M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La coprésidente de la « Voie synodale » allemande demande un accès accru à l’avortement dans tout le pays


Mgr Georg Bätzing et Mme Irme Stetter-Kart.

Par Clare Marie Merkowsky — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Deutsche bischofskonferenz/YouTube

15 juillet 2022 Berlin (LifeSiteNews) — Irme Stetter-Karp, laïque catholique et coprésidente de la « Voie synodale » allemande, a demandé que l’avortement soit « accessible à l’échelle nationale » en Allemagne.

Le journal allemand Die Zeit a publié les commentaires de Stetter-Karp, présidente du Comité central des catholiques allemands, cette semaine.

Stetter-Karp a déclaré que l’avortement n’est « pas une intervention régulière et ne doit pas être traité comme telle », mais a fait valoir que le Comité central des catholiques allemands plaide pour « une action éthiquement responsable de la part de toutes les personnes concernées ».

« En même temps, il faut garantir une offre nationale de l’intervention médicale de l’avortement », a déclaré Stetter-Karp. « Ce n’est pas le cas actuellement, car les soins gynécologiques font défaut, notamment dans les zones rurales. »

Le Comité central des catholiques allemands est coorganisateur avec la Conférence épiscopale allemande de cette « voie synodale » hétérodoxe. Mme Stetter-Karp est présidente du comité laïc de la « Voie synodale » allemande et coprésidente de l’initiative.

Sa déclaration en faveur de l’avortement contredit directement la doctrine catholique, car selon l’Église catholique, l’avortement est un péché grave, violant le cinquième commandement : « Tu ne tueras pas ».

Dans Evangelium Vitæ, le pape Jean-Paul II a utilisé toute son autorité papale pour condamner publiquement l’avortement comme un péché grave, « puisqu’il s’agit du meurtre délibéré d’un être humain innocent ». 

En mars, la Fédération de la jeunesse catholique allemande (BDKJ), une organisation qui chapeaute les associations catholiques d’enfants et de jeunes, a célébré la suppression par le Cabinet fédéral d’Allemagne de l’interdiction de la publicité pour l’avortement.

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

« Dans certaines régions d’Allemagne, les avortements ne sont plus accessibles », a déclaré un porte-parole de l’association. « Cela soumet les femmes enceintes à une pression temporelle supplémentaire, ce qui rend difficile la décision pour ou contre un avortement ».

Mgr Joseph Strickland, évêque de Tyler, au Texas, a condamné les commentaires de Stetter-Karp, en écrivant sur Twitter : « Nous ne pouvons pas rester silencieux alors que d’autres préconisent des politiques nationales pour assassiner des enfants à naître. C’est un fléau mondial qui doit être dénoncé vigoureusement ».

Nous ne pouvons pas rester silencieux alors que d’autres préconisent des politiques nationales pour assassiner des enfants à naître. C’est un fléau mondial qui doit être dénoncé vigoureusement.
— Bishop J. Strickland (@Bishopoftyler) July 15, 2022

La « voie synodale » en Allemagne a suscité une controverse mondiale en raison des propositions hétérodoxes avancées par le programme, notamment le renversement de la doctrine catholique sur le caractère pécheur de la sodomie, sur l’ordination des femmes à la prêtrise et la « bénédiction » des unions homosexuelles.

Les synodes n’ont aucune autorité, sauf si elle leur est conférée par le pape. Le Catéchisme de l’Église catholique enseigne clairement que « Le collège ou corps épiscopal n’a d’autorité que si on l’entend comme uni au Pontife romain, comme à son chef. » (CEC 883)

« Le collège des évêques exerce le pouvoir sur l’Église tout entière de manière solennelle dans le Concile œcuménique », poursuit le Catéchisme. « Il n’y a pas de Concile œcuménique s’il n’est comme tel confirmé ou tout au moins accepté par le successeur de Pierre. » (CEC 884)

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire