M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Lors de sa messe d’installation, ce nouvel évêque irlandais s’est énergiquement engagé en faveur de l’enfant à naître

bishop_brendon_kelly.jpg
Monseigneur Brendon Kelly, nouvel évêque de Galway, Kilmacduagh et Kilfenora.

Par (LifeSiteNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Le 20 février 2018 (SPUC— Le nouvel évêque de Galway, Kilmacduagh et Kilfenora a donné un message pro-vie très fort le dimanche 11 février en vue du referendum à venir sur le Huitième Amendement.

Monseigneur Brendon Kelly a exprimé sa crainte, s’adressant à une cathédrale de Galway remplie de fidèles […] que « la vie humaine depuis sa première origine » soit oubliée. Il a souligné la situation dramatique de vies menacées « dans leur fragilité et leur innocence » et mis l’accent sur « la dignité, le respect et la révérence immenses dus à toute personne humaine, quels que soient leurs capacités, leur santé, leur couleur, leur taille, leur nationalité ou autre. »

Un don de la Vie

À l’issue de la messe, Monseigneur Kelly a déclaré à l’Irish Independent qu’il prévoyait de donner la priorité à la prédication de l’Évangile de la Vie dans la perspective du vote prochain. Il a ajouté que son insistance sur l’avortement n’avait rien à voir avec une quelconque défiance vis-à-vis des femmes. « Sans toutes ces femmes dans ma vie, où serais-je aujourd’hui et où serait chacun d’entre nous ? Je suis tellement reconnaissant envers ma mère de m’avoir mis au monde et qu’elle ait donné la vie à huit autres enfants », proclama-t-il.

L'article continue ci-dessous...

La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

L’avortement, toujours un mal

Plusieurs autres évêques ont appelé au respect de toute vie humaine depuis l’annonce du referendum. « La dignité inhérente à toute vie humaine, de la conception à la mort naturelle, est un trésor pour l’ensemble de la société qui trouve sa source dans la raison et dans la foi », a récemment déclaré Eamon Martin, archevêque d’Armagh et primat de toute l’Irlande, dans un message pastoral. « L’Église catholique, avec d’autres personnes de bonne volonté, enseigne que mettre fin à la vie d’un enfant à naître, comme prendre celle de toute autre vie humaine innocente, revient toujours à faire le mal et ne peut jamais être justifié ».



Laissez un commentaire