M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Tammy Peterson raconte le rôle du Rosaire dans sa guérison : « J’ai mis de côté toute inquiétude »


Jordan et Tammy Peterson.

Par Clare Marie Merkowsky — Traduit par Campagne Québec-Vie

8 novembre 2023, Toronto (LifeSiteNews) — Tammy Peterson, épouse de l’éminent psychologue canadien Jordan Peterson, a révélé que prier le Rosaire chaque jour a transformé sa vie.

Dans une vidéo publiée par True Faith TV, Tammy et Jordan Peterson décrivent comment la prière du Rosaire a pu provoquer le rétablissement miraculeux de Tammy après qu’elle ait été diagnostiquée d’un « cancer très rare qui était 100 % mortel ».

« J’ai mis de côté toute inquiétude », a révélé Tammy. « Je me suis simplement donnée à Dieu et à la prière afin qu’Il m’emmène où Il désirait que j’aille et me fasse traverser tout ce qu’Il désirait que je traverse. J’ai décidé que ce n’était plus à moi de décider. »

L'article continue ci-dessous...

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

En 2015, Tammy a reçu un diagnostic de carcinome des cellules rénales et a subi une intervention chirurgicale pour enlever la moitié de son rein. Tammy a par la suite souffert de complications ; le mois dernier, elle a déclaré à LifeSiteNews qu’elle avait « d’abord souffert de douleurs aux flancs ».

« Ce symptôme a ensuite été associé par biopsie à une tumeur de Bellini, une maladie mortelle », a-t-elle poursuivi. « On m’a dit qu’il n’y avait aucune possibilité de succès d’un traitement par chimiothérapie ou radiothérapie. Ils ont dit que l’opération était ma seule option, que même cela était improbable et que j’avais un pronostic de 10 mois à vivre. »

Tammy a révélé que son amie proche Queenie Yu est immédiatement venue la soutenir à l’hôpital lorsqu’elle est tombée malade.

Queenie, une catholique, a apporté à Tammy un chapelet bénit par le pape et une image de la Vierge Marie et de l’Enfant Jésus. À la surprise de Queenie, Tammy a reconnu que c’était un chapelet. Mais, elle a également admis qu’elle ne savait pas comment l’utiliser.

Au cours des cinq semaines suivantes, Queenie a enseigné à Tammy à prier le chapelet, expliquant chaque mystère et demandant si Tammy avait des intentions spéciales pour chaque dizaine.

« Alors nous priions, je lui racontais ma vie, et je pleurais, mais ça m’apaisait vraiment », se souvient Tammy dans la vidéo.

Peterson a comparé sa prière à celle de Job dans l’Ancien Testament.

« Je dirais qu’elle faisait ce que Job fait dans le Livre de Job, c’est-à-dire qu’elle essayait de se réconcilier avec les tourments qui lui étaient infligés sans qu’elle y soit pour rien », a-t-il dit.

« Elle ne priait pas pour vivre ; elle ne priait pas pour que Dieu lui accorde une dispense spéciale », a poursuivi Peterson plus tard dans la vidéo. « Elle priait afin de se conduire le mieux possible dans cette situation. »

Peterson explique que c’est ce que signifie « se mettre entre les mains de Dieu. Vous ne savez pas quel est le bon résultat, peut-être que c’est de vivre, ou peut-être non. Ce pour quoi vous pouvez prier, c’est de gérer ce qui vous est lancé de la meilleure façon possible. »

Il a révélé que la prière du Rosaire continue d’aider Tammy à « affronter les exigences de la journée dans le meilleur état d’esprit possible ».

Après son long séjour à l’hôpital de Toronto, Tammy s’est rendue à Philadelphie pour y recevoir d’autres traitements. Avant de partir, Tammy a reçu une bénédiction du Père Eric Nicolai. Le P. Nicolai lui a donné une carte avec une neuvaine pour les malades en l’honneur de St Josemaría Escrivá, le fondateur de l’Opus Dei, que Tammy dit avoir fidèlement priée.

Le jour de l’opération de Tammy, les médecins ont découvert que le problème médical s’était résolu de lui-même et ont annulé l’opération.

Bien que Peterson ait expliqué que la guérison pouvait être attribuée à divers facteurs médicaux, il a noté qu’elle avait eu lieu le jour de leur 30e anniversaire de mariage, tout comme son épouse l’avait assuré.

« Tammy avait dit que cela se produirait des mois auparavant, alors qu’elle n’avait aucun moyen de le savoir ou même aucune raison de le supposer », a-t-il expliqué.

« Je ne sais pas quoi en penser, j’en suis très heureux », poursuit-il. « À notre connaissance, elle est aussi la seule personne à avoir survécu à ce cancer. »

Tammy a en outre révélé que la prière du Rosaire lui a permis d’accomplir des choses qu’elle avait auparavant considérées comme impossibles, notamment en prononçant des discours d’ouverture aux conférences de son mari devant des audiences de plus de dix mille personnes.

Tammy a souligné l’importance de faire du Rosaire une pratique dans sa vie.

« Vous allez traverser des moments difficiles dans votre vie et rien ne survivra à part les choses que vous pratiquez ; quand tout, même la vie, est oblitéré, la seule chose que vous trouverez dans les cendres ce sont les choses que vous pratiquez ; ainsi, c’est à vous de décider ce que cela va être. »

Tammy est sur le point d’entrer dans l’Église catholique à Pâques ; elle a commencé récemment l’étude catéchétique appelée Rituel de l’initiation chrétienne des adultes (RICA).



Laissez un commentaire

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.