M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 2792 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 8 jours -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le but de l’éducation : le message intemporel pour les parents du Lion de Münster


Le cardinal Clemens August von Galen, archevêque de Münster.

Par John Smeaton (Voice of the Family) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Wikimedia Commons

Ceci est le premier d’une nouvelle série d’articles, enracinés dans l’enseignement de Divini Illius Magistri, qui cherche à aider les parents à préparer leurs enfants à vivre en chrétiens matures en des temps dangereux. Aujourd’hui, un environnement mondial toxique — y compris, malheureusement, au sein du gouvernement de l’Église — voit l’enseignement catholique sur le mariage et le caractère sacré de la vie humaine constamment mis à mal. Nous commençons par explorer l’enseignement catholique sur l’objectif de l’éducation.

Le 20 juillet 1941, à l’apogée du pouvoir d’Hitler, Mgr Clemens August von Galen, archevêque, a prononcé l’un des trois sermons historiques, dans l’église Notre-Dame (Liebfrauenkirche) de Münster, dénonçant les injustices « criant vers le ciel » de la part du Reich. Dans des termes qui résonneront à travers les siècles, l’archevêque a exhorté les parents à ne pas négliger leur « devoir le plus sacré » de résister aux « faux enseignements et à la fausse morale » auxquels la jeunesse allemande était soumise. Il leur a demandé de garder fermement à l’esprit le but éternel de leurs efforts éducatifs en tant que parents, de montrer à leurs enfants « le chemin du ciel » et de confirmer en eux « la sainte volonté de ne jamais s’écarter du chemin qui mène à Dieu ».

Avec une éloquence étonnante, il a dit aux parents :

« … Soyez forts ! Restez inébranlables… »

« … Nous sommes l’enclume et non le marteau ! Mais regardez dans l’atelier du forgeron ! Demandez au forgeron et laissez-le vous dire : ce qui est formé sur l’enclume prend sa forme non seulement du marteau, mais de l’enclume. Celle-ci ne frappe pas en retour et n’a pas besoin de le faire ; elle doit seulement être ferme et dure… »

« … Ce qui se forge en ce moment entre le marteau et l’enclume, ce sont nos jeunes : la jeunesse en croissance, encore inachevée, douce et encore capable de se former. Nous ne pouvons pas les protéger contre les coups de marteau de l’incrédulité, de la haine de la chrétienté, des faux enseignements et des fausses mœurs. »

« Ce qu’on leur prêche et ce qu’on leur impose dans les soirées de club et les activités des groupes de jeunes … Ce qu’ils entendent dans les écoles … Ce qu’ils lisent dans les nouveaux livres d’école ? Parents chrétiens, jetez un coup d’œil à ces livres … Vous serez furieux de voir comment ils cherchent à instiller la méfiance à l’égard du christianisme et de l’Église, voire la haine contre la foi chrétienne, dans l’esprit d’enfants inexpérimentés… »

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 2792 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 8 jours -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Les paroles de Mgr von Galen s’appliquent entièrement aux parents d’aujourd’hui, et notamment à ceux qui envoient leurs enfants dans des écoles catholiques.

La semaine dernière (12 janvier 2023), un article d’opinion paru dans le Catholic Herald a attiré l’attention sur l’assaut de propagande spirituelle de Disney, « une marque synonyme de divertissement pour enfants », qui cible les enfants avec le message « À bas les valeurs traditionnelles, à bas le patriarcat, à bas les normes de genre ». Katherine Bennett, l’auteur de l’article, écrit :

« De plus en plus, dans les écoles, les bibliothèques, les librairies, les films et à la télévision, on présente à nos enfants un matériel qui les dépouille de leur innocence et leur enseigne des mensonges sur ce qu’ils sont. »

Ce qu’il faut ajouter, c’est qu’il se passe exactement la même chose dans les écoles catholiques. Par exemple, l’école primaire catholique St Peter, à Warrington, dans le Cheshire, en Angleterre, se vante auprès des visiteurs de son site internet :

« St. Peter’s a obtenu le Prix du drapeau arc-en-ciel. Nous avons entrepris une série de tâches pour assurer l’inclusion des LGBT dans notre école. Le prix se concentre sur l’inclusion et la visibilité des LGBT+ (lesbiennes, gays, bisexuels, trans, et autres identités apparentées), ainsi que sur le développement de stratégies pour combattre les brimades LGBT-phobes. »

Parmi les photographies présentes sur le site internet, on trouve celle d’une petite fille en phase de fondation (qui couvre la période allant jusqu’à 5 ans) portant son dessin d’un drapeau arc-en-ciel, de deux cœurs et son message écrit à la main « Tout le monde est inclus ». Le site explique également aux visiteurs :

« Un de nos enfants de l’école primaire a partagé ce merveilleux message d’inclusion avec Mme Lea. Elle a choisi de l’écrire à la table d’écriture pendant l’heure d’exploration ».

(Nous, à Voice of the Family, espérons vivement et prions pour que l’école St Peter retire rapidement cette photo, ainsi que d’autres photos d’enfants s’imprégnant de « propagande spirituelle » — expression utilisée par Katherine Bennett dans un autre contexte dans son article du Catholic Herald — dont celle d’un T-shirt proclamant, en écriture enfantine, « L’amour n’a pas de genre », avant qu’elles ne fassent plus de dégâts).

Au cas où les visiteurs du site internet de l’école primaire St Peter auraient des doutes sur le message de l’école concernant l’éducation des enfants, l’un des 24 livres éducatifs « pour enfants » qu’il expose comprend And Tango Makes Three, dont Amazon Books dit :

« Roy et Silo sont comme les autres couples de pingouins du zoo — ils se saluent, marchent et nagent ensemble. Mais Roy et Silo sont un peu différents — ils sont tous deux des garçons. Alors, un jour, lorsque M. Gramzay, le gardien du zoo, les trouve en train d’essayer de faire éclore un caillou, il se rend compte qu’il est peut-être temps pour Roy et Silo de devenir parents pour de bon ».

Amazon indique que ce livre convient aux enfants de cinq ans. Il figure également sur le site internet de l’archidiocèse de Liverpool, aux côtés de nombreux autres livres promouvant l’idéologie du genre qui, à leur tour, se trouvent sur le site internet de l’école primaire St Peter.

Un autre livre qui apparaît sur le site de St Peter est Are you a boy or are you a girl ? qu’Amazon présente ainsi :

« Ce livre aux illustrations vives ouvrira un dialogue avec les enfants de 3 ans et plus sur la diversité des sexes, de manière amusante et créative. Mettant en scène un protagoniste neutre, le livre transmet un message important sur l’identité et sur le fait d’être qui l’on veut être. L’histoire de Tiny aidera les parents, la famille et les enseignants à donner aux enfants l’espace nécessaire pour s’exprimer pleinement, explorer différentes identités et s’amuser en même temps. »

En 1941, Mgr von Galen a donné un certain nombre d’ordres sans ambiguïté aux parents de Münster, dont les enfants, disait-il, ne pouvaient être protégés « des coups de marteau de l’incroyance, de la haine de la chrétienté, des faux enseignements et de la fausse morale » provenant des autorités laïques allemandes.

Le message qu’il a adressé aux parents catholiques de Münster ne pourrait être plus pertinent pour les parents catholiques d’aujourd’hui dont les enfants sont confrontés à une telle « propagande spirituelle » empoisonnée, tant dans le monde séculier que dans l’environnement des institutions de l’Église catholique à travers le monde.

« … Parents chrétiens, vous devez garder un œil sur toutes ces choses, sinon vous négligerez votre devoir le plus sacré ; vous ne pourrez pas vous justifier devant votre conscience et devant Celui qui vous a confié ces enfants pour que vous leur montriez le chemin du ciel ! »

« … Malheureusement, vous ne pouvez pas épargner à vos enfants — ce métal brut et noble, mais encore non durci et non formé — les coups de marteau de la haine de la foi, de la haine de l’Église. Mais l’enclume travaille aussi à la formation du métal : que le foyer parental, que l’amour et la loyauté des parents, que votre vie chrétienne exemplaire soient l’enclume dure, tenace, ferme, inébranlable, qui paralyse le poids des coups de l’ennemi, qui renforce continuellement la force encore faible des jeunes et qui confirme en eux la sainte volonté de ne jamais s’écarter du chemin qui conduit à Dieu… »

En résumé, Mgr von Galen, connu dans l’histoire comme « Lion de Münster », a donc les messages suivants pour les parents d’aujourd’hui :

  • Premièrement, notre devoir sacré, le but de tout notre travail de formation en tant que premiers éducateurs de nos enfants, est de montrer à nos enfants le chemin du ciel.
  • Deuxièmement, dans l’accomplissement de notre devoir sacré, les parents doivent être « forts » et « inébranlables ». Nous devons mener une vie chrétienne exemplaire afin que la formation de nos enfants soit comme « l’enclume dure, tenace et inamovible » qui résiste aux « coups de marteau » des faux enseignements provenant de l’extérieur de nos foyers.
  • Troisièmement, nous devons surveiller de près les « faux enseignements » que nos enfants entendent à l’école, ce qu’ils lisent dans les « nouveaux manuels scolaires », et ce qui leur est prêché par les enseignants et dans « les bibliothèques, les librairies, les films et à la télévision », comme nous le rappelle également Katherine Bennett.

L’enseignement de l’archevêque était fermement enraciné dans la doctrine contenue dans Divini Illius Magistri, l’encyclique du pape Pie XI sur l’éducation chrétienne de la jeunesse, qui a été décrite comme la véritable Magna Carta de l’éducation chrétienne, « en dehors de laquelle », dit clairement Pie XI, « il ne peut y avoir d’éducation complète et parfaite » (DIM, 7).

La deuxième partie de cette série explorera plus en profondeur l’enseignement du pape Pie XI.

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire