M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Mgr Naumann critique le soutien du pape François aux politiciens pro-avortement Biden et Pelosi


Mgr Joseph Naumann, archevêque de Kansas City.

Par Michael Haynes — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Archidiocese of Kansas City

15 juillet 2022 (LifeSiteNews) — L’ancien président du comité pro-vie des évêques américains, Mgr Joseph Naumann, archevêque, a critiqué le soutien du pape François aux politiciens pro-avortement en disant qu’il « fait exactement ce qu’il avertit les autres de ne pas faire ».

S’adressant au journal allemand Die Tagespost dans une interview publiée le 13 juillet mais réalisée au début du mois, Mgr Naumann, archevêque de Kansas City, a abordé la question de l’avortement et des politiciens catholiques, notant également que « de nombreux » catholiques baptisés ne font « pas vraiment partie de l’Église ».

Ces personnes sont « façonnées par la culture et la société » plutôt que par l’enseignement catholique, a-t-il déclaré, car « même au sein de l’Église, les catholiques sont souvent plus influencés par les médias séculiers que par l’Église elle-même ».

Joe Biden utilise le catholicisme à des fins politiques

Abordant le sujet du catholique autoproclamé Joe Biden, Mgr Naumann a réitéré ses critiques antérieures à l’encontre du président, déclarant que si M. Biden « prétend être un catholique fervent... cela ne ressort pas vraiment de ses actions ».

Mgr Naumann a qualifié d’outils politiques l’utilisation par M. Biden du « rosaire et de sa participation à la messe ». L’archevêque a déclaré que le président américain « a suivi la ligne démocrate, et non l’enseignement de l’Église ».

Joe Biden, qui est un fervent partisan de l’avortement, a répondu à la récente annulation de l’arrêt Roe v. Wade en signant un décret encourageant l’avortement sur demande vendredi dernier. Mgr Naumann a déclaré en réponse que le président « est allé à l’extrême » et qu’il est « préoccupé par le nombre de personnes qu’il trompe avec cela ».

Si Biden est « intègre, il devrait s’abstenir volontairement de recevoir la communion », a ajouté le prélat du Kansas. Toutefois, Mgr Naumann s’est expressément abstenu de suggérer qu’il soit interdit à M. Biden de recevoir la communion.

« Son évêque est responsable de cette décision. Mais Joe Biden sait ce qui est juste à cet égard », a déclaré Mgr Naumann.

Il n’a aucune excuse. Il ne devrait pas continuer à se présenter comme un fervent catholique. En agissant ainsi, il s’arroge le rôle des évêques. Et il enseigne aux gens : « Je soutiens les avortements légaux et je suis un fervent catholique en même temps, donc vous pouvez aussi le faire. » Les politiciens franchissent une ligne lorsqu’ils affichent leur foi catholique et prônent un tel mal.

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

La relation du pape François avec les politiciens américains pro-avortement

Interrogé sur la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, et sa récente réception de la sainte communion lors d’une messe papale le 29 juin, Mgr Naumann a critiqué le pape François.

« C’est triste de voir comment il s’est comporté à la fois avec le président Biden et Nancy Pelosi », a-t-il déclaré.

Le pape François a récemment défendu sa décision de permettre à Mme Pelosi de recevoir la communion en faisant appel à la nécessité d’être « pastoral ». Mais Mgr Naumann n’était pas d’accord avec cette position, affirmant qu’« il n’est pas pastoral de dire à quelqu’un qu’il est un bon catholique et qu’il peut recevoir la communion comme une évidence alors que cette personne a commis un mal grave ».

Le pape François ne comprend pas les États-Unis « pas plus qu’il ne comprend l’Église aux États-Unis », a déclaré Mgr Naumann. Cela est dû aux conseillers papaux et « aux personnes qui l’entourent », qui « l’ont complètement désinformé à ce sujet ».

Le fait que le pape ait reçu Pelosi a été exploité politiquement. En agissant ainsi, François fait exactement ce qu’il met en garde les autres de ne pas faire.

Dans des commentaires ultérieurs à CNA Deutsch, Mgr Naumann a précisé que son interview avec Die Tagespost avait été réalisée avant les commentaires du pape François lors d’une interview de cette semaine, dans laquelle il a qualifié la position de Biden sur l’avortement d’« incohérence ». S’adressant à la chaîne de télévision espagnole Univision dans un segment d’interview publié le 12 juillet, François a émis ses commentaires les plus fermes jusqu’à présent au sujet du soutien de Biden à l’avortement.

Toutefois, le souverain pontife n’a pas pris de position officielle sur la question, disant qu’il « laisse » la « conscience » de Biden et « le laisse parler avec son pasteur de cette incohérence ».

Mgr Naumann a reçu des éloges pour ses commentaires sur le pape François, notamment de la part de l’évêque du diocèse de Nancy Pelosi, Mgr Salvatore Cordileone.

Le pape François et Mgr Naumann ont raison de dire que le président Biden est incohérent lorsqu’il prétend être un fervent catholique et soutient l’avortement. Il a même dit « avorter un enfant ». Les chrétiens ont défendu les personnes vulnérables depuis le premier jour jusqu’à aujourd’hui. Les dirigeants catholiques qui occupent des fonctions publiques devraient faire de même.
— Salvatore J. Cordileone, archevêque (@ArchCordileone) 15 juillet 2022

Mgr Cordileone a récemment interdit à Mme Pelosi de se présenter à la communion en raison de son soutien public et continu à l’avortement. Malgré cela, Pelosi a continué à recevoir la Sainte Communion lors de messes publiques depuis la déclaration de Cordileone, notamment le 29 juin 2022 au Vatican.

Mgr Joseph F. Naumann est un de mes amis. J’ai travaillé pour lui pendant de nombreuses années. Je le sais juste, droit, orthodoxe, homme de foi et farouchement engagé en faveur de la vie ! Je prie pour lui tous les jours. Bien qu’il ne soit pas parfait (par les temps qui courent, qui d’entre nous l’est ?), il fait partie des bons.
— John Stone (@Johnthemadmonk) 14 juillet 2022

Mgr Naumann est revenu sur son évaluation de la compréhension de l’Amérique par le pape François, affirmant que, contrairement aux gros titres, les évêques américains « ont témoigné un grand respect au pape François » et « ont surtout applaudi ses actions et ce qu’il préconise ».

« Sinon, encore une fois, je pense que le pape a été mal informé à bien des égards », a-t-il ajouté.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire