M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Les évêques catholiques des États-Unis discuteront d’une déclaration plus forte envers Biden le « catholique » pro-avortement


Mgr Joseph Fred Naumann.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) ― Photo : Archidiocese of Kansas City

Joe Biden a la déplorable habitude de promouvoir l’avortement et de se dire catholique en même temps, ce qui est éminemment contradictoire. Nombre d’évêques américains lui ont déjà fait remarquer, surtout depuis qu’il est devenu président, qu’il devrait par conséquent ne pas se présenter à la table de communion pour y recevoir l’Eucharistie.

Maintenant, à la demande du président de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis (USCCB), Mgr Joseph Naumann, une déclaration sera présentée à l’approbation de ses confrères, plus vigoureuse à l’égard du président Biden que les condamnations précédentes émises par l’organisme catholique, selon Fox4 :

Lorsque les évêques catholiques américains tiendront leur prochaine réunion nationale en juin, ils débattront de la question d’envoyer un message plus fort que jamais au président Joe Biden et à d’autres politiciens catholiques : Ne venez pas communier si vous persistez à défendre publiquement le droit à l’avortement.

Il s’agit d’un document qui sera préparé pour la Conférence des évêques catholiques des États-Unis par son Comité de la doctrine, dans le but de clarifier la position de l’Église sur une question contrariante pour les évêques ces dernières décennies. Cette question revêt une nouvelle urgence aux yeux de nombreux évêques, car Biden — qui n’est que le deuxième président catholique — est le premier à occuper cette fonction tout en se déclarant clairement en faveur au droit à l’avortement.

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Une telle position, de la part d’une personnalité publique, est « un grave mal moral », selon l’archevêque Joseph Naumann de Kansas City, qui préside le Comité des activités pro-vie de l’USCCB.

« Parce que le président Biden est catholique, cela présente un problème unique pour nous », déclare Mgr Naumann à l’Associated Press. « Cela peut créer de la confusion... Comment peut-il se dire catholique fervent et faire ces choses qui sont contraires à l’enseignement de l’église ? »

Le document, s’il est approuvé, exprimera clairement le point de vue de l’USCCB selon lequel Biden et d’autres personnalités publiques catholiques ayant des points de vue similaires ne devraient pas se présenter pour recevoir la communion, affirme Naumann.

Cependant, ce document n’aura aucun pouvoir d’obliger un évêque d’interdire la communion à Biden dans son diocèse, cette compétence relevant de l’évêque lui-même. Et malheureusement, deux évêques au moins, Mgrs W. Francis Malooly de Wilmington au Delaware et le cardinal Wilton Gregory de Washington DC., ont affirmé qu’ils n’empêcheraient pas Biden de venir communier, or, Joe Biden se rend le plus fréquemment dans des églises de leur diocèse.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire