M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le président du Brésil, Jair Bolsonaro : « je ne prendrai pas le vaccin covid, le Congrès ne le rendra pas obligatoire »


Jair Bolsonaro, président du Brésil.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : Palácio do Planato/Flickr

Jair Bolsonaro, président du Brésil, a récemment déclaré qu’il ne se ferait administrer aucun vaccin contre le coronavirus, ajoutant qu’il était sûr que le Congrès brésilien ne le rendrait jamais obligatoire, rapporte LifeSiteNews :

Le président brésilien Jair Bolsonaro a fermement déclaré la semaine dernière qu’il ne prendrait aucun vaccin covid-19 que son pays pourrait approuver et il était « sûr » que le Congrès ne rendrait aucun vaccin obligatoire.

« Je vous le dis, je ne le prendrai pas (le vaccin) », affirmait-il le 26 novembre lors d’une conférence de presse sur les « sujets de la semaine ». « C’est mon droit ».

« Et je suis sûr que le Congrès ne fera pas de difficultés à ceux qui ne veulent pas prendre de vaccin », ajouta-t-il.

« Forcer les gens à prendre le vaccin ou dire que celui qui ne le prend pas ne peut pas obtenir de passeport, avoir d’emploi dans la fonction publique, c’est de la dictature », poursuivit le président brésilien. « Celui qui défend une telle idée est un dictateur ou un faux dictateur qui est prêt à faire de l’argent avec la vie des autres ».

Bolsonaro a également critiqué l’emploi de masques pour lutter contre la propagation du virus, la qualifiant de « tabou » qui doit « tomber ».

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Jair Bolsonaro n'est pas le seul personnage important à remettre en doute l'efficacité du masque comme barrière à la propagation du virus chinois (qui n'est pas aussi redoutable qu'on ne le montre) :

Ses propos sur l’inefficacité des masques font écho à ceux d’un nombre croissant de médecins (ici et ici) — soutenus par des recherches récentes évaluées par les pairs — qui affirment que les masques sont « totalement inutiles » pour arrêter la transmission du virus.

Le président brésilien, âgé de 65 ans, passa un test de dépistage du covid-19 en juillet. Il se rétablit début août après trois semaines en quarantaine au palais présidentiel.

« Je savais que j’allais l’attraper un jour, car je pense malheureusement que presque tout le monde ici va finir par l’attraper. De quoi avez-vous peur ? Fate face à la situation », déclarait-il à l’époque.

« Je regrette les morts. Mais des gens meurent tous les jours, de beaucoup de choses. C’est la vie. »

Rajoutons que parmi les fameux vaccins contre le coronavirus développés de par le vaste monde, plusieurs le sont sur une lignée cellulaire dérivée de bébé avorté.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire