M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La Floride approuve un règlement permettant de licencier le personnel universitaire qui autorise les hommes à utiliser les toilettes des femmes

Par Calvin Freiburger — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : cgdeaw/Adobe Stock

24 août 2023 (LifeSiteNews) — Le Conseil de l’éducation de Floride (BOE) a approuvé à l’unanimité mercredi de nouvelles règles établissant que les employés des collèges publics peuvent être licenciés s’ils défient la loi de l’État exigeant que les toilettes et les vestiaires soient réservés aux véritables membres de leur sexe désigné.

Fox News a rapporté qu’en vertu de ces nouvelles règles, les employés risquent d’être licenciés dès leur deuxième violation de la loi HB 1521, promulguée en mai par le gouverneur républicain Ron DeSantis. La loi s’applique non seulement aux universités publiques, mais aussi aux logements étudiants.

« Les toilettes sont des espaces très intimes et privés », a déclaré Grazie Christie, membre du conseil d’administration. « Il existe des raisons historiques et interculturelles pour lesquelles les hommes et les femmes utilisent des espaces différents dans ces moments intimes, non seulement pour les filles et les femmes, mais aussi pour les garçons et les hommes. Ce n’est pas quelque chose que nous devrions abandonner en tant que culture à cause d’idéologies très, très nouvelles qui remettent en question la science du masculin et du féminin qui pourtant ne change pas, car la biologie ne change pas ».

L'article continue ci-dessous...

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

« Ces menaces d’enquêtes sur les salles de bains, de licenciement forcé du personnel et de restrictions sur les dortoirs dans le système universitaire de Floride ne feront qu’aggraver la culture actuelle de peur et d’intimidation à l’encontre de la communauté transgenre », s’est plaint l’ancien représentant démocrate de l’État, Carlos Guillermo Smith, aujourd’hui conseiller politique principal pour l’association de défense des LGBT Equality Florida.

Les défenseurs de cette mesure affirment que le fait d’obliger les filles à partager des installations intimes telles que les salles de bains, les douches ou les vestiaires avec des membres du sexe opposé viole leur droit à la vie privée, les soumet à un stress émotionnel inutile et donne aux prédateurs masculins potentiels un prétexte efficace pour pénétrer dans les salles de bains ou les vestiaires féminins en prétendant simplement être transgenres, comme cela a été démontré dans le comté de Loudoun, en Virginie.

Le problème est apparu au grand jour en Virginie en 2021, lorsqu’un grand jury a inculpé l’ancien directeur des écoles publiques du comté de Loudoun, Scott Ziegler, pour avoir prétendument dissimulé le viol d’une élève par un camarade de classe « transgenre » dans les toilettes des filles et en raison de ses implications préjudiciables en faveur du mouvement LGBT.

La Floride — qui a récemment infligé une amende à cinq prestataires de Medicaid de l’État ayant dépensé illégalement l’argent des contribuables pour des procédures de « transition » de genre sur mineurs — a pris la tête de l’opposition à l’idéologie transgenre sous DeSantis : le bilan conservateur proactif de celui-ci a propulsé sa réélection de 20 points au poste de gouverneur l’automne dernier ainsi que sa candidature à l’investiture présidentielle républicaine l’année prochaine, via laquelle il promet de mener de tels efforts à l’échelle du pays.



Laissez un commentaire

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.