M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le PDG de la plateforme sociale d’expression libre GAB exhorte les conservateurs à créer des « systèmes chrétiens parallèles »


Andrew Torba, PDG de Gab.

Par Ashley Sadler — Traduit par Campagne Québec-Vie

Note de l’éditeur : Le discours du PDG de Gab, Andrew Torba, a été prononcé lors de la conférence d’America First Politic Action en février 2022. La couverture de ce discours n’implique pas que LifeSiteNews approuve les opinions de toutes les personnes impliquées dans la conférence.

28 février 2022, Orlando, Floride (LifeSiteNews) — À une époque de censure et de contrôle croissants par des sociétés laïques de gauche, au moins une plateforme de médias sociaux se consacre à la défense de la liberté d’expression et s’aligne sur les valeurs judéo-chrétiennes. Et son PDG exhorte les autres à s’engager dans cette voie.

Dans un discours convaincant prononcé le week-end dernier, Andrew Torba, fondateur et PDG du site de médias sociaux Gab, a appelé les conservateurs à se mobiliser et à construire des alternatives explicitement chrétiennes aux entreprises et services matérialistes et « démoniaques » qui promeuvent l’immoralité, contrôlent le flux d’informations, bannissent les voix conservatrices et cherchent à éradiquer les valeurs et la culture traditionnelles.

« Les gens au pouvoir veulent une Grande Réinitialisation, mais ce que nous allons leur donner à la place, c’est une Grande Restauration », a-t-il déclaré, affirmant que les conservateurs doivent restaurer et défendre les valeurs chrétiennes fondatrices des États-Unis en construisant une « économie parallèle ».

Selon M. Torba, un tel réseau de systèmes parallèles visant à concurrencer les oligarques de la Grande technologie (Big Tech) et les entreprises laïques « ne peut fonctionner que s’il est construit sur les bases solides de notre foi en Jésus-Christ et de la Vérité de la Parole de Dieu ».

Le fondateur de Gab a expliqué à l’auditoire qu’il avait lancé son site alternatif de médias sociaux de libre expression il y a six ans après avoir vu des Américains qui rejetaient les récits et les idéaux du « régime » moderniste être réduits au silence, « interdits d’accès à internet, [avoir leurs comptes] gelés par les banques, être mis sur une liste noire pour qu’ils ne puissent pas prendre l’avion, et être qualifiés de terroristes parce qu’ils osent avoir une opinion politique différente de celle du régime en place ».

« En refusant de me plier aux exigences du Régime, je suis moi-même devenu un dissident », a poursuivi M. Torba, qui travaillait auparavant à Silicon Valley, notant que lui et sa famille ont fait l’objet de menaces et de harcèlement répétés pour s’être opposés à la culture dominante.

L'article continue ci-dessous...

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Malgré les efforts déployés par des groupes et des entreprises de gauche pour interdire Gab, le site a gagné en popularité ces dernières années, dans un contexte de censure rampante de la part de plateformes classiques comme Twitter, Facebook et YouTube.

Pour M. Torba, la riposte aux attaques des particuliers et à celles des entreprises fait partie intégrante de son travail, car la liberté d’expression et les valeurs chrétiennes valent la peine qu’on se sacrifie pour elles.

« C’est la croix que je porterai volontiers si cela signifie que mes enfants grandiront dans un monde où ils pourront parler librement et adorer Dieu tout-puissant », a déclaré M. Torba.

Consultez la transcription complète du discours ici.

Nous rajoutons ci-dessous, après l’article de LifeSiteNews, la traduction du discours prononcé par le président de Gab, publié sur gab news. — A.H.

GAB : (Go And Build) Allez et construisez

25 février 2022

Ce discours a été prononcé en direct à l’AFPAC 2022 le 25 février 2022.

Vous pouvez le regarder en vidéo dans son intégralité ici sur Gab TV.

Dieu est réel, la Bible est vraie, et Jésus-Christ est le Roi des Rois.

Ce sont les vérités fondamentales sur lesquelles nous devons nous appuyer si nous voulons faire ce qui doit être fait afin de réclamer ce qui nous revient de droit.

L’Amérique est une nation chrétienne, mais en cours de route, notre tolérance à l’égard du mal a permis à des agents subversifs de Satan d’envahir toutes les facettes de notre pays et de notre culture.

Nos institutions terrestres ont peut-être été conquises par des humanistes laïcistes qui détestent Dieu, mais nous adorons un Dieu qui triomphe de toutes les institutions terrestres.

La bonne nouvelle, c’est que la confiance et la foi du public dans ces institutions s’effritent. Pour la première fois en cent ans, nous avons l’opportunité de reconstruire et de restaurer notre société autrefois si grande.

Les gens au pouvoir veulent une Grande Réinitialisation, mais ce que nous allons leur donner à la place est une Grande Restauration.

Buckminister Fuller a dit un jour : « On ne change jamais les choses en combattant la réalité existante. Pour changer quelque chose, il faut construire un nouveau modèle qui rend le modèle existant obsolète ».

Si nous voulons gagner — et nous allons gagner — nous devons travailler ensemble vers l’objectif commun de construire des systèmes chrétiens parallèles qui échappent à l’influence et au contrôle des systèmes démoniaques existants.

Les systèmes parallèles ne peuvent fonctionner que s’ils sont construits sur la base solide de notre foi en Jésus-Christ et de la Vérité de la Parole de Dieu, le fondement même sur lequel les États-Unis d’Amérique ont été fondés.

Le défi qui nous attend est de construire ces nouveaux systèmes et modèles sur la base des valeurs traditionnelles et bibliques que Dieu nous a données.

Il s’agit d’une synthèse de nouveaux outils combinés à une solide tradition d’ordre.

C’est une révolte contre la modernité à travers l’adhésion à nos riches traditions et à la sagesse de la Parole de Dieu.

David Chilton a dit un jour que « la liberté ne peut être exportée vers une nation qui n’a pas de marché pour l’Évangile » et, bien sûr, il faisait écho à 2 Corinthiens 3,17 qui nous dit que « là où est l’Esprit du Seigneur, là est la Liberté ».

Notre dissidence contre le régime en place doit être ancrée dans le désir de préserver la liberté et de vivre authentiquement selon la Parole de Dieu.

La dissidence est impossible sans la liberté d’expression.

C’est la capacité de dire « non » face au mal.

Notre participation à la communion avec Dieu signifie que nous sommes divinement dotés du don de rétablir l’ordre, guidés par sa main, dans un monde chaotique et brisé.

Si j’ai lancé Gab il y a presque six ans, c’est parce que je voyais les dissidents réduits au silence.

Les citoyens américains sont interdits d’accès à internet, [ont leurs comptes] gelés par les banques, sont mis sur une liste noire afin qu’ils ne puissent pas prendre l’avion et sont qualifiés de terroristes parce qu’ils osent avoir une opinion politique différente de celle du régime en place.

En refusant de me plier aux exigences du régime, je suis moi-même devenu un dissident.

Ma famille a fait l’objet de tentatives d’extorsion, de harcèlement, de traque, de dénonciations, et reçoit régulièrement des menaces de mort de la part de personnes du monde entier. Gab a été banni de dizaines de fournisseurs de services, notamment des App Stores, des processeurs de paiement, de nombreuses banques, des services de messagerie électronique, et bien d’autres encore.

C’est la croix que je porterai volontiers si cela signifie que mes enfants grandiront dans un monde où ils pourront parler librement et adorer Dieu tout-puissant.

Je suis peut-être un dissident dans mon propre pays, mais je suis un guerrier libéré et heureux pour le Royaume de Jésus-Christ.

Ce à quoi nous sommes confrontés est bien plus qu’une simple censure.

Nous faisons face au remplacement total de ce qui est saint et bon par la saleté et la pourriture.

Nous ne pouvons plus négliger les questions sociales au profit des questions économiques.

Nous ne pouvons plus ignorer la dépravation et la dégénérescence qui pervertissent et détruisent nos esprits.

Nous ne devons jamais permettre la diabolisation et la destruction de la famille nucléaire et la corruption de nos enfants.

Nous devons regarder en face la Silicon Valley, les médias grand public et l’établissement (establishment) politique de chaque côté et oser dire : « Non ».

Jésus ne nous a pas ordonné de rester assis à nous faire écraser par Satan en attendant de mourir. Il nous a ordonné de faire des disciples de toutes les nations, et nous devons prendre le pouvoir en son nom.

Son Royaume est peut-être dans les cieux, mais il nous a dit lui-même dans Matthieu 28,18 qu’il avait TOUTE autorité sur la terre également.

Il est temps de commencer à agir comme tel.

Si souvent, nous sommes traités de haineux par des gens qui détestent notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, alors je leur réponds : oui, je suis haineux. Je déteste le péché. Je déteste le mal. Je déteste Satan et je déteste l’Antéchrist.

Ils appelleront notre discours « discours de haine » parce que nous osons dire la Vérité de la Parole de Dieu.

Vous êtes un raciste si vous ne vous détestez pas pour la couleur de votre peau.

Vous êtes un bigot si vous ne voulez pas que des hommes en robe entrent dans les toilettes avec votre fille.

Vous êtes antisémite si vous remettez en question l’envoi d’argent des contribuables américains à Israël pour construire leur mur, alors que nous sommes envahis à nos propres frontières.

Leurs honteuses paroles n’ont plus aucun pouvoir sur moi et elles devraient ne plus jamais en avoir sur vous.

La tolérance n’est PAS une vertu chrétienne. [Erreur, la tolérance est une vertu chrétienne et elle s’applique à ce qui est tolérable. — A.H.]

Dieu n’a aucune tolérance lorsqu’il s’agit du péché, qui corrompt nos corps, nos cœurs et nos esprits. Il nous est ordonné de haïr ce qui est mauvais. Sans haine, nous ne pouvons pas comprendre l’amour, mais nous devons veiller à ne pas diriger notre haine les uns contre les autres. Nous devons plutôt nous unir et diriger notre haine contre le péché et le mal dans nos propres cœurs.

Ce qui est en jeu n’est pas seulement l’avenir de notre pays, mais l’avenir de la chrétienté dans son ensemble.

Les chrétiens sont diabolisés, déshumanisés, discriminés, remplacés sur le plan démographique et privés de leurs droits. Nous sommes attaqués, harcelés, licenciés et bannis de l’internet et des systèmes financiers pour nos convictions politiques et religieuses.

Rien de tout cela n’est acceptable.

Les chrétiens devraient dénoncer ces choses avec audace, mais nous nous tournons vers nos églises, nos soi-disant dirigeants chrétiens, et même nos politiciens, et nous faisons face à un silence assourdissant — ou pire, à une approbation fière de cette folie.

Les chrétiens ne sont pas étrangers à la persécution.

Nous avons toujours vaincu les avancées de l’Ennemi et nous continuerons à le faire.

Imaginez que vous fassiez partie du premier groupe de chrétiens après la résurrection du Christ. Ils ont passé quarante ans à prêcher l’Évangile, attendant, tandis que ceux qui pratiquaient la loi de l’Ancienne Alliance se moquaient d’eux. Nous ne pouvons même pas comprendre la persécution à laquelle ils ont dû faire face pour défendre et répandre l’Évangile. Beaucoup ont fini par donner leur vie pour cela.

Ce groupe de chrétiens est celui qui m’inspire le plus, car ils devaient avoir la foi la plus grande. Dans Luc 21,6, Jésus a prophétisé au sujet du Temple que « pas une pierre ne restera sur une autre, toutes seront renversées ».

Pendant quarante ans, cela ne s’est pas produit et une génération de chrétiens a dû attendre patiemment et avoir foi que se réaliserait ce que le Christ avait dit. Puis, en 70 après J.-C., cela s’est produit, exactement comme il l’avait dit, et le Temple a été absolument anéanti. Près de 2 000 ans plus tard, il n’est toujours pas debout, malgré de multiples tentatives de reconstruction au cours de l’histoire. 1 Corinthiens 3,16 nous dit que NOUS sommes le Temple de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en nous.

C’est l’immense quantité de foi que nous devons avoir aujourd’hui. Nous devons nous engager dans cette voie à long terme. Nous devons être prêts, comme les tout premiers disciples du Christ, à avoir une vie entière de foi.

Les chrétiens ne sont pas des révolutionnaires.

Nous sommes des réformateurs. Nous ne détruisons pas les choses, nous les construisons et les créons, à l’image de notre Créateur. Dieu s’occupera de la destruction de notre régime mondial mauvais et corrompu, en fait je pense qu’il a déjà commencé.

Si nous voulons sauver notre pays, nous devons adopter une stratégie de réflexion sur sept générations.

Les générations précédentes, y compris la mienne, ont vécu l’instant présent pour elles-mêmes.

Nous devons apprendre de cette erreur.

Le plaisir à court terme au prix d’une souffrance à long terme pour nos proches est insoutenable. Nous devons être ceux qui sont prêts à travailler pour construire un avenir chrétien non seulement pour nos enfants et les enfants de nos enfants, mais pour la chrétienté dans son ensemble. Le temps est venu pour nous de construire.

C’est une guerre spirituelle.

Ils visent notre humanité même. Cela est mis en évidence par tout ce que nos ennemis promeuvent.

Leurs « valeurs » sont intrinsèquement anti-humaines.

L’avortement. La déchéance morale. La dégénérescence sexuelle. La destruction de nations souveraines et le nettoyage ethnique des populations. La persécution de tout ce qui a trait à Dieu Tout-Puissant, notre Créateur.

Nous devons réaliser que le Roi Jésus n’est pas un M. Rogers hippie comme notre culture le fait croire. Il est le Roi des Rois. Il règne. Il commande. Il renverse les tables dans le temple. Il méprise le repaire des vipères. Il réprimande la Synagogue de Satan. C’est le Jésus que je connais et que j’adore. C’est le Jésus des Écritures. C’est le Jésus qui nous sortira de ce pétrin.

Nous devons nous efforcer de Lui ressembler davantage.

Toutes les grandes civilisations se sont construites sur le fondement de familles nucléaires fortes, parce que les familles nucléaires fortes ont été conçues par Dieu. Des hommes forts dirigent des femmes fortes. Les femmes fortes soutiennent les hommes forts et ils élèvent ensemble des enfants forts. Cela conduit à des familles fortes et des familles fortes conduisent à des nations fortes.

Où sont nos hommes chrétiens aujourd’hui ?

Malheureusement, de nombreux chrétiens américains ont adopté une vision séculaire du monde. Au lieu d’adorer Dieu, ils adorent des idoles sous la forme de célébrités, de sportifs et même de politiciens. Ils ne sont « chrétiens » que de nom.

Ils valorisent les « choses » matérielles plutôt que les fruits de l’Esprit. Ils recherchent le confort et les plaisirs éphémères plutôt que la souffrance et le courage qu’il faut pour vivre une vie chrétienne authentique et sans compromis. Ce sont des chrétiens tièdes.

Je suis ici pour vous dire aujourd’hui que le christianisme tiède est terminé.

Les chrétiens doivent se lever et proclamer le nom de Jésus-Christ, Roi des Rois, au monde entier.

C’est nous qui établissons des familles nucléaires. C’est nous qui élevons nos enfants pour qu’ils connaissent et aiment le Seigneur. C’est nous qui construisons des entreprises et des infrastructures souveraines. Nous sommes ceux qui ont un avenir pour lequel il vaut la peine de se battre et nous sommes ceux qui rétabliront l’ordre.

Nous sommes des réformateurs, des bâtisseurs et des pionniers.

Nous devons nous lancer à fond, faire un saut dans la foi et vivre pleinement pour le Christ à chaque instant de notre vie.

Nous devons nous préparer à ce qui vient en sortant de tout leur système et en élevant nos enfants pour qu’ils soient des bâtisseurs pour le Royaume de Dieu. Nous devons construire notre économie, notre propre technologie, nos propres systèmes éducatifs et nos propres mouvements politiques. Cela nécessite un effort étendu sur plusieurs générations.

La tolérance des générations qui nous ont précédés a conduit à la prise de contrôle subversive de toutes les facettes de la société et même de nos églises par l’élite mondiale. Cela ne signifie pas qu’ils ne peuvent pas être vaincus.

Je crois que Dieu a un plan pour y parvenir, mais il y faudra l’engagement, les efforts organisés et à long terme de son peuple pour y parvenir. Nous ne devons plus jamais tolérer le mal et l’esprit de l’antéchrist dans notre culture, nos gouvernements, nos systèmes éducatifs, nos foyers, nos églises et, surtout, dans nos propres cœurs.

Alors si vous n’avez pas d’épée, vendez votre manteau et achetez-en une, car nous avons beaucoup de travail à faire.

GAB : Allez et construisez.

À Dieu soit la Gloire,
Andrew Torba
PDG, Gab.com
Jésus-Christ est le Roi des Rois

Publié dans Bold Christian Writing



Laissez un commentaire