M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Royaume-Uni : un Iranien converti au christianisme se voit refuser l’asile à coups de citations bibliques

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : MBGraffiX/Pixabay

Et le chrétien, si cette décision n’avait été annulée et le dossier repris pour réexamen, aurait tout simplement encouru la mort dans son pays natal, l’apostasie en Islam se faisant rétribuer par la mort, d’où le danger de retourner en République islamique d’Iran. Certains estimeraient que la forme qu’a prise cette décision funeste, le prétexte selon lequel la conversion de ce chrétien n’était pas pour les raisons qu’il avait avancées, serait tout bêtement une tentative de justifier le refus d’asile par n’importe quel argument, ce qui expliquerait l’augmentation du rejet des demandes d’accueil. N’empêche que c’est suspect… Extrait de RT France :

Un Iranien converti au christianisme s’est vu refuser une demande d’asile au Royaume-Uni. Motif : le christianisme ne serait pas une religion pacifique selon les autorités britanniques, contrairement à ce qu’affirme le demandeur d’asile.

Le bureau de l’Intérieur britannique […] en charge des demandes d’asile, a avancé des arguments pour le moins surprenants pour refuser la demande d’un immigré iranien, converti au christianisme, ayant déposé sa requête en 2016.

Dans un courrier surréaliste, il est mentionné, passages de la Bible à l’appui, que la conversion au christianisme de l’individu pose un problème, car contrairement aux affirmations qu’il aurait formulées dans sa demande, le christianisme ne serait pas une religion « pacifique ». Evangile selon Matthieu, Livre de l’Exode, Lévitique... plusieurs citations jugées guerrières de l’Ancien et du Nouveau Testament sont reproduites pêle-mêle.

« Ces exemples sont incompatibles avec votre affirmation selon laquelle vous vous êtes convertis au christianisme après avoir découvert qu’il s’agissait d’une religion “pacifique”, contrairement à l’islam qui contient violence, rage et vengeance », conclut le courrier après l’énumération. Conséquence : la demande de l’Iranien se voit débouter.

[…]

Sollicité par le quotidien The Independent, le bureau de l’Intérieur a déclaré que ce courrier n’était pas conforme à sa politique […] cette décision a finalement été annulée par le bureau de l’Intérieur, comme l’a fait savoir le 22 mars, Nathan Stevens, toujours sur Twitter.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire