M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le programme du parti républicain du Texas qualifie l’homosexualité de « choix de vie anormal »

Par Matt Lamb — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Syda Productions/Adobe Stock

21 juin 2022, Houston, Texas (LifeSiteNews) — Les républicains du Texas ont adopté un programme qui qualifie l’homosexualité de « choix de vie anormal » cette fin de semaine lors de leur convention. Les républicains ont également affirmé leur soutien au mariage biblique et au caractère sacré de la vie.

« L’homosexualité est un choix de vie anormal », déclare la plateforme.

Elle affirme en outre :

Nous croyons qu’il ne devrait pas y avoir d’octroi de droits juridiques spéciaux ou de création d’un statut spécial pour le comportement homosexuel, quel que soit l’État d’origine, et nous nous opposons à toute sanction pénale ou civile contre ceux qui s’opposent à l’homosexualité par foi, conviction ou croyance dans les valeurs traditionnelles. Personne ne devrait se voir accorder un statut juridique spécial sur la base de son identification LGBTQ+.

« Nous affirmons la conception biblique de Dieu pour le mariage et le comportement sexuel entre un homme biologique et une femme biologique », déclare la plateforme. Le mariage biblique « s’est avéré être le fondement de toutes les grandes nations de la civilisation occidentale. Nous nous opposons au mariage homosexuel, quel que soit l’État d’origine. »

Elle déclare également que la décision Obergefell v. Hodges, qui a légalisé le « mariage » homosexuel dans les 50 États, « n’a aucun fondement dans la Constitution et devrait être annulée ».

La plateforme appelle également à « une protection égale des lois pour tous les enfants à naître dès le moment de la fécondation » et à la fin de tous les contrats d’État avec les fournisseurs d’avortements tels que Planned Parenthood. Les républicains du Texas ont également exhorté leur parti à « soutenir les programmes d’aide aux femmes enceintes », notamment en réformant les règles d’adoption, en protégeant « les étudiantes enceintes et les parents » et en fournissant une assurance maladie pour l’année post-partum.

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Le parti affirme également la réalité biologique des deux sexes et suggère l’adoption d’une loi permettant aux « détransitionnistes » de poursuivre en dommages et intérêts les professionnels de la santé qui ont mutilé leur corps.

La plateforme qualifie le « trouble de l’identité de genre […] de véritable et extrêmement rare trouble de santé mentale ».

Le « déni d’un genre binaire immuable non seulement prive ceux qui en sont atteints de soins de santé mentale appropriés », déclare la plateforme, « mais conduit également à une “transition sociale” physiquement et psychologiquement abusive ainsi qu’à une mutilation physique irréversible ».

Le législateur devrait exiger que tous les documents officiels indiquent le « sexe biologique » de la personne et créer « des sanctions civiles et des compensations fiscales accordées aux personnes ayant subi une “opération d’affirmation du genre” en compensation d’une faute professionnelle ».

Le parti a également demandé la fin des lois sur le divorce sans faute. « Nous exhortons l’Assemblée législative à annuler les lois unilatérales sur le divorce sans faute, à soutenir le mariage d’alliance, ainsi qu’à adopter une loi prolongeant la période pendant laquelle un divorce peut avoir lieu à six mois après la date de dépôt de la demande de divorce. »

Dans le cadre des lois sur le mariage d’alliance, « les conjoints bénéficient d’un conseil prénuptial avant leur mariage et d’un conseil conjugal lorsqu’ils envisagent de divorcer », selon le Legal Information Institute de l’Université Cornell.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire