M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le corps législatif d'Iowa vote l'interdiction de l'avortements quand le cœur de l'enfant à naître bat

Par Nancy Flanders (LiveActionNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Le Sénat et la Chambre des représentants de l’Iowa ont tous deux adopté un projet de loi interdisant l’avortement lorsque les battements de cœur d’un enfant à naître sont détectés. Il appartient maintenant au gouverneur de l’Iowa, Kim Reynolds, de décider si le projet de loi deviendra loi.

La Chambre a adopté la mesure par un vote de 51 à 46, et le Sénat a suivi quelques heures plus tard, tôt le matin du 2 mai 2018, avec un vote de 27 à 19. Selon The Des Moines Register, Reynolds n’a pas encore déclaré si elle signera le projet de loi.

« Le gouverneur Reynolds est à 100 % pro-vie et ne cessera jamais de se battre pour les enfants à naître », a affirmé Brenna Smith, porte-parole de Reynolds. « Le bureau du gouverneur n’a pas encore reçu le projet de loi de l’Assemblée législative pour l’examiner. Le gouverneur ne fait pas de commentaire sur un projet de loi tant qu’il n’est pas dans sa forme finale. »

Une étude de l’Université d’Oxford a montré que le cœur d’un enfant à naître, dont on pensait à l’origine qu’il commençait à battre à 3 semaines, peut en fait commencer à battre autour de 16 jours de grossesse. Si Reynolds, qui a déclaré que la vie débute à la conception et que « l’avortement est inadmissible », signe le projet de loi, l’Iowa deviendra l’État le plus sûr du pays pour les enfants à naître.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire