M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

PMA, GPA : l’inquiétant rapport adopté par la mission d’information bioéthique de l’Assemblée Nationale

Par Léo Kersauzie (Medias-Presse.info) — Photo : Pixnio

Le mardi 15 janvier, la mission d’information bioéthique de l’Assemblée nationale a adopté le rapport formulant 60 propositions pour réviser les lois de bioéthique.

Parmi les propositions de ce rapport : l’ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) aux duos de femmes et aux célibataires, et son remboursement par la Sécurité sociale.

Le rapport adopté, très influencé par le lobby LGBT, dit vouloir « dépasser les limites biologiques de la procréation de demain », et reconnaître ainsi les « nouveaux modèles familiaux » présents dans la société française.

Ce rapport évoque le critère d’« autonomie des choix reproductifs » inventé par la fondation Jean Jaurès, un think tank très à gauche.

Ce rapport préconise également de retranscrire automatiquement en droit français la filiation des enfants nés par GPA à l’étranger.

L'article continue après cette publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Ce rapport propose également de faciliter les recherches utilisant des cellules-souches dérivées des embryons et cultivées par les chercheurs sous forme de « lignées », selon « le souhait des chercheurs les plus engagés » en la matière.

De même, le rapport adopté préconise la levée de l’interdiction de créer des embryons transgéniques « afin de favoriser la recherche scientifique », ainsi que l’allongement de la durée de culture des embryons – aujourd’hui limitée à 7 jours –, à 14 jours, voire au-delà.

L’argumentation majeure de ce rapport est de ne pas freiner le progrès scientifique :

Il faut prendre en compte l’accélération des avancées scientifiques et des technologies biomédicales, dans un contexte de mondialisation des enjeux de santé et de recherche, ainsi que les nouvelles demandes de la société induites par ces innovations.

L’auteur de ce rapport, le franc-maçon Jean-Louis Touraine, député LREM, également promoteur de l’euthanasie depuis plusieurs années, se place comme le défenseur des évolutions sociétales et technologiques.

A la lecture de ce rapport adopté mardi, on entrevoit les prémices de tout ce dont Alain Escada, président de Civitas, nous met en garde dans cette vidéo.

Publicité



Laissez un commentaire