M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Les libéraux de Trudeau publient une vidéo vantant les mérites de l’avortement à l’occasion de la Marche pour la vie à Ottawa


Marco Mendicino, ministre de la Sécurité publique du Canada.

Par Jack Bingham — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Jenna Sudds/Twitter

12 mai 2023, Ottawa (LifeSiteNews) — Un certain nombre de députés du Parti libéral du premier ministre Justin Trudeau ont publié jeudi une vidéo faisant l’apologie de l’avortement, le jour même où des milliers de Canadiens se sont rassemblés à Ottawa pour la Marche pour la vie annuelle.

La vidéo, publiée sur Twitter par la députée libérale Jenna Sudds, était accompagnée d’une déclaration écrite expliquant que « Notre caucus est fièrement #prochoix — et le sera toujours », et commençait par la députée Patty Hajdu disant qu’elle est en faveur de l’avortement parce qu’il « sauve des vies ».

Les créateurs de la promotion pro-avortement ont ensuite expliqué qu’ils ont « demandé aux députés libéraux de nous dire pourquoi ils sont fièrement pro-choix », la vidéo montrant ensuite plus d’une douzaine de membres du Parti libéral apparaissant à l’écran pour expliquer pourquoi ils soutiennent la mise à mort dans l’utérus.

« Je suis pro-choix parce que les interdictions d’avortement mettent en danger la vie des femmes », a déclaré la députée Joanne Thompson.

« Je suis pro-choix parce que la santé reproductive est la santé », a ajouté le député Brenden Hanley.

« Parce que nos filles méritent d’avoir le choix », a ajouté Mme Sudds.

Le reste de la vidéo contient des déclarations similaires, les politiciens libéraux qualifiant continuellement de « pro-choix » leur soutien à la mise à mort des enfants dans l’utérus — ce qui, au Canada, inclut l’autorisation du meurtre et du démembrement des bébés tout au long des neuf mois de grossesse — sans jamais définir ni décrire la réalité de la procédure d’avortement.

L'article continue ci-dessous...

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

De nombreux politiciens — dont les députés Adam Van Koeverden, Ya'ara Saks et Tim Louis — ont réitéré des points de discussion familiers aux partisans de l’avortement, comme le « droit » des femmes à tuer leurs enfants à naître, ou l’autonomie des femmes sur leur propre corps — pourtant distinct de celui de celui du bébé à naître.

Il est choquant de constater qu’une députée libérale, Brenda Shanahan, a même invoqué son identité de « catholique » comme l’une des raisons pour lesquelles elle est favorable à l’avortement, malgré la condamnation immuable de cette pratique par l’Église catholique, qui la considère comme un grave fléau moral.

Réagissant à la vidéo et au fait qu’elle ait été diffusée le jour même du plus grand événement pro-vie annuel du pays, Jack Fonseca, directeur des opérations politiques de la Coalition nationale pour la Vie, a qualifié les libéraux de Trudeau de « parti de la mort ».

« Le fait que les libéraux de Trudeau aient choisi la journée pro-vie la plus importante de l’année pour lancer cette vidéo montre à quel point ils sont pugnaces, vils et méchants envers les Canadiens qui ne sont pas d’accord avec eux en général, et envers les Canadiens pro-vie en particulier », a déclaré Fonseca à LifeSiteNews par courriel vendredi.

« Ils ont fait cela pour nous infliger un camouflet », a-t-il poursuivi. « Cela démontre également à quel point Justin Trudeau et ses députés libéraux sont fanatiques du meurtre d’enfants à naître ».

« Ils parlent du démembrement violent, de l’éviscération et de la décapitation d’enfants canadiens avec une joie et une satisfaction absolues, comme une sorte de culte de la mort », a-t-il déploré. « Le Parti libéral a sombré dans l’abîme. C’est vraiment le parti de la mort ».

M. Fonseca a également souligné la déclaration de Mme Shanahan, exprimant son dégoût de la voir se qualifier de « catholique pratiquante » dans une vidéo où elle fait l’éloge de l’avortement.

« Je suis particulièrement dégoûté par la députée Brenda Shanahan qui a eu le culot de prétendre dans sa vidéo qu’elle est “catholique pratiquante”, tout en faisant la promotion de l’assassinat d’enfants », a déclaré Fonseca dans ses déclarations à LifeSiteNews.

« Qui est son évêque ? Il doit l’excommunier immédiatement ! Et qu’il ordonne à tous les prêtres de sa région de lui refuser la Sainte Communion la prochaine fois qu’elle se présentera pour recevoir indignement le corps et le sang de notre Seigneur », a-t-il souligné.

Le Parti conservateur du Canada reste silencieux sur l’avortement

Alors que les libéraux de M. Trudeau semblent intensifier leur rhétorique pro-avortement, déjà féroce et fréquente, M. Fonseca a souligné que le Parti conservateur du Canada, sous la direction de Pierre Poilievre, est resté remarquablement silencieux sur la question.

« Il est très décevant que les conservateurs n’aient pas réagi », a déclaré Fonseca à LifeSiteNews. « Il y a environ 40 députés pro-vie dans le caucus conservateur qui devraient être personnellement offensés par cet affront honteux au caractère sacré de la vie humaine. »

« L’ignorer est stupide et c’est manquer une belle occasion de montrer que Trudeau est un extrémiste et un tyran qui sème la discorde », a-t-il ajouté.

M. Fonseca a ajouté que les conservateurs « auraient dû produire leur propre vidéo en réponse, ne serait-ce que pour dénoncer l’extrémisme des libéraux en matière d’avortement et leur insensibilité à l’égard des croyants ».

« Il n’aurait pas été difficile de montrer que les libéraux sont délibérément insultants pour les Canadiens des différentes communautés religieuses qui croient au caractère sacré de la vie, y compris la majorité des nouveaux immigrants, sur les votes desquels M. Trudeau compte », a déclaré M. Fonseca.

« Il n’aurait pas été difficile pour une réponse vidéo conservatrice de citer des statistiques de sondages publics facilement disponibles sur l’énorme niveau d’opposition aux avortements sélectifs misogynes (80 % selon les derniers sondages), qui ciblent les bébés filles dans l’utérus simplement parce qu’elles sont des filles », a-t-il poursuivi. « Ou pour souligner que l’extrémisme de Trudeau en matière d’avortement a atteint des proportions si considérables qu’il veut fermer les centres de soins de grossesse qui fournissent des couches et du lait maternisé aux mères enceintes et à leurs bébés à naître, blessant ainsi les femmes au nom de son idéologie ».

« M. Poilievre devrait m’appeler s’il a besoin d’idées sur la façon de faire en sorte qu’un tel coup se retourne contre M. Trudeau et lui donne un œil au beurre noir », conclut-il.



Laissez un commentaire

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.