M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 2792 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 8 jours -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Mgr Schneider publie un nouveau catéchisme pour défendre « l’intégrité de la doctrine catholique et apostolique »

Par Michael Haynes — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Sophia Institue/ICKSP

26 octobre 2023 (LifeSiteNews) — Mgr Athanasius Schneider a publié un catéchisme complet, salué comme « un outil important dans le travail missionnaire essentiel de l’évangélisation et de l’apologétique », traitant de nombreuses questions soulevées par la société moderne et répondant à de nombreuses attaques actuelles contre le catholicisme et la moralité.

« Credo : Compendium of the Catholic Faith » (Credo : Compendium de la foi catholique), a été compilé par l’évêque auxiliaire d’Astana et publié par les éditions catholiques Sophia Institute. Mgr Schneider a officiellement lancé le livre lors d’un événement organisé le 26 octobre, à quelques minutes de la place Saint-Pierre.

Formulé dans le style traditionnel des questions-réponses, Credo aborde de multiples aspects nécessaires aux catholiques dans une société qui ne cesse d’abandonner la morale traditionnelle.

Schneider commence par exposer les articles du Credo, avant de passer à la morale, aux vertus et aux questions sur le péché, ainsi qu’aux dix commandements et aux commandements de l’Église. La troisième partie du texte est consacrée aux sacrements de l’Église et au culte de Dieu.

Le livre comprend également dans un appendice utile des credo, des prières, des détails sur les rites et le mobilier de la messe traditionnelle, ainsi qu’un index de certaines erreurs.

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 2792 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 8 jours -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Si la formulation du contenu du livre semblera quelque peu familière aux lecteurs des catéchismes plus traditionnels de l’Église — tels que le catéchisme de Baltimore ou le catéchisme de Penny —, le texte de Schneider est riche en questions et réponses pertinentes pour les problèmes de la société moderne. Il écrit de manière claire et précise sur une variété de sujets qui sont restés sans réponse dans les catéchismes fiables des décennies précédentes, y compris :

  • l’utilisation des médias sociaux, de la technologie personnelle,
  • la science et l’évolution,
  • la guerre juste, la peine de mort,
  • l’idéologie du genre, la modestie,
  • les vaccins, et les produits souillés par l’avortement,
  • les mandats en matière de santé,
  • les religions du monde et la primauté du catholicisme,
  • la vraie prière,
  • l’éducation chrétienne des enfants, en famille et à l’école,
  • la liberté religieuse, la liberté d’expression,
  • le clergé féminin, scandale dans l’Église catholique,
  • l’infaillibilité du pape, magistère et erreur,
  • la pornographie, l’éducation sexuelle,
  • les questions sur le travail du dimanche et le culte,
  • le communisme, la franc-maçonnerie,
  • le mondialisme, le transhumanisme,
  • le mouvement charismatique,
  • la marijuana, la consommation de drogues.

Au sujet de l’usage de certaines drogues, Mgr Schneider écrit :

L’usage récréatif de la marijuana est-il un péché d’intoxication ?

Oui. En raison de son effet rapide et immédiat d’altération de l’intellect, la marijuana ne peut être utilisée licitement que pour de véritables raisons médicales, sous la supervision d’un professionnel de la santé.

En ce qui concerne les relations de l’Église catholique avec l’islam — un sujet activement promu par le Vatican actuellement —, Mgr Schneider cite l’islam parmi les « principales erreurs religieuses concernant la Sainte Trinité », et il note que :

L’Islam rejette explicitement les vérités révélées de l’Incarnation, de la divinité du Christ, de son sacrifice rédempteur sur la Croix et de la Sainte Trinité. Il considère le Christ comme un simple prophète et vénère la Vierge Marie simplement comme une sainte femme, et non comme la Mère de Dieu.

S’exprimant sur l’aspect très actuel des injections et des produits souillés par l’avortement, Schneider déclare :

Le développement de ces produits participe aux crimes abominables que sont le meurtre d’enfants et le vol d’organes, qui sont actuellement le moteur de l’industrie de l’avortement et de l’industrie fœtale. L’utilisation consciente de ces produits — par exemple, les vaccins souillés par l’avortement — implique l’omission grave d’une protestation ferme et publique contre ces maux, ce qui rend notre rejet de principe inefficace et peu convaincant dans la pratique ; et la consommation consciente des produits de ces « industries » inhumaines donne l’apparence d’une complicité avec ces maux.

La raison pour laquelle il condamne une telle participation est que « quel que soit l’éloignement de l’avortement initial, la création et l’utilisation de tels produits contaminés par l’avortement continuent d’instrumentaliser les corps d’enfants assassinés, par le biais de lignées cellulaires qui leur appartenaient ». Mgr Schneider approfondit l’argument en répondant à des questions sur le principe du « double effet » et sur les déclarations du Magistère en la matière.

Abordant de nombreux sujets qui ont fait l’objet de confusion et d’erreur au cours du pontificat du pape François, Mgr Schneider présente également une compréhension catholique de la fraternité, un terme très utilisé par le pape :

Une fraternité universelle et naturaliste fondée sur les liens du sang et de la nature est au cœur de l’erreur condamnée de la franc-maçonnerie, qui propose « une religion universelle, sur laquelle tous les hommes sont d’accord. Elle consiste à être bons, sincères, modestes, et gens d’honneur, sous quelque dénomination ou croyance particulière que l’on puisse se distinguer ».

Il expose succinctement les réalités catholiques et biologiques concernant l’idéologie transgenre — « Les sexes masculin et féminin sont des réalités biologiques fondamentales et inaltérables, et le corps de chaque personne révèle si elle est un homme ou une femme » — et il décrit l’idéologie du genre comme « une sorte de dualisme gnostique et, en fin de compte, satanique, qui doit être rejeté ».

Pendant que le Synode sur la synodalité soulève et discute la question des femmes diacres, Mgr Schneider expose l’enseignement cohérent en la matière :

Qu’en est-il de ceux qui réclament à cor et à cri l’ordination de femmes dans le clergé catholique ?

Ils : 1. s’opposent à l’ordre divinement établi des deux sexes, chacun avec sa mission spécifique ; 2. rejettent la constitution hiérarchique de l’Église ; 3. dénigrent la dignité unique de la femme chrétienne, qui consiste principalement dans la maternité, à la fois physique et spirituelle.

En présentant son travail, Mgr Schneider a rappelé la mission scripturaire de prêcher l’Évangile (1 Cor. 9,16) ainsi que le devoir d’un évêque de « maintenir, comme un dépôt, la foi entière et non corrompue, telle qu’elle a été transmise par les apôtres et professée par l’Église en tout temps et en tout lieu ».

« J’ai l’obligation de répondre aux demandes de nombreux fils et filles de l’Église qui sont perplexes face à la confusion doctrinale généralisée dans l’Église de notre temps », écrit-il.

J’offre cet ouvrage, Credo : Compendium de la foi catholique, pour qu’il les renforce dans leur foi et leur serve de guide vers l’enseignement immuable de l’Église. Conscient du devoir épiscopal d’être un « éducateur de la foi catholique et apostolique » (catholicæ et apostolicæ fidei cultoribus), comme le stipule le canon de la messe, je souhaite également témoigner publiquement de la continuité et de l’intégrité de la doctrine catholique et apostolique.

Un certain nombre de prélats et d’érudits catholiques notables, dont le cardinal Robert Sarah, ancien préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, Mgr Joseph Strickland, évêque de Tyler, et le Dr Scott Hahn, ont fait l’éloge de ce livre.

« Je suis certain que ce livre servira l’objectif de Mgr Schneider, qui est de venir en aide à ces petits “qui ont faim du pain de la juste doctrine”, mais il s’avérera également un outil important dans le travail missionnaire essentiel de l’évangélisation et de l’apologétique, en annonçant la vérité salvatrice de Jésus-Christ dans notre monde qui en a si désespérément besoin », a écrit le cardinal Sarah.

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire