M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2018

famille

955 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de nous aider, à ce moment critique pour notre société, à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

L’ancien chef de la Banque du Vatican : Les auteurs de l’effondrement démographique influencent le Vatican


Ettore Gotti Tedeschi, ex-banquier en chef du Vatican.

Par Diane Montagna — traduit par Campagne Québec-Vie

Rome, 7 juillet 2018 (LifeSiteNews) — L’effondrement démographique de l’Occident survenu au cours des dernières décennies a été planifié afin de créer les conditions nécessaires à l’avènement d’un Nouvel ordre mondial, et les auteurs de cet effondrement influencent maintenant le Vatican aux plus hauts niveaux, déclara l’ancien président de la Banque du Vatican.

Lors de la première conférence internationale de l’académie Jean-Paul II pour la vie humaine et la famille, l’économiste banquier italien Ettore Gotti Tedeschi affirma que les élites mondialistes ont déclenché une série de catastrophes économiques, géopolitiques et sociales prévisibles et voulues, destinées à « persuader » les peuples du monde entier à accepter une « vision politique » globale qui éliminerait la souveraineté nationale et instituerait « l’environnementalisme gnostique » comme sa « religion universelle ».

Les thèmes récurrents du pontificat actuel sont la pauvreté, l’immigration et l’environnement, et on nous amène à croire que ces problèmes sont causés par « l’avidité des banquiers », la guerre et l’homme, le « cancer de la nature », expliqua-t-il. Mais ce sont de « fausses nouvelles » selon Gotti Tedeschi. Pour lui, la cause de tous ces fléaux est « l’effondrement des naissances ».

×

Campagne de financement automne 2018

955 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie

Les personnes qui promeuvent ces fausses nouvelles, assura-t-il, sont des « prophètes gnostiques » tels que Paul Ehrlich, Jeffrey Sachs et Ban Ki-moon qui, rejetant la loi naturelle et l’ordre divin de la création, cherchent à convertir le monde à leur « gnose anticatholique ».

Selon l’ex-banquier, le « plus grand ennemi » du Nouvel ordre mondial est la famille, parce que celle-ci procure « l’éducation, l’autonomie et l’indépendance » par rapport à l’État. Son deuxième ennemi est l’Église catholique, révéla-t-il, et déjà ces prophètes gnostiques « réécrivent la genèse dans les murs mêmes du Vatican ».

« C’était planifié »

« Il est sans aucun doute que l’effondrement démographique a été voulu », a signalé Gotti Tedeschi. « Il est impensable que les preneurs de décisions aux États-Unis et partout dans le monde n’eussent pas su qu’est-ce qui aurait résulté du refus de la vie et de la loi naturelle. »

Le financier italien indiqua que l’écroulement économique a été causé par une « chute des naissances », non pas parce que les couples n’ont pas d’enfants, mais parce qu’ils n’en ont pas assez pour assurer la croissance économique. « La croissance zéro, c’est deux enfants pour un couple », dit-il. « La croissance zéro est une substitution », avec comme conséquence que « le PIB cesse de croître ». Les gouvernements ont « résolu » ce problème en « augmentant le consumérisme » et en déplaçant la production, principalement vers l’Asie.

Mais comme l’effondrement démographique entraîne un vieillissement de plus en plus important de la population, les gouvernements doivent augmenter les impôts pour absorber le coût de ceux qui vivent à la retraite, exposa-t-il, ce qui a un effet paralysant sur le PIB et l’économie des pays. « Elle peut sembler grandir, mais c’est un énorme bluff inventé au cours des 30 dernières années ».

Gotti Tedeschi estime que rien de tout cela n’est le fruit du hasard et que la diminution de la population était nécessaire pour provoquer une crise de l’économie mondiale et faciliter ainsi l’avènement d’un nouvel ordre mondial. « L’économie est un formidable moyen de persuasion », affirma-t-il. « C’est la meilleure façon de faire accepter quelque chose aux peuples. »

Il fit référence au « Rapport Kissinger », dont il dit qu’il s’agissait en partie d’une tentative d’’homogénéiser la culture » en relativisant la religion et « si possible, en créant un syncrétisme religieux ». Cet objectif est favorisé par l’immigration, ce qui conduit à un mélange potentiellement dangereux de dogmes religieux qui pourraient « provoquer la guerre ».

Le mouvement du contrôle de la population aux États-Unis remonte à la fondatrice pronazisme et proeugénisme de Planned Parenthood, Margaret Sanger. En 1969, le président Richard Nixon critiqua la croissance démographique du tiers monde, problème qui a été abordé plus tard par la Commission sur la croissance démographique et l’American Avenir en 1972, sous la direction de J.D. Rockefeller III. À l’époque, les géostratégistes américains pensaient que la croissance de la population du tiers monde était une menace pour les intérêts internationaux américains.

Et ceci mena au National Security Study Memorandum 200 (NSSM 200), publié par Henry Kissinger deux ans plus tard, en 1974. Ce rapport de 200 pages affirme spécifiquement que la croissance démographique dans le tiers monde est une menace pour les intérêts internationaux américains parce que les populations croissantes ont besoin de trop de ressources et que le système industriel occidental, par exemple, a besoin des ressources de l’Afrique. Le rapport demandait également qu’un financement accru soit accordé à Planned Parenthood.

« Tout était prévu », estimait Gotti Tedeschi, déplorant le fait que des documents comme le rapport Kissinger n’aient pas été lus.

Il déclara que la menace d’une catastrophe environnementale, qu’il appelle « fausse nouvelle », est maintenant utilisée pour faire pression afin de réduire l’écart de population entre l’Orient et l’Occident. De plus, le fossé grandissant entre « trop de riches et de vieux » et « trop de jeunes au chômage » est utilisé pour « créer l’esprit d’acceptation de l’euthanasie ». Une telle mentalité est » criminelle », affirma-t-il, révélant qu’un premier ministre italien (il n’a pas dit lequel) lui avait dit qu’on pouvait réduire les dépenses du gouvernement « en une seconde » grâce à l’euthanasie qui « couperait de 25 % la population âgée de plus de 60 ans ».

Gotti Tedeschi attira également l’attention sur la tension actuelle entre le mondialisme et le nationalisme : ceux qui souhaitent une Europe qui aide les pays à grandir par opposition aux globalistes qui préféreraient une Europe qui gouverne tous les pays et élimine la souveraineté nationale.

Alors, que peut faire l’Église ? « L’Église se heurtera ou sera isolée », affirma-t-il. Mais « il s’est passé quelque chose qui devrait inquiéter beaucoup de gens », a-t-il ajouté en se référant aux actions récentes prises, en particulier par l’Académie pontificale des sciences.

Ceux qui conseillent actuellement le « sommet de l’Église », observa-t-il, sont des partisans du contrôle de la population comme Paul Ehrlich, Jeffrey Sachs, et l’ancien secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon — des gens qu’il appelle des « prophètes gnostiques ».

Transformer la « genèse divine en une genèse gnostique », et le faire à l’Académie pontificale à l’intérieur du Vatican serait leur « chef-d’œuvre », ajouta-t-il.

« Nous sommes proches de ce qui se passe », soutint-il. « Cela devrait inquiéter tout le monde. »

Campagne de financement automne 2018. Merci de nous aider avec un don spécial. L'objectif est de 5000$.

Automne

Merci de nous aider à dénoncer les dérives de notre époque et à présenter les solutions.

955 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire