M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Le Japon ajoute une mise en garde contre les inflammations cardiaques sur les étiquettes du vaccin covid

Par Pierre Boralevi — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : xreflex/Adobe Stock

13 décembre 2021, Tokyo, Japon (LifeSiteNews) — Les autorités japonaises ont approuvé un plan visant à imprimer une liste d’« effets secondaires graves », dont la myocardite, sur les étiquettes du vaccin COVID-19.

La décision a été prise au début du mois par un groupe d’experts du ministère japonais de la Santé et s’appliquera aux étiquettes des vaccins COVID-19 de Pfizer et Moderna.

Le ministère japonais de la Santé exige également que les hôpitaux procèdent à un signalement détaillé et rigoureux de tout événement indésirable dans les 28 jours suivant la vaccination.

Les vaccins à ARNm de Pfizer et Moderna soulèvent l’inquiétude au Japon quant aux risques de myocardite chez les jeunes hommes suivant leur injection, et les experts de ce pays ont averti que les vaccins présentent un risque de décès sept fois plus élevé que le virus lui-même pour les personnes dans la vingtaine.

Le Japon a également fait preuve d’une plus grande transparence sur le contenu des prétendus vaccins que les autres pays jusqu’à présent. Les instructions relatives à la vaccination aux produits Pfizer, AstraZeneca et Moderna publiées sur le site web du ministère de la Santé comportent un avertissement indiquant que ces produits « contiennent un additif qui n’a jamais été utilisé dans un vaccin auparavant ».

Bien que le ministère japonais de la Santé encourage toujours les citoyens à se faire vacciner, le pays a adopté une approche plus nuancée de la question des vaccins que de nombreux pays occidentaux, en soulignant l’importance du consentement éclairé.

L'article continue ci-dessous...
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Un paragraphe intitulé « Consentement à la vaccination » a été inclus sur la page des vaccins COVID-19 du site Internet du ministère de la Santé.

« Bien que nous encouragions tous les citoyens à recevoir le vaccin COVID-19, il n’est pas obligatoire. La vaccination ne sera effectuée qu’avec le consentement de la personne à vacciner après que l’information aura été fournie », indique le paragraphe.

Une mention des effets secondaires est également faite dans le même paragraphe.

« Veuillez vous faire vacciner de votre propre décision, en comprenant à la fois l’efficacité de la prévention des maladies infectieuses et le risque d’effets secondaires. »

Enfin, le paragraphe dissuade les entreprises d’imposer des vaccins à leurs employés et condamne toute forme de discrimination fondée sur le statut vaccinal.

« Aucun vaccin ne sera administré sans consentement. S’il vous plaît, n’obligez personne sur votre lieu de travail ou dans votre entourage à se faire vacciner, et ne discriminez pas ceux qui ne se sont pas fait vacciner. »

Un lien vers une page de conseils sur les droits de l’homme en plusieurs langues se trouve également juste en dessous du paragraphe.

Les politiques en matière de vaccins au Pays du Soleil levant contrastent fortement avec celles mises en place dans un grand nombre de pays occidentaux tels que les États-Unis, le Canada, l’Australie, la France, l’Italie, l’Allemagne et l’Autriche. Ces pays recourent à l’obligation de se faire vacciner et, en Autriche, à la vaccination forcée, ainsi qu’à la censure médicale et à la propagande médiatique, sans tenir compte des concepts de consentement éclairé et de liberté médicale dont ils ont été les pionniers.

Pendant ce temps, les cas d’effets indésirables signalés dans ces pays continuent d’augmenter de façon spectaculaire, y compris aux États-Unis.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.



Laissez un commentaire