M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Ontario : un jugement confirme que les médecins doivent rediriger les patients qu'ils ne veulent pas euthanasier

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) ― Photo : George Hodan/PublicDomainPictures

Le College of Physicians and Surgeons of Ontario (CPSO) requiert actuellement de puis 2017 que les médecins d’Ontario redirigent les patients qu’ils ne désirent pas euthanasier vers d’autres médecins… moins scrupuleux en la matière. Ces médecins sont allés devant la Cour divisionnaire qui de son côté a confirmé en 2018 la décision du CPSO. Maintenant c’est au tour de la Cour d’appel d’Ontario de confirmer cette sinistre décision. Un projet de loi pour la protection des médecins refusant de pratiquer l’euthanasie est en cours au niveau fédéral et pourrait mettre un terme à cette affaire. Extrait de Gènéthique :

En 2018, la cour divisionnaire avait admis que « cette politique enfreignait la liberté de conscience des médecins, mais elle concluait que les ‘avantages’ pour la population devaient tout de même l'emporter », proposant aux objecteurs de passer par « leur personnel pour diriger le patient vers un autre médecin » […]

Un groupe de cinq médecins et trois organisations professionnelles confessionnelle ont alors contesté cette décision en appel […] Ils « ont plaidé qu'il n'y avait aucune preuve que des patients subiraient un préjudice s'ils n'étaient pas redirigés par leur médecin vers un collègue » […]

Mais les trois juges de la cour d’appel ont maintenu leur décision, déclarant que cette politique « visait à établir un équilibre entre les convictions des médecins et la nécessité de garantir l'accès aux soins pour tous ».

Déçus, les trois associations requérantes étudient à présent « l’idée d’en appeler devant la Cour suprême du Canada ».

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire