M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Mère Miriam dénonce les républicains qui soutiennent le « mariage » homosexuel : « Vous avez trahi votre peuple »


Mère Miriam.

Par Raymond Wolfe (LifeSiteNews) — Traduit par Pierre-Alain Depauw (Médias-Presse-Info)

Aux Etats-Unis, Mère Miriam est une apologiste très populaire parmi le monde catholique en raison d’émissions qu’elle anime. Les républicains aidant les démocrates à codifier le « mariage » homosexuel dans la loi fédérale se sont « tournés contre Dieu », a-t-elle accusé.

Dans l’épisode de mercredi de l’émission Mother Miriam Live !, la fougueuse religieuse bénédictine a mis en garde les auditeurs contre la soi-disant « loi sur le respect du mariage » (RFMA), qui consacrerait le « mariage » homosexuel dans la loi fédérale et rendrait pratiquement impossible d’annuler la redéfinition désastreuse du mariage par la Cour suprême.

Mère Miriam a qualifié le projet de loi de « si mauvais » et de « trompeur » et a noté qu’il ne codifierait pas seulement le « mariage » homosexuel, mais obligerait également le gouvernement fédéral à accorder une reconnaissance légale aux mariages polygames si un État les reconnaissait.

« Qui ne voudrait pas du respect pour le mariage ? Mais ils y ont jeté tout ce qui n’est pas le mariage et qui est absolument un péché », a-t-elle déclaré. « Ce n’est pas le respect des mariages, c’est le meurtre du mariage. C’est la destruction du mariage. »

« Nous devons dire aux sénateurs républicains de s’opposer au projet de loi radical des démocrates sur le “mariage” homosexuel », a souligné Mère Miriam, appelant les auditeurs à signer la pétition de LifeSite exhortant les républicains à vaincre la RFMA lorsqu’elle sera présentée au Sénat.

Le projet de loi sur le respect du mariage a été adopté à la Chambre cet été avec 47 votes républicains inattendus, et les démocrates espèrent maintenant que le projet de loi obtiendra suffisamment de soutien républicain pour passer au Sénat et donner à Joe Biden sa première grande victoire législative sur les questions LGBT. Les démocrates ont besoin de 10 défections du GOP pour surmonter l’obstruction du Sénat.

Jusqu’à présent, quatre sénateurs républicains ont signalé leur soutien probable au projet de loi, et plusieurs autres seraient indécis. Le sénateur républicain du Wisconsin, Ron Johnson, a d’abord déclaré qu’il ne voyait « aucune raison de s’y opposer », mais a depuis fait marche arrière sur son approbation apparente en raison de l’opposition populaire.

Les républicains pro-LGBT commettent « une trahison totale »

Mère Miriam a eu des mots durs pour les républicains aidant les démocrates à adopter la loi sur le respect du mariage : « Ils se sont retournés contre la famille. Ils se sont retournés contre Dieu. Ils se sont retournés contre leur propre Constitution », a-t-elle déclaré, qualifiant leur soutien au projet de loi de « trahison totale ».

« Je vous le dis, vous tous républicains, vous tous qui vous êtes alliés à un parti qui croit en Dieu et en la Constitution, vous avez trahi votre peuple et vous vous êtes détourné de Dieu, et votre éternité est en jeu », a-t-elle poursuivi. « L’enfer sera rempli de gens qui ont voté pour la Loi sur le respect du mariage et qui vivent ses libertés, pour ainsi dire. »

Les sondages montrent une large désapprobation de la RFMA parmi les électeurs républicains, avec au moins 50 % d’opposants, dont près de 40 % qui s’y opposent fermement, et seulement environ un tiers en faveur, selon une nouvelle enquête Politico/Morning Consult.

Et tandis que certains républicains se sont tranquillement amollis sur la question du « mariage » homosexuel ces dernières années, Mère Miriam a noté que les principes chrétiens qui sous-tendent la compréhension traditionnelle américaine du mariage n’ont pas changé.

« Le “mariage” homosexuel n’existe pas », a-t-elle expliqué. « Le mariage est le dessein de Dieu, pas celui de l’homme, et c’est un homme et une femme. Fin de l’histoire. »

Mère Miriam a poussé plus de sénateurs républicains à se prononcer en faveur du mariage biblique et à condamner la Loi sur le respect du mariage. Garder le silence, a-t-elle dit, « est tout aussi mal » que de le soutenir.

« La seule chose pour que le mal l’emporte, c’est que les hommes bons se taisent », a déclaré la religieuse. « Garder le silence, chers sénateurs, est tout aussi mauvais. Voter pour c’est mal, se taire c’est mal, parce que c’est voter pour le mal si vous vous taisez. »

La sénatrice démocrate Tammy Baldwin, lesbienne notoire et principale marraine de la RFMA au Sénat, a annoncé jeudi que les sénateurs reporteraient le vote après la mi-mandat, mais a déclaré qu’elle restait « très confiante que le projet de loi passerait ».

Avec Mère Miriam, d’autres dirigeants catholiques ont fermement dénoncé la Loi sur le respect du mariage, l’évêque Joseph Strickland avertissant que la législation « nous met en grand péril ».

« C’est en vérité un déni flagrant du plan de Dieu pour l’humanité et nous met en grand péril », a tweeté l’évêque du Texas le mois dernier. « Tous ceux qui aiment Dieu et cherchent à vivre ses commandements doivent s’opposer publiquement à cette parodie et à ce déni de la loi de Dieu. »

L’archevêque Salvatore Cordileone de San Francisco, président de la commission des laïcs, du mariage, de la vie familiale et de la jeunesse de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis (USCCB), a également demandé au Congrès de rejeter le projet de loi, qui, selon lui, pourrait « marginaliser davantage des millions » de chrétiens et autres personnes qui s’opposent au « mariage » homosexuel.

« Le “Respect for Marriage Act” ferait le contraire de ce que son nom implique, codifiant une demande pour les États et le gouvernement fédéral d’honorer tout ce qui peut être considéré comme un » mariage « par tout autre État », a déploré l’archevêque, notant que trois villes dans le Massachusetts ont déjà accordé une reconnaissance légale aux partenariats polyamoureux.



Laissez un commentaire