M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

« Nous devons combattre l’avortement avec des armes spirituelles », déclare un ancien « grand sorcier » sataniste

Zachary_King.jpgZacharie King, directeur d’All Saints Ministries.

Par Liane Laurence — traduit par Campagne Québec-Vie

TORONTO, le 1er novembre 2017 (LifeSiteNews) — Zachary King, un ancien grand sorcier d’une église satanique, qui s’est converti par l’intervention miraculeuse de la Vierge Marie, proclame que l’avortement est une bataille spirituelle qui doit être menée avec des armes spirituelles.

« Je sais que l’avortement est un sacrifice satanique », déclara Z.King lors d’une conférence, sur la guerre spirituelle, organisée par Serviam Ministries à Toronto.

« Pourquoi le diable tente-t-il de tuer l’enfant à naître? », demanda-t-il. « Satan a peur de certaines choses. L’innocence en est une. Vous ne pouvez atteindre plus innocent que le bébé dans le ventre de sa mère. »

Zachary King, qui est aveugle à cause du diabète, raconta à 800 personnes, lors d’une conférence le 28 octobre [2017], son remarquable cheminement vers l’Église catholique.

Élevé dans une maison baptiste, Zachary King se passionna pour la magie à l’âge de 10 ans, agressé sexuellement par une enseignante à l’âge de 11 ans, il rejoint formellement un groupe satanique et vendit son âme au diable à l’âge de 13 ans.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Trois mois avant ses 15 ans, il assista à son premier avortement rituel, où l’objectif était d’avoir du sang sur les mains.

À l’âge de 21 ans, il était grand sorcier dans une église satanique, l’un des rares au monde, et à ce qu’on dit, ceux-ci seraient sélectionnés par Satan. (Lisez l’histoire de Z.King ici.)

Au moment de sa conversion, Zachary King avait participé à 146 avortements.

« Pour tout sortilège, nous commettions un avortement », avoua-t-il pendant la conférence.

« Plus vous demandez au diable, plus vous devez faire pour le diable afin de l’obtenir... Un sortilège requiert un bébé avorté. »

Une délivrance miraculeuse

Zachary King raconta comment une femme vint au kiosque de bijoux, où il travaillait, et lui dit que la Sainte Vierge le voulait dans son armée, et lui donna une médaille miraculeuse.

Zachary pratiquait encore la magie, mais avait abandonné son rôle de grand sorcier et s’était enfui de l’église satanique trois ans auparavant parce qu’il ne voulait plus être dedans davantage.

Il pouvait avoir tout ce qu’il voulait, mais rien ne le satisfaisait, et il croyait avoir vendu son âme au diable et qu’il se dirigeait vers enfer.

Zachary raconta que quand son poing se referma sur la médaille miraculeuse, il se retrouva dans un vide sombre avec la femme en face de lui, qui lui raconta tout ce qu’il avait fait, et que ça venait « du diable ».

Dès qu’il s’est rendu compte que « la Mère bénie » était la Mère de Dieu, il dit : « elle est apparue ».

« Elle m’a souri. Je n’ai pas mérité ce sourire, » continua-t-il, et elle lui prit la main, lui dit de se retourner et il vit Jésus-Christ.

« Je savais que je n’avais pas vendu mon âme quand j’avais 13 ans », dit King, parce qu’elle ne m’appartenait pas.

« Je savais que Jésus était mon Seigneur et Sauveur. »

« Servez-vous de ce que vous connaissez » pour mettre fin à l’avortement

Zachary King a immédiatement commencé à aller à la messe, et « à la consécration, j’ai vu Jésus », at-il affirmé. Il pensait que tout le monde avait la même expérience que lui.

De même, quand il a entendu parler de l’adoration perpétuelle du Saint Sacrement, où il « pouvait aller voir Jésus à tout moment », il était choqué de voir qu’il n’y eût « aucune file d’attente pour entrer ».

Il a commencé à passer jusqu’à 18 heures d’adoration, a suivi des cours et a été reçu dans l’Église catholique en 2008.

Mais quand elle lui est apparue, la Vierge lui a aussi dit : « ton travail est de m’aider à mettre fin à l’avortement. »

Zachary n’avait aucune idée de la manière dont il fallait qu’il s’y prenne, et il demanda à Jésus pendant l’adoration : « Ta mère m’a demandé de l’aider à mettre fin à l’avortement, mais je ne sais pas comment faire. »

Marie lui apparut et lui dit : « Sers-toi de ce que tu connais. »

L’avortement était légal aux États-Unis depuis 1973, et « il semble que nous ne pouvons l’arrêter », a-t-il déclaré à la foule.

En effet, si tout le monde sur Terre marchait contre l’avortement, le lendemain, les centres d’avortements seraient encore ouverts, affirma Zachary.

Il savait que c’était une bataille spirituelle.

« C’est une guerre spirituelle (mais) nous combattons physiquement », expliqua-t-il. « Vous ne pouvez pas vaincre un ennemi spirituel avec des armes physiques. »

Aussi, Zachary King, qui dirige le All Saints Ministries, a fait un CD en décembre 2015 pour les prêtres et les évêques, intitulé « L’avortement est un sacrifice satanique », et prévoit également de publier un livre.

Dans le CD, il raconte son expérience et suggère des méthodes pour fermer les centres d’avortements.

Processions eucharistiques, messe et exorcismes

Z.King suggèra de tenir des processions eucharistiques à l’extérieur des centres d’avortements et d’apporter l’image de Notre-Dame de Guadalupe.

« Imaginez que vous êtes dans un endroit (où) il y a des démons partout », dit-il. « Vous venez avec Jésus... C’est une mauvaise journée pour les démons. »

Il conseilla également aux prêtres d’effectuer des exorcismes et de dire la messe devant les centres d’avortements, ce qui constituerait une « raclée majeure » pour le diable et ses serviteurs.

« La prière la plus forte que je puisse dire est le chapelet », assura-t-il.

La messe est la « prière la plus forte de l’Église ». Satan n’a aucune défense contre elle.

(Soit dit en passant, Zachary conseille à toute personne dont un ami a un problème de faire dire une messe pour cet ami ; pour beaucoup de « problèmes », il faut faire dire « des messes perpétuelles », souligne-t-il)

« Que se passerait-il si les gens faisaient ces choses? » demanda-t-il.

Les centres d’avortements seraient fermés, comme ils l’ont fait au Texas, en Louisiane et en Floride, fut sa réponse.

King connaît un prêtre qui pratiquait des exorcismes et disait la messe dans une camionnette garée devant un centre d’avortements. Le centre qui était ouvert sept jours par semaine est passé à trois jours et le nombre d’avortements qui s’y pratiquaient est tombé de 70 à quelques-uns.

Quand un prêtre tint des processions eucharistiques avec les 40 Jours pour la vie, le centre d’avortements ferma ses portes en trois ans, dit-il.

Quand un évêque fit de même à un autre centre d’avortements, ses portes ont fermé en deux semaines.

Les gens peuvent donner son CD aux prêtres et aux évêques, déclara-t-il également à LifeSiteNews.

« Nous avons distribué des centaines de CD, “l’avortement est un sacrifice satanique” cette année et l’année dernière, nous en avons vendu plusieurs. Nous avons eu un prêtre qui a acheté 100 exemplaires ».

Et si les prêtres ne sont pas prêts, « ranimez le zèle des évêques » conseilla-t-il.

Son propre évêque organisait une procession eucharistique, un exorcisme et une messe devant un centre d’avortements de Wichita, au Kansas, annonça-t-il à la conférence. Il ne s’attend pas à ce que ça reste ouvert longtemps.

« J’espère que je rends la Vierge heureuse », dit-il à la foule, « parce que c’est ce que je connais. »



Laissez un commentaire