M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Les parents de quatre enfants adoptent la meilleure amie de leur fille et sa petite sœur

Par Nancy Flanders (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie

Lauren et Dave Sager sont parents de quatre enfants biologiques — trois garçons et une fille — et lorsque leur fille est entrée en maternelle, elle est devenue rapidement amie avec l’une de ses camarades de classe. Après avoir appris que sa nouvelle amie et sa petite sœur étaient en famille d’accueil et disponibles pour adoption, le couple a décidé d’ouvrir sa maison et d’accueillir les filles dans leur famille.

« Le jour où [les deux filles] se sont rencontrées, je n’ai entendu parler que de cette amitié », a déclaré Lauren à WOTV. « Nous avons donc découvert, en apprenant à connaître cette amie et sa famille, qu’elle était une enfant en famille d’accueil ; nous avons commencé à entrer en contact avec la famille et nous avions d’autres amis qui étaient amis avec leurs enfants. Et nous avons en quelque sorte créé un lien et une relation avec cette famille. Puis nous avons découvert que ces deux gentilles filles avaient besoin d’un foyer pour toujours. [...] Et il nous a paru naturel de les inviter dans notre famille ».

Placées ensemble en famille d’accueil, les deux sœurs avaient besoin de rester ensemble, et le couple n’a pas hésité à faire en sorte que ce soit le cas. Le processus s’est déroulé sans heurts et les filles ont commencé à passer de plus en plus de temps avec la famille. Un an et demi plus tard, Lauren et Dave racontent leur incroyable histoire.

L'article continue ci-dessous...
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

« Au début, c’était un peu comme si nous avions quatre enfants avec deux éditions. Mais maintenant, vous ne pourriez pas me dire que je n’ai pas eu six enfants à l’origine », a déclaré Dave. « Donc, elles ont rendu les choses assez faciles pour nous. C’est bizarre de parler du fait qu’elles ont été adoptées et qu’elles ne sont pas nos enfants à l’origine. Ils viennent me serrer dans leurs bras et me dire “Papa”, et elles veulent juste avoir une histoire pour s’endormir. C’est comme si elles étaient avec nous depuis toujours. »

Rachel Sykes, directrice de Lutheran Adoption Services, a déclaré qu’il peut être particulièrement difficile de trouver des familles pour des groupes de frères et sœurs qui sont en attente d’adoption par le biais du placement familial. Ils sont toujours à la recherche de parents, dit-elle, et ont besoin de familles prêtes à accepter des frères et sœurs. Aujourd’hui parents de six enfants, Lauren et Dave sont prêts à accueillir d’autres enfants dans leur famille.

Quand les gens nous demandent : « Alors, vous avez fini d’avoir des enfants ? » Nous répondons : « Probablement pas », dit le couple. « Les enfants sont formidables et ils ont juste besoin d’un endroit auquel ils appartiennent et d’un foyer qui les aime. Nous pouvons le faire. Nous aimons les enfants ! En avant ! »

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.



Laissez un commentaire