateurs fabriqués selon des normes. »

Mais les libéraux européens « finiront par se ruiner » en acceptant une migration musulmane à grande échelle, a-t-il déclaré, car « l’Islam n’acceptera jamais leurs principes libéraux ».

Mgr Márfi a longtemps critiqué ouvertement les politiques d’immigration de gauche, ce qui le met en porte-à-faux avec le pape François, qui a fait de l’acceptation d’une migration sans entrave un thème central de son pontificat.

« Le Saint-Père a demandé à chaque paroisse d’accepter une famille syrienne réfugiée. Eh bien, de nombreuses paroisses ne peuvent pas se maintenir elles-mêmes sans aide extérieure », remarquait le prélat hongrois en 2015.

« Les dirigeants des masses musulmanes peuvent clairement voir que la situation est mûre pour occuper le continent apostat », avait-il sévèrement averti à l’époque.

Dans son entretien avec Magyar Jelen, Mgr Márfi a fait allusion à la longue histoire de violence et de terrorisme des musulmans contre l’Europe chrétienne, et en particulier la Hongrie, qui a été largement dévastée par les Turcs pendant les guerres ottomanes.

« Ils sont présents en Hongrie depuis 150 ans, nous savons combien de destructions ils ont causées », a-t-il déclaré à propos des musulmans. « Nous, Hongrois, en portons encore le souvenir dans nos gènes, dans une certaine mesure ».

Le mouvement LGBT, une « menace encore plus grande »

Malgré le grave danger que représente l’islam pour la chrétienté européenne, l’archevêque Márfi a qualifié l’idéologie LGBT de « menace encore plus grande » et a fermement condamné l’acceptation de l’homosexualité dans une grande partie de l’Europe.

La légalisation du « mariage » homosexuel est un « péché mortel », a affirmé le prélat. « Je regrette que cela soit déjà arrivé dans la plupart des pays européens ».

Il a en outre insisté sur la protection des droits de l’enfant contre le mouvement radical LGBT. « D’ailleurs, en ce qui concerne la question LGBTQ, nous ne devons pas oublier les droits des enfants », a-t-il insisté.

Les enfants « ont le droit d’avoir une mère et un père », a-t-il déclaré, réitérant l’enseignement catholique. « Il ne faut pas qu’ils puissent être insécurisés quant à leur identité et orientation de genre par les médias, la publicité et l’éducation », a-t-il ajouté.

En 2021, la Hongrie a promulgué une interdiction de la promotion de l’homosexualité et de la confusion des genres chez les mineurs dans l’éducation et les médias, ce qui a entraîné une action en justice de l’Union européenne, qui avait déjà poursuivi le pays en raison de ses politiques d’immigration strictes.

L’archevêque a en outre évoqué l’acceptation généralisée de l’idéologie LGBT au sein de la hiérarchie catholique en Allemagne, qualifiant la situation de « catastrophique ».

« Je ne comprends pas cela non plus, cela ne peut pas être justifié », a-t-il déclaré. « La situation dans l’Église allemande est vraiment catastrophique ».

« Une partie importante des prêtres catholiques allemands bénissent désormais le “mariage” homosexuel ainsi que le concubinage », a-t-il noté. « Ce n’est plus du christianisme, c’est déjà de l’anti-Christ ».

« Nous devons nous accrocher très fortement à notre foi », a déclaré Mgr Márfi.

Les commentaires du prélat ressemblent à ceux du cardinal Gerhard Müller dans une récente interview accordée à LifeSiteNews, dans laquelle il a qualifié les « bénédictions » homosexuelles d’« hérésie et de schisme absolus ».

« Nous ne pouvons pas faire de compromis avec les folies LGBT. C’est absolument faux, absolument erroné et absolument dangereux pour le peuple », a déclaré le cardinal.

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire