M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

L’inventeur du vaccin à ARNm s’associe à l’appel de Mgr Viganò pour une alliance contre la tyrannie covidienne


Docteur Robert Malone.

Par Maike Hickson — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Children's Health Defense

3 décembre 2021 (LifeSiteNews) — S’exprimant le 27 novembre dans un entretien avec LifeSiteNews, le Dr Robert Malone, l’inventeur original de la technologie du vaccin à ARNm il y a 40 ans, a fait l’éloge du récent appel de Mgr Carlo Maria Viganò, archevêque, à construire une alliance antimondialiste. À propos de cet appel, le Dr Malone a déclaré : « Je pense qu’il a mis le doigt sur le problème. Je pense qu’il l’a appelé correctement. Et je pense qu’il a fait preuve d’une grande bravoure et d’une grande clairvoyance ».

Mgr Viganò a appelé le 18 novembre à « libérer l’humanité d’un régime totalitaire qui rassemble en lui les horreurs des pires dictatures de tous les temps », et il a interpellé « les gouvernants, les responsables politiques et religieux, les intellectuels et toutes les personnes de bonne volonté, les invitant à s’unir dans une alliance qui lancerait un manifeste antimondialiste, réfutant point par point les erreurs et les déviations de la dystopie du Nouvel Ordre Mondial et proposant des alternatives concrètes pour un programme politique inspiré par le bien commun, les principes moraux du christianisme, les valeurs traditionnelles, la protection de la vie et de la famille naturelle, la protection des entreprises et du travail, la promotion de l’éducation et de la recherche, et le respect de la création. »

LifeSiteNews a rencontré le Dr Malone pour un entretien dans sa maison et sa ferme équestre en Virginie. L’entretien a été réalisé dans le cadre d’une collaboration entre LifeSiteNews et le journal catholique autrichien Der Dreizehnte. Au cours de l’entrevue, le Dr Malone s’est montré fortement opposé aux mandats de vaccination, aux politiques de confinement et aux mandats de port de masques actuellement débattus et planifiés, qui sont tous, selon ses études et recherches, inefficaces et potentiellement dangereux pour la santé humaine.

À la lumière des politiques de verrouillage qui entravent fortement la liberté humaine de mouvement, de voyage et de rassemblement social dans son ensemble, LifeSiteNews a demandé au Dr Malone s’il pouvait expliquer les récentes déclarations qu’il a faites dans l’émission War Room de Steve Bannon sur le danger du « totalitarisme mondial », tel qu’il se joue actuellement dans des pays comme l’Autriche et l’Australie.

Le spécialiste des vaccins a comparé les mesures de confinement à la métaphore du « museau de chameau » : « Une fois que le museau du chameau entre dans la tente, c’est bientôt tout le chameau qui y entre », a déclaré le Dr Malone.

L'article continue ci-dessous...
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

« Nous avons cette tendance dans les démocraties occidentales ─ franchement, je pense que la Grande-Bretagne y est particulièrement sensible ─ à cette idée que [si] nous le faisons pour le bien commun, nous pouvons faire de l’ingénierie sociale, nous pouvons procéder à ces interventions. »

Alors que les démocraties prétendent que ces mesures sont « limitées, juste pour une chose », nous voyons une sorte d’« incrémentation » se mettre en place, a poursuivi le Dr Malone. Comme exemple de ce phénomène, il a évoqué l’initiative Trusted News de la Grande-Bretagne. Celle-ci avait à l’origine été mise en place pour « résister à l’incursion dans notre système politique d’intérêts politiques étrangers » ; elle est maintenant utilisée « pour faire la guerre à la dissidence vaccinale. En réalité, c’est à cela que ça se résume : c’est [contre] la dissidence sur l’interprétation des faits et des informations [qu’elle sert maintenant]. »

Le Dr Malone a développé sa pensée :

« [J’entrevois que] nous allons faire la même chose avec le changement climatique. Et qui sait quel sera le prochain objectif de l’ingénierie sociale ? Il semble qu’il y ait une érosion chronique des droits civils et des libertés dans la logique que les pays et les gouvernements [utilisent pour faire valoir] qu’il est acceptable de faire de l’ingénierie sociale par le biais de ces diverses interventions. Et je pense que c’est vraiment inquiétant ».

C’est dans ce contexte que LifeSite a demandé au Dr Malone de commenter le fait qu’il ait récemment publié sur sa page Twitter la déclaration vidéo de Mgr Carlo Maria Viganò appelant à une « alliance antimondialiste ».

« Je suis devenu convaincu, comme lui [Mgr Viganò], qu’il y a quelque chose ici qui va au-delà des vaccins et de la santé publique », a répondu le Dr Malone. « Il est impossible de donner un sens à ce qui se passe dans le monde en ce moment en se contentant d’expliquer la santé publique et la politique en matière de vaccins ou d’antiviraux, et j’ai acquis la conviction que nous sommes dans une situation où nous voyons tous nos droits érodés et qu’il y a une force plus grande que cela. »

« J’ai des collègues qui parlent longuement du mal », a poursuivi l’expert médical et chercheur. « Beaucoup de gens ont de plus en plus le sentiment qu’il y a quelque chose de fondamentalement mauvais qui se passe ici (...) Je suis devenu convaincu que nous avons effectivement une situation qui est essentiellement la croissance et l’expansion d’une tyrannie mondiale qui est harmonisée, qui est gérée, qui est alignée à travers les États-nations, et qui semble être alignée avec les intérêts économiques d’un petit groupe de fonds d’investissement qui représente la majeure partie du capital occidental mondial. »

C’est là aussi que le Dr Malone voit des parallèles entre ses propres pensées et celles de Mgr Viganò : « Ce qui m’alarme particulièrement — moi et beaucoup d’autres, et apparemment aussi l’archevêque — c’est que ce réservoir de capitaux est si grand maintenant qu’il a plus de pouvoir que les États-nations individuels. »

Le prélat italien avait décrit la situation actuelle comme suit, et c’est assez similaire à ce que dit le Dr Malone :

« Depuis deux ans, nous assistons à un coup d’État mondial, dans lequel une élite financière et idéologique a réussi à prendre le contrôle d’une partie des gouvernements nationaux, des institutions publiques et privées, des médias, du pouvoir judiciaire, des politiciens et des chefs religieux. Tous, sans distinction, sont devenus les esclaves de ces nouveaux maîtres qui assurent pouvoir, argent et affirmation sociale à leurs complices. Les droits fondamentaux, qui jusqu’à hier étaient présentés comme inviolables, ont été foulés aux pieds au nom de l’urgence : aujourd’hui une urgence sanitaire, demain une urgence écologique, et après cela une urgence internet. »

Lors de son entretien avec LifeSiteNews, le Dr Malone a également déploré « la montée du transnationalisme dans le Nouvel Ordre Mondial il y a deux décennies. Nous semblons maintenant le voir se réaliser ». Il est convaincu que « l’un des problèmes fondamentaux qui ont entraîné cette dissociation au sein de notre société, cette fragmentation de notre société, le sentiment que les choses n’ont pas de sens, que nous ne sommes plus en harmonie, est que nous avons choisi d’utiliser le langage de l’économie pour décrire la condition humaine ».

Le langage est important, a ajouté le Dr Malone, car « par notre langage même, nous avons réduit la condition humaine à des unités économiques, ce qui fait de nous tous essentiellement des pions économiques dans un processus d’accroissement de la richesse ».

« Dans ce type de pensée, nous avons substitué le langage du bien et du mal, des mauvaises et des bonnes œuvres au langage du profit », a ajouté le médecin. Il existe désormais un « grand bloc de capital, qui est découplé des États-nations ». Ce capital « se déplace où il veut, et il se déplace en fonction d’un moteur principal, qui est le retour sur investissement. Il n’a pas de boussole morale. Il n’a pas de composante morale. Il ne répond qu’à l’opportunité de rechercher un retour sur investissement supplémentaire ».

Le problème avec ce type de capital est, selon le Dr Malone, qu’il est maintenant « si grand qu’il peut dicter la politique, la politique économique et la politique nationale dans différents États-nations. Et ce capital a acquis tous les principaux médias, toutes les grandes entreprises technologiques et toutes les grandes entreprises pharmaceutiques et de vaccins. Et... c’est pourquoi il agit globalement de manière intégrée. » Cette « fusion des intérêts des entreprises et de l’État » est « globale », et c’est pourquoi il l’appelle « totalitarisme global ».

Ce qui rend ce développement si maléfique, c’est que, aux yeux de Malone, ce capital « n’a pas de morale intrinsèque ».

Il a déclaré à LifeSiteNews : « C’est pourquoi j’ai essayé à l’origine, avec votre aide, d’atteindre le Vatican ». Le Dr Malone a expliqué qu’il n’avait aucun contact avec la communauté musulmane, « mais au moins j’ai des bases dans le christianisme. C’est ma culture de base et, à mon avis, dans le monde occidental, s’il reste une autorité morale dans le monde, c’est l’Église catholique en tant qu’autorité morale dominante ».

Le Dr Malone avait espéré, en essayant entrer en contact avec le Vatican, que l’Église s’élèverait contre ce totalitarisme mondial. « J’espérais que l’Église catholique adopterait une position de principe et dirait que c’est mal, que c’est fondamentalement contraire à l’humanité », a-t-il déclaré.

« C’est la raison pour laquelle j’ai soutenu Mgr Viganò, parce que l’archevêque a saisi cela, il semble également croire en ces concepts fondamentaux, et a utilisé un langage extraordinairement fort. J’ai été très frappé par le courage de l’archevêque [parlant] si librement de ces choses. Et aussi, j’ai ressenti comme une certaine validation le fait que quelqu’un vienne indépendamment d’une discipline différente, d’un cadre de référence différent, d’une tradition différente, et qu’il soit pourtant arrivé aux mêmes conclusions que moi. »

Parlant des réflexion de Mattias Desmet, professeur de psychologie clinique à l’université de Gand en Belgique, le Dr Malone a mentionné « le mécanisme de formation des psychoses de masse » du professeur. Desmet soutient « que les gens sont réellement hypnotisés et qu’une grande partie de la population l’est devenue ». Le Dr Malone a ensuite comparé notre situation actuelle avec ce qui « est arrivé au peuple allemand dans les années 1920 et 1930, et qui a des racines psychologiques similaires ».

Cette théorie, a expliqué le Dr Malone, semble « expliquer beaucoup de comportements qui sont autrement inexplicables, comme ce niveau extrême d’agressivité et de venin qui est déversé contre quiconque exprime quelque chose qui est contraire au récit dominant, comme vous le faites à LifeSiteNews. Ils attaquent dans les termes les plus personnels. Ce sont des attaques agressives venimeuses qui ne sont fondées sur aucune donnée ou information. »

Résumant encore la pensée du professeur Desmet, le Dr Malone a déclaré que ce penseur s’attend à ce que « cette période de totalitarisme mondial nous balaie ». Dans ce contexte, il est important de promouvoir « l’idée de construire une communauté locale ».

Le Dr Malone souligne donc, comme remède à ce qui nous tombe dessus, l’importance de « créer des liens au sein de sa communauté locale ». Construire de telles communautés, explique-t-il, signifie « établir des listes de contacts, en particulier pour les personnes âgées, au sein de votre communauté. Que votre communauté soit une église ou une mairie, quelle que soit votre structure politique et sociale, essayez de créer une communauté, de créer des listes de contacts, des listes d’appels, de rester en contact les uns avec les autres et, en particulier, de rester en contact avec les groupes à haut risque, les personnes âgées, etc. » Il a également recommandé d’imprimer des documents contenant des protocoles de traitement précoce, tels que ceux proposés par la FLCCC (Front Line Covid Critical Care Alliance).

« C’est de cette façon que nous nous libérerons de la psychose de masse, et c’est le point de Mattias : Nous pouvons amener les gens à réaliser que le totalitarisme mondial est une plus grande menace que le virus. [...] C’est le remède. C’est le vrai remède. C’est le remède à la maladie que Mattias Desmet a diagnostiquée pour nous, qui est cette psychose, véritable folie des foules, [résultant des processus] de manipulation de masse », a conclu Malone.

Dans ce contexte de nécessité de construire des communautés, LifeSiteNews a souligné que « nous formerions, au sens littéral et philosophique, une alliance antimondialiste, comme l’a proposé Mgr Viganò ».

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.



Laissez un commentaire