M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - avent 2022

prière

1145.00 $ recueillis -- Objectif : $ 15 000 -- Il nous reste 3 semaines -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Gardons courage, il a vaincu le monde. (Jn 16:33) Même si la culture contemporaine semble s'engouffrer davantage dans le mensonge, nous sommes encore là, à dire les vérités essentielles sur la foi, la famille et la vie. Merci nous aider à continuer. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le Forum économique mondial évoque l’exemple des mesures covid pour promouvoir des mesures « climatique »


Klaus Schwab, fondateur du Forum économique mondial et président de son conseil d'administration.

Par Ashley Sadler — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Foundations World Economic Forum/Flickr

21 septembre 2022 (LifeSiteNews) — Le Forum économique mondial (WEF) se vante que la conformité massive aux mandats draconiens de COVID-19 « a démontré l’essence de la responsabilité sociale individuelle » et a contribué à ouvrir la voie aux prochaines restrictions liées au « climat ».

Dirigé par Klaus Schwab — ingénieur allemand, économiste et auteur de « COVID-19 : The Great Reset » — le WEF a établi ce lien dans un rapport publié le 14 septembre dans le cadre de ses réunions Impact du développement durable 2022.

Le rapport du WEF suggère que les initiatives visant à suivre et à restreindre l’utilisation personnelle du carbone ont eu « un succès limité en raison d’un manque d’acceptation sociale, d’une résistance politique et d’un manque de sensibilisation et de mécanisme équitable pour suivre les émissions de “Mon carbone” ».

Cependant, le document note que la réponse sans précédent au COVID-19 a créé un environnement dans lequel ce « manque d’acceptation sociale et [cette] résistance politique » pourraient être surmontés.

« Un très grand nombre de restrictions inimaginables pour la santé publique ont été adoptées par des milliards de citoyens à travers le monde », peut-on lire dans le rapport. « Il y a eu de nombreux exemples dans le monde entier de maintien de la distance sociale, de port de masques, de vaccinations de masse et d’acceptation des applications de traçage des contacts pour la santé publique, manifestant l’essence de la responsabilité sociale individuelle. »

Selon le rapport, cette obéissance « pourrait contribuer à la réalisation des initiatives “Mon carbone” pour façonner l’avenir vers des villes intelligentes et durables. »

Les auteurs du document ont souligné que l’ascension de l’intelligence artificielle (IA) et des technologies « intelligentes » issues de la soi-disant « quatrième révolution industrielle » ont fourni des systèmes permettant de surveiller et de limiter la consommation personnelle d’énergie.

Le document cite « des avancées majeures dans les technologies des maisons intelligentes, des choix de transport ayant des implications en matière de carbone » et « le déploiement de compteurs intelligents » qui, selon le WEF, aident les gens à choisir « de réduire leurs émissions liées à l’énergie ».

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Avent 2022

1145.00 $ recueillis -- Objectif : $ 15 000 -- Il nous reste 3 semaines -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie

Le WEF a également vanté « le développement de nouvelles applications personnalisées pour rendre compte des émissions personnelles, et de meilleurs choix personnels en matière d’alimentation et d’émissions liées à la consommation ».

Alors que le langage utilisé dans le rapport du WEF suggère que les individus seront en mesure d’opter volontairement pour des programmes limitant leurs émissions de carbone présumées, cette notion a suscité des inquiétudes quant au fait que les consommateurs pourraient ne pas toujours avoir le choix.

Au début du mois de septembre, environ 22 000 résidents du Colorado ont été empêchés de régler leurs thermostats après que leur fournisseur de thermostats « intelligents » ait verrouillé les appareils à 25,5 C° pendant une vague de chaleur, en invoquant une « urgence énergétique » locale.

Alors que la société de thermostats « intelligents », Xcel, insistait auprès des médias que le programme était volontaire et incitatif, les résidents ont dit qu’ils étaient surpris et bouleversés de constater qu’ils ne pouvaient pas contrôler la température de leur maison.

« Pour moi, une urgence signifie qu’il y a, vous savez, une vie, un membre, ou, vous savez, un autre danger — comme, vous savez, des feux de forêt massifs », a déclaré un client à ABC 7 Denver. « Même s’il s’agit d’une situation qui ne se produit que rarement, nous ne sommes pas d’accord avec le fait de ne pas pouvoir contrôler notre propre thermostat dans notre maison. »

Cette semaine, Marc Morano, auteur de The Great Reset : Global Elites and the Permanent Lockdown [La grande réinitialisation : Élites mondiales et verrouillage permanent], a déclaré à John-Henry Westen de LifeSite que les verrouillages, les restrictions et même l’effondrement économique planifié font tous partie de l’agenda « climatique ».

« Les verrouillages du COVID étaient littéralement une version de ce qu’ils réclament depuis des décennies dans le mouvement climatique », a déclaré Morano. « J’assiste à chaque sommet des Nations unies sur le climat, et je vais à celui d’Égypte cette année … et ce que ces sommets appellent de leurs vœux … c’est le “mouvement de décroissance”, ou “récessions planifiées”... pour lutter contre le réchauffement climatique. Et ce que cela signifie, c’est que le gouvernement impose une croissance économique plus lente ou force une récession pour réduire les émissions. »

Au cours de l’été, le WEF a fait valoir que la mise en œuvre d’une « transition énergétique propre », en partie par le biais d’une augmentation des prix de l’essence qui ont déjà battu des records, serait nécessaire pour, à la fois, sauver la démocratie et éviter une catastrophe environnementale.

Le président américain Joe Biden, qui a présidé à la montée en flèche de l’inflation et à des prix de l’essence historiquement élevés, a suscité des réactions négatives en mai lorsqu’il a suggéré que le coût élevé du carburant faisait partie d’une « incroyable transition ».

Campagne de financement - Avent 2022

Merci de votre générosité. L'objectif est de 15 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire