M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Mgr Schneider : La riposte au coronavirus « montre les signes d’un gouvernement mondial »


Mgr Athanaisus Schneider.

Par Maike Hickson — Traduit par Campagne Québec-Vie

28 septembre 2020 (LifeSiteNews) — Dans une nouvelle entrevue, l’évêque Athanasius Schneider discute de la réaction au coronavirus et voit dans la réponse mondiale à celui-ci « les signes d’un gouvernement mondial ». Il souligne également les projets des groupes maçonniques qui travaillent pour « l’égalité, la liberté et la fraternité », ajoutant qu’avec le port des masques faciaux, « nous nous ressemblons tous désormais dans le monde entier ».

Le 20 septembre, s’entretenant avec Eva Doppelbauer de Gloria.tv, Mgr Schneider aborda plusieurs sujets importants, parmi lesquels les conséquences des rencontres interreligieuses à Assise sous le pape Jean-Paul II, l’expérience de Mgr Schneider de sa vie en Union soviétique par rapport à ce nous vivons aujourd’hui, et la protestantisation actuelle de la foi catholique et de son adaptation présente au monde.

Interrogé sur ses mises en garde contre une dictature mondiale à la lumière des mesures prises contre le coronavirus, et sur l’existence de preuves à cet égard, Mgr Schneider expliqua qu’« il n’y a pas de preuves concrètes, car si une dictature mondiale se développe, ils seront assez intelligents pour ne pas en procurer ». Les personnes qui planifient une dictature mondiale doivent être des « génies », qui « cachent autant qu’ils le peuvent leurs plans ». Sinon, poursuivit l’évêque kazakh d’origine allemande, « on les dévoilerait avant le temps ».

Cependant, continua le prélat, il existe « de solides indices que cela va dans le sens d’un gouvernement mondial ». Par exemple, les mots d’une personnalité éminente qui disait il y a cinq ans qu’une épidémie serait nécessaire pour établir un nouveau gouvernement mondial. C’est significatif, puisque cela a été évoqué par « certaines personnalités influentes », ajouta Mgr Schneider.

Autre indice, on pourrait également se pencher sur la façon dont « le monde entier est maintenant traité et réprimandé, unilatéralement, comme de petits enfants — jusqu’aux plus petits détails sur la façon de s’habiller, c’est-à-dire avec le masque facial, sur la façon de se déplacer, sur la distance à garder, dans le monde entier, et de manière uniforme » !

L'article continue ci-dessous...

La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

« Sous nos propres yeux », releva Mgr Schneider, « se développe un scénario qui présente les traits évidents d’un gouvernement mondial ». Et « ce sont là des indices manifestes que l’on ne peut nier », conclut-il. Autrement, « nous ferions l’autruche ».

L’évêque Schneider rappela ici que la franc-maçonnerie en général a toujours travaillé pour faire en sorte que « l’humanité entière devienne unifiée, à l’aide des trois slogans — fraternité, liberté, égalité ». Et cela doit être « mondial », et non uniquement cantonné à la France. En examinant plus avant l’objectif de l’égalité entre tous les hommes, le prélat kazakh fit remarquer : « maintenant, du moins extérieurement, tous les hommes se ressemblent, avec le masque, dans le monde entier. »

« Ceci du moins, » poursuivit-il, « est un signe extérieur. »

Expliquant plus en détail les concepts maçonniques, Schneider expliqua que la « liberté » signifie pour eux « la liberté par rapport à Dieu et à ses Commandements, que nous sommes totalement libres et que nous pouvons nous gouverner nous-mêmes ». C’est exactement ce qui se passe aujourd’hui, selon l’évêque, qui pointa « l’abandon complet de la loi morale naturelle » et finalement aussi « des Commandements de Dieu ».

« Fraternité » signifie pour les francs-maçons que nous sommes « tous frères », et surtout, « l’égalité de toutes les religions ».

Ici, l’évêque Schneider voit que la Franc-maçonnerie essaie de réduire l’humanité à un « simple niveau naturel », dans lequel « nous ne sommes frères que selon la chair » et « selon le sang », et non plus, « ce que le christianisme nous a apporté, frères en Christ, enfants en Dieu » [pour ceux qui sont baptisés*].

Ainsi, résuma Mgr Schneider, nous « arrivons à une situation où nous serons, en tant que chrétiens, une minorité et où nous devrons aussi transmettre aux autres notre conviction, la proclamer, la confesser ».

L’évêque Schneider est un expert en franc-maçonnerie ; il n’y a pas longtemps, LifeSite avait publié un discours qu’il donna en 2017 à l’occasion du 300e anniversaire de la fondation de la franc-maçonnerie. Dans ce discours, le prélat expliquait comment les francs-maçons jouèrent un rôle de premier plan dans la révolution sexuelle des années 1960, et dans la promotion du « mariage » homosexuel, de l’avortement et de l’euthanasie, comme en France, poussant l’Occident à la déchristianisation. Il déclarait :

La franc-maçonnerie a également soutenu la soi-disant « Révolution sexuelle » de 1968. Les Grands Maîtres des deux plus grandes organisations maçonniques de France, Frédéric Zeller et Pierre Simon, se sont activement engagés avec certains de leurs membres dans les révoltes étudiantes de mai 1968 à Paris. Ledit Grand Maître Pierre Simon devint alors assesseur du ministre Simone Veil, qui légalisa l’avortement en France. En 2012, le journal Le Figaro publiait un dossier complet sur la franc-maçonnerie, et Le Figaro laissait la parole aux principaux membres de la franc-maçonnerie sur son forum. L’un des hauts francs-maçons ouvertement déclarait que les lois légalisant l’avortement, le soi-disant « mariage homosexuel » ou « mariage pour tous » et l’euthanasie avaient été préparés dans les « laboratoires » idéalistes maçonniques, puis, avec l’aide de mouvements de pression et par l’intermédiaire de leurs membres au parlement et au gouvernement, les firent passer en législation.

À la lumière de cette preuve spécifique de l’influence maçonnique sur la société moderne, il est important pour nous d’écouter également les avertissements de Mgr Schneider concernant un gouvernement mondial qui est en train d’être mis en place avec l’aide de la crise du coronavirus [il s’agit avant tout d’une crise du confinement*].


*Commentaire d’A. H.



Laissez un commentaire