M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Près de 60% de la génération du millénaire considèrent l'avortement comme un péché : nouveau sondage

Par James Risdon — traduit par Campagne Québec-Vie

Orlando, Floride, 23 octobre 2018 (LifeSiteNews) — La cause pro-vie prend de l'ampleur aux États-Unis avec le nombre croissant d'adultes américains — et en particulier de ceux de la génération Y — qui disent maintenant que l'avortement est un péché, révèle un sondage récemment réalisé.

Dans son enquête de 2018 sur l'état de la théologie (State of Theology), Lifeway Research a interrogé 3 000 adultes pour Ligonier Ministries et a constaté qu'une majorité de 52 % des adultes américains considèrent maintenant l'avortement comme un péché, contre 49 % voilà deux ans.

« Les pratiquants réguliers sont encore plus catégoriquement opposés à l'avortement, 79 % d'entre eux affirmant que l'avortement est un péché », a déclaré le Dr Stephen Nichols, directeur académique de Ligonier et président du Reformation Bible College.

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Selon l'enquête, le soutien pro-vie est au plus fort parmi le groupe des 18 à 34 ans, qui a exprimé 57 % d'appui pour l'idée selon laquelle l'avortement est un péché. Le soutien du cette génération est en hausse, alors qu'il n'était que de 50 % il y a deux ans.

Les Américains pieux sont également plus susceptibles que les autres adultes de dire que les relations sexuelles en dehors du mariage traditionnel sont peccamineuses. Alors que 51 % de tous les adultes croient que les relations sexuelles hors mariage sont peccamineuses, ils sont à 76 % chez les fidèles réguliers de l'église à le penser.

« Cela montre l'impact important sur notre vision du monde d'aller dans une église fidèle à la vérité*, » dit Nichols.

L'enquête sur l'attitude des Américains à l'égard des mœurs sexuelles et de la foi indique que les médias principaux exagèrent grandement le soutien du public au libéralisme social. La plupart des personnes qui ont répondu à l'enquête avaient des points de vue qui étaient en accord avec beaucoup d'éthique biblique.

Plus des trois quarts des Américains sont d'accord pour dire que Dieu a créé l'humanité homme et femme et une mince majorité pense que l'identité sexuelle n'est pas une question de choix, étant en cela en désaccord avec les activistes transgenres.

« Ces résultats d'enquête peuvent surprendre certaines personnes, mais les croyances pro-vie ont définitivement gagné du terrain ces dernières années », a déclaré le Dr R. Albert Mohler Jr, professeur à Ligonier Ministries et président du Southern Baptist Theological Seminary.

« Les pasteurs et les églises locales ont joué un grand rôle dans ce domaine en enseignant la sainteté de la vie humaine », dit-il. « Les images échographiques montrent clairement l'humanité de l'enfant dans l'utérus, et elles provoquent la conscience des Américains. Les chrétiens jouent un rôle de premier plan dans la fourniture de conseils et de soins pratiques à ceux qui en ont besoin. »


*À part l’Église catholique , aucune église n’enseigne entièrement la vérité. — CQV

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire