M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Les militants LGBT sont indignés : Target ne vendra plus de vêtements de « fierté » pour enfants après les réactions négatives

Par Jonathon Van Maren — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Skinner2398/Wikimedia Commons

13 mai 2024 (LifeSiteNews) — Certains d’entre vous se souviennent peut-être que l’année dernière, au moins neuf magasins Target aux États-Unis ont reçu des menaces à la bombe après avoir annoncé qu’ils retireraient certains de leurs produits de « fierté » en réponse à la réaction des consommateurs. « Nous continuerons à faire exploser vos magasins Target jusqu’à ce que vous cessiez de trembler et que vous rameniez vos marchandises LGBT », a annoncé l’auteur anonyme. « Nous ne nous laisserons pas effacer, nous ne partirons pas en silence ».

Heureusement, les menaces d’attentats à la bombe ne se sont pas concrétisées, bien que la couverture médiatique de ces menaces ait été un chef-d’œuvre d’enfumage. Le meilleur titre, celui de them.us, était le suivant : « Au moins 9 magasins Target ont reçu de fausses menaces d’attentat à la bombe à cause des marchandises de la Fierté ». Notez que le titre est formulé de manière à faire croire au lecteur que les menaces émanent d’un poseur de bombe potentiel opposé à l’idéologie LGBT plutôt que d’un militant LGBT ; en outre, les menaces elles-mêmes n’étaient pas « fausses » — il s’agissait bien de menaces.

Quoi qu’il en soit, les menaces ne semblent pas avoir été très efficaces. Le 9 mai, la compagnie Target a annoncé qu’elle limiterait ses marchandises à thème LGBT à une poignée de ses quelque 2 000 magasins, sur la base des « performances historiques des ventes ». En d’autres termes, le boycottage de Target par les conservateurs — qui a débuté en réponse à la décision de Target de vendre une large gamme d’articles LGBT destinés aux enfants — a porté ses fruits. (L’un des t-shirts pour enfants portait la mention : « Les personnes transgenres existeront toujours ! »)

L'article continue ci-dessous...

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

NBC a évoqué la « tempête de feu provoquée par la décision [de Target] de vendre des produits conçus pour les personnes transgenres », mais c’est le ciblage des enfants qui a le plus irrité les consommateurs. Il est clair que ce message, au moins, a été reçu, puisque Target note spécifiquement que ses « marchandises de la fierté » sont destinées aux adultes. Cela dit, l’entreprise s’est efforcée de souligner son soutien au mouvement LGBT, en précisant que :

  • Notre Pride+ Business Council organisera des événements et des expériences internes au cours desquels les membres de l’équipe intéressés pourront apprendre, réfléchir, célébrer et nouer des liens. Cette initiative est complétée par les ressources et les avantages que nous offrons tout au long de l’année aux membres LGBTQIA+ de notre équipe, ce qui reflète notre culture d’attention à l’égard des 400 000 personnes qui travaillent chez Target.
  • Nous nous associons aux événements locaux de la Fierté dans notre ville natale de Minneapolis et dans tout le pays.
  • Nous proposons une collection de produits, notamment des vêtements pour adultes, des articles pour la maison, des aliments et des boissons, sélectionnés en fonction des commentaires des consommateurs. La collection sera disponible sur Target.com et dans certains magasins, en fonction des performances historiques des ventes.
  • Nous continuons à soutenir les organisations LGBTQIA+ tout au long de l’année, notamment Human Rights Campaign, Family Equality et bien d’autres.
  • Target met également en avant les marques appartenant à des LGBTQ dans son assortiment pendant le Mois des Fiertés et tout au long de l’année dans ses magasins et en ligne.

En d’autres termes, Target tente de mettre un terme au boycottage tout en promettant au mouvement LGBT qu’il est toujours d’accord avec lui — en fait, il le supplie de ne pas le punir pour avoir retiré les produits pour enfants pro-LGBT.

Il s’agit d’une crainte bien fondée, car malgré les tergiversations de l’entreprise, la presse a continué à parler de son geste comme d’une concession aux clients « anti-LGBT », et Target a été contraint de publier une autre déclaration vendredi, réaffirmant son « engagement à soutenir la communauté LGBTQIA+ [sic] pendant le Mois des Fiertés et tout au long de l’année... Nous offrons depuis longtemps des avantages et des ressources à la communauté, et nous aurons des programmes internes pour célébrer la Fierté 2024 ».

Kelley Robinson, présidente de la Human Rights Campaign (l’un des groupes de pression LGBT les plus puissants d’Amérique), a réagi par une menace à peine voilée, notant que « les entreprises doivent comprendre que les membres de la communauté et leurs alliés veulent des entreprises qui expriment un soutien sans réserve à la communauté ». Elle a ajouté : « La décision de Target est décevante et aliène les personnes s’identifiant comme LGBTQ+ et leurs alliés, au péril non seulement de leurs résultats financiers, mais aussi de leurs valeurs ».

Il s’avère que le fait d’organiser des dizaines d’événements LGBT, de participer à la « fierté » et d’annoncer constamment son soutien au mouvement LGBT ne constitue pas, selon la HRC, un « soutien sans réserve ».

Pour que cela le soit, il faut aussi vendre des produits aux enfants.



Laissez un commentaire

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.