M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 2,812 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 5 jours -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Melinda Gates dote les militants de l’avortement et les féministes d’un milliard de dollars


Melinda Gates.

Par Jonathon Van Maren — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Medill DC/Wikimedia Commons

3 juin 2024 (LifeSiteNews) — Bill et Melinda Gates sont depuis longtemps des défenseurs passionnés de l’industrie de l’avortement, versant des dizaines de millions dans des initiatives conçues pour s’assurer que moins d’enfants viennent au monde. Bill a fait des dons considérables à l’International Planned Parenthood, a financé des journalistes pour qu’ils écrivent des articles en faveur de l’avortement, a condamné les politiques en faveur de la vie et a célébré une fois, lors d’une entrevue avec Bill Moyers, la façon dont les initiatives de « santé mondiale » amènent les gens à décider qu’ils « n’ont pas besoin d’avoir autant d’enfants ».

Pour Bill, le problème est intergénérationnel ; lorsque Moyers lui a demandé d’où venait sa passion, Gates a répondu : « Mon père était à la tête de Planned Parenthood ».

La Fondation Bill et Melinda Gates subit actuellement une série de secousses sismiques après que le célèbre couple s’est séparé en raison des adultères en série de Bill ; Melinda démissionne à présent de son poste de coprésidente de l’organisation, qui changera de nom pour devenir la Fondation Gates. Melinda, qui est une catholique nominale, va se lancer seule dans la vie active et investir son argent dans des causes qui lui tiennent à cœur.

Le 13 mai, elle a annoncé sur X que sa priorité serait de se concentrer sur « les femmes et les filles aux États-Unis et dans le monde » — Hillary Clinton a réagi : « Melinda, c’est très excitant ».

Quand Hillary Clinton trouve quelque chose d’excitant, on peut être sûr que c’est une mauvaise nouvelle pour les personnes vulnérables. Le PDG Mark Suzman a écrit une lettre aux employés de la Fondation Gates pour leur signaler que Melinda voulait se concentrer sur les questions relatives aux femmes : « Après avoir passé quelques années difficiles à voir les droits des femmes [à l’avortement] reculer aux États-Unis et dans le monde entier, elle souhaite mettre à profit ce nouveau chapitre pour s’efforcer de modifier cette trajectoire. » En bref, une fortune considérable est sur le point d’être jetée dans les guerres de l’avortement — la dotation de la Fondation Gates s’élevait à plus de 75 milliards de dollars l’année dernière.

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 2,812 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 5 jours -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Comme l’a déclaré Forbes le 1er juin : « Le pouvoir économique est le pouvoir social est le pouvoir politique. À cet égard, [Melinda] French Gates détient un pouvoir immense, et avec une attention particulière portée à l’avenir des droits des femmes [sic], les implications sont profondes. Dans sa déclaration, Melinda French Gates a clairement indiqué où elle voulait en venir : “C’est un moment critique pour les femmes et les filles aux États-Unis et dans le monde entier, et celles qui luttent pour protéger et faire progresser l’égalité ont un besoin urgent de soutien”. En effet, les droits des femmes [sic] se trouvent dans une situation précaire qui se répercutera probablement sur les décennies à venir ».

Forbes a désigné l’avortement comme l’une des questions clés sur lesquelles Melinda French Gates se concentrera, notant qu’elle a récemment écrit dans le New York Times que « ma petite-fille d’un an pourrait grandir avec moins de droits que je n’en avais ». Selon l’État dans lequel elle se trouvait, sa petite-fille aurait eu plus de droits si elle était encore dans l’utérus, mais les militants de l’avortement estiment que la magie du canal de naissance confère l’humanité et les droits de l’homme. Melinda — et d’autres militants de l’avortement — espère que la fortune des Gates fera pencher la balance en faveur de l’industrie de l’avortement. Comme le rapporte Forbes :

L’engagement d’un milliard de dollars comprend des subventions accordées par la fondation Pivotal Philanthropies, dont 200 millions sont destinés à des organisations américaines de protection des droits des femmes, notamment le Center for Reproductive Rights, le MomsRising Education Fund et le National Women’s Law Center, qui mettent l’accent sur la liberté de procréation des femmes. Par ailleurs, 240 millions de dollars seront versés à 12 leaders mondiaux, dont l’ancienne première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, la réalisatrice primée Ava DuVernay, la septuple médaillée d’or olympique Allyson Felix, la militante libérienne pour la paix Leymah Gbowee et l’éducatrice afghane Shabana Basij-Rasikh, qui dirigeront chacun leur propre fonds de 20 millions de dollars « vers des organisations caritatives qu’elles considèrent comme effectuant un travail urgent, efficace et innovant pour améliorer la santé et le bien-être des femmes aux États-Unis et dans le monde entier ». En outre, French Gates a annoncé que 250 millions de dollars seraient attribués dans le cadre d’un appel ouvert aux organisations locales, qui sont souvent mal desservies par les grands donateurs, et que cet appel serait lancé à l’automne.

Il s’agit là d’une énorme injection d’argent dans la guerre de l’avortement — le Center for Reproductive Rights est l’une des organisations d’avortement les plus puissantes des États-Unis. Comme l’a noté Forbes avec admiration, il s’agit d’un « geste audacieux et ambitieux de la part de French Gates... C’est un jeu qui lui permet de concentrer tous ses efforts là où ils sont le plus nécessaires : reprendre le pouvoir, non seulement pour elle-même, mais aussi pour toutes les femmes ». Alors que des référendums sur l’avortement sont prévus aux États-Unis et que les organisations pro-vie sont largement dépassées par les dépenses, Melinda Gates s’apprête à faire en sorte que la lutte pour la vie des enfants à naître soit encore plus une lutte entre David et Goliath.

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire