M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

L’avortement a été la première cause de décès dans le monde en 2021

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : SciePro/AdobeSock

Plus que toute autre cause de décès dans le monde l’avortement a tué, et tué 42,6 millions d’enfants à naître en 2021. Un véritable génocide représentant ainsi plus de 42 % des 101,5 millions de décès survenus l’année dernière, selon la société renommée Worldometer qui se base sur les données collectées par l’OMS. FSSPX.News rapporte :

Plus de 42 % de tous les décès survenus en 2021 concernaient des enfants assassinés dans le ventre de leur mère, selon le Worldometer, un site de référence, exploitant les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Les décès, toutes causes confondues, se sont élevés à 101,5 millions de personnes : ceux dus à l’avortement à 42,6 millions.

Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire