M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 4,127 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 3 jours -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le gouvernement du Territoire de la Capitale australienne préconise l’extension de l’euthanasie... aux enfants

Par Bridget Sielicki (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Gorodenkoff/Adobe Stock

Le gouvernement du Territoire de la Capitale australienne (ACT) a publié un rapport préconisant un élargissement libéral de ses lois sur l’euthanasie, notamment en autorisant l’euthanasie pour les jeunes de 14 ans et en supprimant le critère de mort prévisible. Le gouvernement devrait introduire des lois officielles basées sur les recommandations du rapport dans le courant de l’année. L’ACT est un territoire fédéral qui comprend la capitale du pays, Canberra.

L’une des recommandations les plus choquantes du rapport est d’autoriser l’accès des enfants à l’euthanasie, estimant que la limite d’âge actuelle de 18 ans n’est rien d’autre qu’« arbitraire ». Le ministre des Droits de l’homme, Tara Cheyne, a déclaré que le gouvernement envisagerait d’abaisser l’âge à 14 ans.

« De nombreux intervenants ont fait remarquer que limiter l’aide volontaire à mourir aux personnes âgées de plus de 18 ans était une limite arbitraire, étant donné que les jeunes de moins de 18 ans connaissent également des souffrances intolérables en fin de vie en raison de maladies terminales et qu’ils devraient avoir les mêmes choix de fin de vie que les adultes », peut-on lire dans le rapport. « Les professionnels de la santé ont fait remarquer que, si elle était adoptée, cette mesure devrait être mise en œuvre avec précaution ».

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 4,127 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 3 jours -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Mme Cheyne a déclaré à The Australian que les exigences limitant l’euthanasie aux personnes dont le décès est prévu dans un certain délai sont également arbitraires. Elle a affirmé que les délais terminaux étaient limitatifs pour les personnes vivant ailleurs dans le pays. « Ce que nous avons entendu haut et fort, c’est que le délai de décès appliqué dans l’État de Victoria, et dans tous les États qui ont suivi, à savoir 6 ou 12 mois, et qui correspond au pronostic de mort, a posé des problèmes dans les États », a-t-elle déclaré.

« Certaines personnes reçoivent un diagnostic de maladie en phase terminale, mais il peut s’écouler plusieurs années avant qu’elles ne reçoivent un pronostic indiquant qu’il leur reste moins de 12 mois ou moins de six mois à vivre. Les réactions que nous avons entendues estiment que les délais sont arbitraires et qu’il s’agit davantage de définir ce qu’est une personne en phase terminale et qui souffre ».

Mgr Anthony Fisher OP, archevêque de Sydney, s’est exprimé en réponse au rapport, le qualifiant de résultat d’un « gouvernement radical ».

« Le fait est que toutes les juridictions du monde qui se sont engagées sur la voie de l’euthanasie ont ensuite progressivement supprimé leurs protections », a-t-il déclaré. « Donc, si nous commençons comme le propose l’ACT, avec une barre déjà très basse, nous finirons dans le caniveau, sans aucune protection ».

Mgr Fisher a également remis en question le fait de permettre à des jeunes de 14 ans de « prendre une décision de vie ou de mort » alors qu’ils n’ont même pas l’âge de voter ou de conduire une voiture ».

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire