M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 4,492 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Josh Alexander arrêté pour avoir protesté contre un spectacle de drag queens destiné aux enfants


Josh Alexander arrêté par la police d'Ottawa le 8 février 2023.

Par Anthony Murdoch — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Twitter

14 février 2023 (LifeSiteNews) — Josh Alexander, un élève du secondaire canadien, affirme qu’il « ne reculera pas » malgré le fait qu’il ait été arrêté, retenu dans une voiture de police pendant des heures, menotté, accusé d’intrusion, puis déposé sur le bord de la route après avoir prêché l’Évangile pour protester contre un spectacle de drag queens destiné aux enfants la semaine dernière à Ottawa.

La police d’Ottawa a arrêté quatre personnes qui protestaient contre une « heure du conte » [avec musique] organisée par un drag queen le 8 février au Centre national des Arts. L’une des personnes arrêtées était Alexander, qui avait coorganisé la manifestation.

Lors d’un entretien avec LifeSiteNews aujourd’hui, Alexander a déclaré que les manifestants avaient été autorisés par un agent de liaison à se rassembler à l’extérieur de la salle, mais qu’ils ont rapidement été dépassés par des contre-manifestants agressifs et « repoussés au-delà [de la limite] des portes ».

Alexander avait lu des passages de l’Évangile via un mégaphone.

« Nous avons été encerclés, poussés contre le mur », a-t-il dit. « Ils nous ont un peu frappés, ils nous ont poussés, ils nous ont attrapés, ils ont arraché mon chapeau et l’ont piétiné. Je ne l’ai jamais récupéré, mon chapeau. »

« Quand la police a vu ça, au lieu d’arrêter nos agresseurs, ils nous ont attrapés, moi et mon équipe, et ils nous ont jetés dans la circulation ».

Alexander a déclaré qu’ils ont essayé de revenir sur le trottoir, mais qu’ils ont été rejetés sur la route par le service de police d’Ottawa.

« Les flics qui étaient sur la route ont décidé d’arrêter mon frère (Nick) parce qu’il était sur la route », a déclaré Alexander.

Nick a été arrêté, mais relâché après environ 30 minutes et n’a pas été inculpé.

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 4,492 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Lors de l’heure du conte, les travestis China Doll et Cyril Cinder ont lu des histoires aux enfants dans le cadre du programme de la Fierté hivernale de la capitale.

Alexander arrêté après avoir prêché l’Évangile

« Alors que je citais Jean 3:16, la police m’a attrapé et m’a arrêté pour perturbation », a déclaré Alexander. « Ils m’ont dit que si je n’arrêtais pas d’utiliser le mégaphone, je serais arrêté, et ils m’ont arrêté ».

Alexander a été menotté, retenu dans une voiture de police pendant près de deux heures et accusé d’intrusion. La police l’a ensuite « déposé » (dumped) dans une rue secondaire.

Alexander souligne : « Je n’étais même pas sur la propriété quand j’ai été arrêté ».

« J’étais sur un trottoir public », a déclaré Alexander. « Cela n’a aucun sens ».

Un clip vidéo de l’incident de CTV Ottawa montre Alexander et son frère acculés par la police.

Alexander a déclaré dans le clip vidéo de CTV qu’il « est tout simplement mauvais » d’avoir des enfants autour de drag [queens].

« C’est une chose intrinsèquement sexuelle », a-t-il dit. « Les drags ont toujours été sexuels. Nous les avons récemment politisés. »

Une vidéo mise en ligne par Lincoln Jay de Rebel News montre également Alexander en train d’être menotté avant d’être mis à l’arrière d’une voiture de police. Une autre vidéo montre des manifestants et des contre-manifestants s’affrontant à l’extérieur du Centre national des arts d’Ottawa.

Alexander a indiqué à LifeSiteNews qu’avant la manifestation, il était entré dans le bâtiment pour voir par lui-même à quoi ressemblait l’événement. Après environ 20 minutes, Alexander a été informé par la sécurité qu’il n’était pas autorisé à entrer et que s’il ne partait pas, la police serait appelée.

À ce moment-là, il a déclaré que la police était entrée dans le bâtiment et avait « attrapé mon sac et m’avait fait sortir ».

Alexander a déclaré à LifeSiteNews qu’il était parti et qu’il n’avait pas essayé de retourner à l’intérieur du bâtiment.

« J’ai pu voir ce que j’avais besoin de voir — des drag queens se pavanant dans leurs tenues inappropriées », a-t-il déclaré.

Cette arrestation était la deuxième en une semaine pour Alexander. Lundi dernier, il a été arrêté et inculpé à son école pour avoir assisté aux cours.

Alexander avait protesté l’année dernière à son école catholique, St. Joseph’s à Renfrew, en Ontario, parce qu’elle permettait aux garçons souffrant de troubles de l’identité sexuelle d’utiliser les toilettes des filles, et il avait ensuite été suspendu.

L’avocat de Josh, James Kitchen, avocat plaidant en chef de Liberty Coalition Canada (LCC), a récemment déclaré à LifeSiteNews que la décision d’Alexander de retourner à l’école était « le choix intelligent d’un jeune homme qui sait ce qu’il fait ».

Kitchen a déclaré qu’ils allaient faire appel des suspensions et qu’ils allaient bientôt déposer une plainte officielle auprès du Tribunal des droits de la personne de l’Ontario.

Alexander : Je ne reculerai pas

Alexander envisage maintenant les prochaines étapes avec son accusation d’intrusion, mais il est catégorique : il continuera à protester contre la sexualisation des enfants.

« Je ne vais certainement pas reculer », a déclaré Alexander à LifeSiteNews. « Je continuerai à protester si nécessaire et nous verrons ce qu’ils me réservent pour la prochaine ».

Il a indiqué à LifeSiteNews que la police détient toujours son appareil photo et ses accessoires, valant 600 $. On lui avait initialement dit qu’il serait contacté dans les deux jours suivant son arrestation.

« Ils ne me l’ont pas rendue », a-t-il dit à LifeSiteNews. « Je n’en ai pas entendu parler. »

Comme l’a rapporté LifeSiteNews, Alexander s’est vu infliger une suspension de 20 jours le 23 novembre 2022, après avoir organisé une grève de l’école en faveur du droit des filles à accéder à leurs installations sanitaires sans la présence d’élèves masculins. [Il a ensuite été suspendu pour le reste de l’année scolaire.]

L’adolescent avait déclaré à LifeSiteNews que, conformément à l’enseignement catholique et à la Bible, il croit qu’il n’y a que deux sexes.

Ces dernières années, les pays occidentaux, en particulier les États-Unis et le Canada, ont fait preuve d’une volonté manifeste de promouvoir activement l’idéologie du genre auprès des jeunes.

En fait, le gouvernement fédéral du premier ministre canadien Justin Trudeau a promis l’année dernière un financement colossal de 100 millions de dollars aux groupes d’activistes LGBT.

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire