M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le gouverneur de New York a dissimulé la mort de milliers de résidents de maisons de soins

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) ― Photo : Chanikarn Thongsupa/Rawpixel

Selon un tout récent rapport du procureur général de l’État de New York, le gouvernement de l’État, dont le gouverneur est Andrew Cuomo, a dissimulé probablement près de 50 % des décès de résidents de maisons de soins, ne prenant pas en compte dans les chiffres officiels les résidents emmenés et morts à l’hôpital. Suite aux révélations du procureur général, le ministère de la Santé de New York a rajouté plus 3800 décès aux quelques 8500 déjà déclarés, donnant le nouveau nombre de 12 743, sur environ 42 000 décès attribués au covid-19 dans l’État. Les décès de résidents hors maison de soins étaient confondus avec le reste. Selon The New York Times :

M. Cuomo a reçu un coup dur lorsque le procureur général de l’État de New York, Letitia James, a annoncé jeudi matin que l’administration de M. Cuomo avait sous-estimé de plusieurs milliers le nombre de décès liés au coronavirus parmi les résidents des maisons de retraite de l’État.

Quelques heures plus tard, les dires Mme James étaient corroborés, car les fonctionnaires du ministère de la Santé rendirent publiques de nouvelles données qui rajoutaient plus de 3 800 décès au total, représentant les résidents des maisons de soins qui sont morts à l’hôpital et qui n’avaient pas été comptés auparavant par l’État comme des décès en maisons de soins.

La reconnaissance de ce nombre par l’État a augmenté de plus de 40 % le nombre total de décès liés à ces établissements. Le rapport de Mme James avait suggéré que le décompte précédent de l’État pourrait présenter un écart allant jusqu’à 50 %.

Ces révélations ne changent pas le nombre total de décès liés au Covid-19 à New York — plus de 42 000, soit plus que tout autre État [...]

L'article continue ci-dessous...
Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

M. Cuomo a été accusé d’avoir dissimulé une estimation plus précise des décès survenus dans les maisons de soins, car le décompte de l’État ne comprenait que le nombre de décès survenus dans les établissements, ne comptabilisant pas les résidents morts à l’hôpital après y avoir été transférés.

Pour son rapport, le bureau de Mme James a enquêté dans des douzaines de maisons et a constaté des écarts constants entre les décès signalés aux enquêteurs du procureur général et ceux signalés au ministère de la Santé et officiellement publiés par ce dernier.

Dans un cas particulier, un établissement, non nommé, a signalé au ministère de la Santé qu’il avait 11 décès confirmés et présumés sur place au début du mois d’août. L’enquête menée par le procureur général sur ce même établissement a toutefois révélé 40 décès, dont 27 à domicile et 13 à l’hôpital.

Un autre établissement a signalé un décès confirmé et six décès présumés de Covid-19 au ministère de la Santé, selon le rapport. Le bureau du procureur général a cependant déclaré que l’établissement avait signalé à ses enquêteurs qu’il y avait plus de quatre fois ce nombre — 31 morts — à la mi-avril.

Autre aspect curieux de la question, Andrew Cuomo avait ordonné au mois de mars 2020 que les patients atteints de coronavirus, étant dans un état stable, devaient être renvoyés des hôpitaux aux maisons de soins, sans avoir été auparavant testés, ce qui, si l'on considère le covid-19 comme l'effroyable virus du siècle, est pour le moins d'une inconscience consommé.

Qu’est-ce que cela signifie-t-il par rapport au confinement et aux diverses questions qui l’entourent ? Premièrement, que le gouverneur et ses responsables ne savent pas compter, ce qui est inquiétant dans le cas de personnes au pouvoir, ou alors qu'ils ont sciemment dissimulé les vrais chiffres dans un but précis, ce qui est tout aussi inquiétant. Deuxièmement, qu’on ne peut pas se fier à leurs communications officielles par rapport à la « pandémie » et qu’on ne sait donc pas sur quelle base ils font reposer leurs mesures. Troisièmement, que les chiffres de décès de personnes non résidentes de maison de soins ont été gonflés par l’apport de ceux de résidents décédés hors maison de soins. Cela signifie qu’il y a davantage de personnes âgées, malades, ayant des comorbidités, étant peut-être négligées sinon abandonnées, qui sont mortes, et moins de personnes de la population en général. Cela signifie aussi que le virus est moins dangereux pour la population en général qu’on ne veut le faire croire.

Enfin, une question cruciale, qu'en est-il de la pertinence des chiffres de décès attribués au covid-19 au Québec ?

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire