M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le tweet d’Elon Musk sur les « grossesses accidentelles » suscite de vives réactions chez les mamans

Par Nancy Fanders (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Zsolnai Gergely/Adobe Stock

Elon Musk a récemment publié un tweet sur X critiquant la notion erronée selon laquelle une grossesse non planifiée est la pire chose qui puisse arriver à une femme. Les réponses ont confirmé que de nombreuses femmes qui pensaient qu’avoir un bébé détruirait leur vie ont en fait vécu le contraire.

« On a enseigné aux femmes occidentales qu’une grossesse accidentelle est la pire chose qui puisse leur arriver. C’est pourquoi elles s’opposent fermement aux interdictions d’avortement, qu’elles considèrent comme une menace existentielle », écrit Musk. « De nombreux hommes craignent également de ne pas pouvoir “s’amuser” si l’avortement est interdit. »

Les nombreuses réactions à ce tweet ont prouvé que les bébés non planifiés n’étaient certainement pas la pire chose qui puisse arriver à une femme. C’est même l’une des meilleures.

L'article continue ci-dessous...

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Virginie a écrit : « J’ai été enceinte par accident, je ne voulais pas l’être, j’ai cherché un avortement, je n’en ai pas trouvé, j’ai eu l’enfant et je ne l’échangerais pas contre la fortune d’Elon aujourd’hui ».

Une autre femme a écrit : « Mes trois enfants ont été “accidentels”. Ils ont tous été mon plus grand amour. Ce n’est pas parce que quelque chose n’a pas été fait exprès qu’il ne peut pas être extraordinaire. »

Christy a partagé : « Avoir un bébé au lycée ne m’a pas arrêtée ; j’ai emmené mon enfant à l’université et à la faculté de droit. Une grossesse non planifiée ne signifie pas la fin de vos rêves. Les femmes doivent le savoir. »

Jessica a écrit : « Être mère est la meilleure chose qui me soit arrivée dans toute mon existence ».

Une autre femme a déclaré : « J’ai failli être avortée. Heureusement, ma mère a entendu un sermon qui lui a ouvert les yeux. Deux de mes trois garçons n’étaient pas prévus. Tous les trois sont les meilleures choses qui me soient jamais arrivées, et je n’ai jamais voulu être mère avant que cela n’arrive. Je suis heureuse que l’avortement n’ait jamais été une option dans mon esprit ».

Kim a déclaré : « Ma grossesse accidentelle est la meilleure chose qui me soit arrivée. J’ai maintenant quatre magnifiques petits-enfants en prime ».

Beth a déclaré qu’elle avait 22 ans, qu’elle était mariée, fauchée et effrayée lorsqu’elle a appris qu’elle était enceinte. Elle dit qu’elle « n’avait aucune idée de la façon dont j’allais m’occuper d’un bébé. J’ai beaucoup prié et réfléchi. En l’espace de quelques instants, Dieu m’a donné ma réponse [...] Dieu m’a dit “fais-moi confiance et je ferai en sorte que tu puisses t’en sortir”. Mon fils a aujourd’hui 22 ans. »

Une autre femme a expliqué : « J’étais célibataire et j’ai eu une grossesse non planifiée à 18 ans. Cela a rendu les choses plus difficiles d’un point de vue logistique, mais j’ai quand même obtenu un doctorat. Malgré cela, [ma fille] est la meilleure chose que j’aie jamais faite ! Je ne veux même pas penser à ce qu’aurait été ma vie sans elle ».

Une mère a simplement déclaré : « Avoir un bébé à 17 ans a changé ma vie pour le meilleur. »

Chrissy a expliqué : « Les trois miens ont été des accidents, et chacun d’entre eux était exactement ce dont j’avais besoin à ce moment-là, et je ne veux pas me souvenir de ma vie sans eux. C’est comme tout le reste. C’est ce que vous en faites, et quand il y a une volonté, il y a un chemin. Je l’ai fait seule, tout en luttant contre le cancer ».

Une utilisatrice de X a partagé son point de vue d’enfant considéré comme « accidentel ». Elle a écrit : « Je suis le résultat d’une grossesse non planifiée. Je ne suis pas censée le savoir, mais un avortement a été envisagé et rejeté. J’ai commencé dans un logement social, maintenant j’ai un diplôme universitaire, une belle maison, un mari et 4 enfants. Je suis bien contente de ne pas avoir été avortée ».

Mikaela a un point de vue différent sur le sujet, en tant que personne ayant subi un avortement. « Elles pensent qu’un enfant est la pire chose qui puisse leur arriver, eh bien je suis ici pour leur dire que l’avortement est la pire chose qui puisse leur arriver. C’est vraiment horrible et on ne peut pas revenir en arrière », a-t-elle déclaré.

Des millions d’Américains vivent actuellement sans savoir que leur vie était « non planifiée » ou « accidentelle » aux yeux de leurs parents. Mais cela ne signifie pas qu’ils n’étaient pas désirés ou aimés, comme l’industrie de l’avortement veut le faire croire aux femmes. Lorsque les femmes ne sont pas sûres de la façon dont elles vont gérer la maternité, il existe des centres de grossesse dans chaque État qui sont là pour les soutenir et leur fournir des biens matériels et une assistance en matière d’éducation, de soins de santé, de garde d’enfants, de logement, de soutien émotionnel, et plus encore — malgré le fait que les politiciens pro-avortement veuillent fermer ces ressources vitales pour les femmes.



Laissez un commentaire

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.