M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un archevêque africain demande aux Kenyans d’élire des « dirigeants serviteurs » pro-vie et pro-famille


Mgr Antony Muheria, archevêque de Nyeri.

Par Louis Knuffke — Traduit par Campagne Québec-Vie

7 juillet 2022, Nairobi, Kenya (LifeSiteNews) — L’archevêque catholique de Nyeri, Mgr Antony Muheria, a averti les électeurs kenyans de la nécessité d’élire des dirigeants moraux qui respecteraient la règle du droit et travailleraient à la protection de la famille, du mariage et des enfants à naître, selon les médias locaux.

« Nous avons par le passé élu des dirigeants dont les actions à la tête du pays continuent de nous hanter », a déploré l’archevêque, lors d’une homélie à l’église Our Lady of Consolata de Nyeri. « Ils apportent leur malfaisance au gouvernement, pillent l’argent des contribuables en toute impunité, méprisent l’état de droit ».

Il a appelé les Kenyans à éviter « un vote désinvolte ou négligent » et à trouver un « dirigeant serviteur ».

Mgr Muheria a spécifiquement condamné tout candidat prônant la « libéralisation » des mœurs par la pornographie, la drogue et l’avortement.

« Pour qu’une nation prospère, elle doit être fondée sur des principes éthiques solides », a-t-il déclaré. « Ceux qui ont un programme de libéralisation du comportement sexuel, y compris la pornographie, et ceux qui proposent la destruction de notre jeunesse par la libéralisation de la consommation de drogues ne doivent pas être élus. »

Élevant la voix pour défendre le caractère sacré de la vie dans l’utérus, l’archevêque a déclaré : « Nous vous mettons spécifiquement en garde et vous demandons de vous opposer aux mauvais dirigeants qui proposent de détruire la vie à son stade initial dans l’utérus de la mère en proposant de soutenir l’avortement comme programme. »

Mgr Muheria a déclaré que seuls les candidats qui respectent et craignent Dieu et qui promettent de protéger et de promouvoir la famille chrétienne devraient recevoir le vote des Kenyans.

Les prochaines élections générales au Kenya auront lieu le 9 août de cette année. Les postes à pourvoir sont ceux de président, de membres de l’Assemblée nationale et du Sénat, de gouverneurs de comté et de membres des 47 assemblées de comté.

Publicité

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire