M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2018

2052 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 4 jours pour atteindre notre but -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de nous aider, à ce moment critique pour notre société, à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le Canada promulgue une loi radicale imposant l'acceptation de la théorie du genre

Everyone_gender_equality.jpg

Par Lianne Laurence traduit par Campagne Québec-Vie

Ottawa, 15 juin 2017 (LifeSiteNews)  ̶  Le Sénat canadien a adopté, sans amendement, le projet de loi des libéraux de Justin Trudeau sur les droits des transgenres, par un vote à 67 contre 11, et 3 abstentions.

Le projet de loi ajoute « l'expression du genre » et « l'identité du genre » au Code Canadien des Droits de l'Homme et à la section du Code Criminel sur les crimes haineux. (…) [Le projet de loi a reçu la sanction royale le 19 juin 2017]

Les critiques avertissent que sous la loi C-16, les Canadiens qui nieront la théorie du genre pourraient être accusés de crime haineux, condamnés à une amende, emprisonnés et forcés de participer à un entraînement anti-préjugés.

×

Campagne de financement été 2018

À ce moment critique pour notre société, merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

2052 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 4 jours pour atteindre notre but -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie
Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

En première ligne des critiques, se trouve le Docteur Jordan Peterson, professeur en psychologie de l'Université de Toronto qui, appuyé de l'avocat Jared Brown, a dit au Comité sénatorial que la proposition C-16 créerait une menace sans précédent pour la liberté d'expression et codifierait dans la loi l'idéologie fallacieuse de l'identité de genre.

Peterson avait été invité au Comité sénatorial par le Sénateur Don Plett du Manitoba.

Plett avait suggéré sans succès un amendement au projet de loi C-16, qui ajoutait: « Pour une plus grande certitude, rien dans ce projet de loi ne nécessite l'usage d'une expression ou d'un mot particulier qui correspond à l'identité du genre ou à l’expression de toutes personnes. »

Immédiatement après la nouvelle de l’adoption du projet de loi C-16, la sphère Twitter s'est enflammée d’attaques haineuses contre Plett.

Les sénateurs qui ont voté contre le projet de loi avec Plett, sont David Tkachuk, Yonah Martin, Richard Neufeld, Leo Housakos, Betty Unger, Norman Doyle, Tobias C. Enverga, Thanh Hai Ngo, Lynn Beyak, et Denise Batters. Ils sont tous Conservateurs.

Les sénateurs qui se sont abstenus sont Anne Cools (Indépendante) ainsi que les Conservateurs Larry Smith et Michael MacDonald.

Le Premier Ministre Trudeau a salué l’adoption de ce projet de loi comme étant une « grande nouvelle ».

 tweet-justin-trudeau.JPG

Mais Campaign Life Coalition, le bras politique du mouvement pro-vie canadien a condamné le passage du projet de loi C-16.

Le Vice-President de Campaign Life de Toronto Jeff Gunnarson a dit à LifeSiteNews: « Cette loi tyrannique n'est rien d'autre que de la manipulation sociale au plus haut degré au nom de la rectitude politique » Jack Fonseca,  stratège politique de Campaign Life, a dit que cette proposition de loi sera utilisée pour attaquer la foi chrétienne.

Il a aussi dit à LifeSiteNews: « Notez bien mes paroles, cette loi ne sera pas utilisée comme un bouclier pour des transsexuels vulnérables, mais plutôt comme une arme avec laquelle on assommera les croyants et les Canadiens ayant la pensée libre qui refusent de nier la vérité. »

Peterson a tweeté que les Canadiens en viendront à « regretter sérieusement » le passage de ce projet de loi. (…)

 tweet-Jordan-B-Peterson.JPG

Après avoir produit trois vidéos s’opposant à l’application de l’idéologie du genre, Peterson est devenu le critique prééminent de cette loi ; l’une de ces vidéos décape le projet de loi C-16 et il dit sur celui-ci qu’il « rend obligatoire l’expression forcée ».

L'avocat Brown a déclaré au Comité sénatorial que les libéraux fédéraux ont précisé qu'ils suivraient l'exemple de l'Ontario lors de la mise en œuvre du projet de loi C-16. Et les lignes directrices du Code des droits de l'homme de l'Ontario « rend obligatoire » l'utilisation de pronoms sans genre lorsque demandés, a-t-il déclaré. (…)

Campagne de financement été 2018. Merci de nous aider avec un don spécial. L'objectif est de 5000$.

Pâques

Merci de nous aider à dénoncer les dérives de notre époque et à présenter les solutions.

2052 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 4 jours pour atteindre notre but -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire