M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le pape François a invité tous les évêques catholiques à consacrer avec lui la Russie et l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie)

En réponse à la demande des évêques catholiques d’Ukraine, le pape François avait annoncé son intention de consacrer la Russie et l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie le 25 mars prochain, espérant ainsi éloigner le fléau de la guerre qui sévit entre les deux pays. Cette demande des évêques ukrainiens découle de celle que Notre-Dame de Fatima a formulée en 1917 aux enfants de Fatima. Le pape François a maintenant appelé les évêques du monde entier à réaliser avec lui cette consécration. Selon LifeSiteNews :

Le pape François a invité tous les évêques catholiques du monde à consacrer la Russie et l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie le 25 mars prochain.

Le Vatican a confirmé la nouvelle vendredi. Matteo Bruni, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, a déclaré :

Je confirme que le pape François a invité les évêques du monde entier et leurs clercs à se joindre à lui pour prier pour la paix et pour consacrer et confier la Russie et l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie. L’occasion, comme indiqué ces derniers jours, sera la célébration de la pénitence, prévue à 17 heures le vendredi 25 mars, en la fête de l’Annonciation, dans la basilique Saint-Pierre.

Après la première annonce du pape, les évêques de la conférence épiscopale d’Amérique latine avaient déclaré leur intention d’unir leur geste à celui du pape le 25 mars. À présent, les évêques des Philippines leur future participation au geste que le pape posera, selon un deuxième article de LifeSiteNews :

Les évêques catholiques des Philippines ont annoncé leur intention de se joindre au Pape François pour consacrer la Russie et l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie le 25 mars prochain.

Au cours d’une réunion tenue hier, le Conseil permanent de la Conférence des évêques catholiques des Philippines (CBCP) a décidé que l’ensemble de la conférence épiscopale s’unirait au Saint-Père pour consacrer la Russie et l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie, comme l’a demandé la Vierge Marie aux voyants à Fatima en 1917.

CBCP News, l’organe médiatique officiel de la CBCP, a rapporté jeudi que les évêques du pays « effectueront le même acte de consécration le même jour dans leurs diocèses respectifs », rejoignant ainsi le pape qui procédera à la consécration à 17 heures dans la basilique Saint-Pierre au Vatican au cours d’une célébration pénitentielle le 25 mars.

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire du diocèse de Sainte Marie in Astana au Kazakhstan, a exprimé sa joie devant l’appel lancé par le pape aux évêques, selon un troisième article de LifeSiteNews :

Mgr Athanasius Schneider a exprimé sa joie dans des commentaires adressés à LifeSiteNews à propos de l’annonce du pape François que tous les évêques ont été invités à se joindre à lui le 25 mars à 17 heures pour la consécration de la Russie et de l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie, conformément à la demande de Notre-Dame de Fatima.

« On ne peut que se réjouir de ce que le pape invite maintenant tous les évêques à s’unir à lui lors de la consécration », a déclaré l’évêque kazakh par courriel.

Mgr Schneider souligne que le temps de paix promis par la Vierge à Fatima, suivant l’accomplissement de sa demande, ne sera pas forcément donné immédiatement après la consécration de la Russie, selon le même article :

LifeSiteNews a également demandé à Mgr Schneider s’il croit que le temps de paix et de conversion promis par la Vierge suivra la consécration de la Russie par le pape François. Il a répondu de manière réfléchie :

La consécration n’est pas un sacrement et n’est pas non plus un geste aux résultats automatiques. Tout est entre les mains de Dieu, [y compris] le temps. Notre tâche est de faire ce que la Mère de Dieu a dit ; le reste sera fait par la Providence en des temps et des moyens que nous ne connaissons pas encore.

En d’autres termes, les catholiques ne devraient pas être déçus s’il n’y a pas de réponse immédiate du ciel à la consécration de la Russie et de l’Ukraine, mais attendre avec confiance l’aide secourable de Dieu quand il le jugera bon.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire