M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Noël 2019

bébé Jésus

750 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Il reste trois semaines -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de nous aider, en ce temps des fêtes, à promouvoir la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le ministre de la Famille d’Italie œuvre au projet d’une coalition pour les élections européennes : « L’Europe doit revenir à son identité et ses racines judéo-chrétiennes »


Lorenzo Fontana, ministre de la Famille d'Italie.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie)

Le ministre de la Famillle d’Italie, Lorenzo Fontana, serait la cheville ouvrière d’un vaste projet du gouvernement italien pour une coalition de partis nationalistes en vue des élections européennes. Ce catholique pratiquant, tenant de la messe tridentine, s’oppose ouvertement à l’avortement et aux duos homosexuels. Espérons que ce projet réussira, en regroupant notamment les partis au pouvoir de Pologne, de Hongrie et d’Italie, qui trouveront sûrement un terrain d’entente dans le christianisme. Voici un extrait du journal Le Monde, qui bien sûr parle d’ultraconservateurs et d’extrême droite radicale ou dure quand il s’agit des divers acteurs de cet imposant projet :

Le ministre de l’intérieur italien, Matteo Salvini, à Varsovie pour y rencontrer, mercredi 9 janvier, les dirigeants du parti ultraconservateur au pouvoir, Droit et justice (PiS), et évoquer une grande alliance des droites radicales aux élections européennes de mai. Marine Le Pen réunissant, à Paris, des correspondants étrangers pour leur dire comment « l’Europe peut changer, de l’intérieur et radicalement » après ce scrutin. Des déclarations à la presse belge de Gerolf Annemans, du parti Vlaams Belang et vice-président de l’Europe des nations et des libertés (ENL, le groupe d’extrême droite qui rassemble actuellement 34 élus de 8 pays, dont 15 Français du Rassemblement national, RN) annonçant notamment un possible ralliement des Italiens du Mouvement 5 étoiles au lendemain du vote.

[…]

Le principal artisan des tentatives de rapprochement est, pour l’instant, Matteo Salvini, le ministre italien de l’intérieur. L’agenda de sa Ligue, et même de son gouvernement, est organisé autour de l’échéance européenne. L’opposition aux politiques de la Commission de Bruxelles semble d’ailleurs être le principal facteur de cohésion entre la Ligue et son allié, le Mouvement 5 étoiles.

×

Campagne de financement de Noël 2019

750 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Il reste trois semaines -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Paraissant assuré de triompher sur la scène nationale — les sondages le créditent de plus de 30 % d’intentions de vote —, Matteo Salvini s’est mis à rêver d’une nouvelle victoire […]

La cheville ouvrière de son projet est Lorenzo Fontana, actuel ministre de la Famille du gouvernement Conte. Opposé à l’avortement et aux unions homosexuelles, partisan d’une Europe « dont les racines remontent à la bataille de Lépante » (à la guerre contre l’Empire ottoman), ce proche des milieux catholiques ultraconservateurs, a siégé au Parlement européen de 2009 à 2018. Il tente, à Bruxelles, de nouer des contacts en vue de la campagne et de la constitution d’une coalition des eurosceptiques.

La bataille navale de Lépante (7 octobre 1571) est une victoire défensive de l’Europe chrétienne sur l’Empire Ottoman, qui cherchait entre autres à conquérir Rome le centre de la Chrétienté. La formation de la flotte chrétienne fut formée sur la demande du Pape saint Pie V. Cette bataille est à l'origine de la fête de Notre-Dame des Victoires, puis de Notre-Dame du Rosaire. Le Monde continue :

Dans ce projet, le PiS polonais est considéré comme un allié indispensable. Les deux formations ne sont pas sur la même ligne concernant, notamment, la réforme des accords de Dublin sur la migration (Varsovie refuse tout schéma contraignant de relocalisations) mais l’essentiel est ailleurs. « L’Italie et la Pologne vont être les acteurs d’un nouveau printemps, d’une renaissance des vraies valeurs de l’Union européenne », a ainsi promis le ministre italien, mercredi, à Varsovie. « L’Europe doit revenir à son identité et ses racines judéo-chrétiennes, ce qui est négligé de façon folle à Bruxelles », déclarait-il, prônant « moins de finance, moins de bureaucratie, plus de famille, et plus de sécurité ».

A l’issue de son entretien d’une heure et demie avec l’homme fort du pays, Jaroslaw Kaczynski, le président du PiS, M. Salvini a estimé que leurs points de vue convergeaient sur « 90 % » des sujets. Il n’a pas révélé les détails d’un possible projet commun mais, affirmait-il, « nous pourrions proposer un pacte en dix points pour l’Europe, que nous proposerons aussi à d’autres mouvements populaires... »

L’extrême droite cherchera-t-elle aussi des alliés à Budapest ? Maintenu au sein du PPE, le Premier ministre hongrois multiplie actuellement les contacts et sonde les alliances possibles avec l’extrême droite […]

Campagne de financement de Noël 2019. Merci de nous aider généreusement. L'objectif est de 7500$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire