M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

«Je tue les bébés»: Des militants pro-avortement se déchaînent devant la cathédrale de New York alors que des pro-vie prient le chapelet

Par Ashley Sadler — Traduit par Campagne Québec-Vie

9 mai 2022, New York (LifeSiteNews) — Samedi, des militants pro-avortement se sont rassemblés devant l’ancienne cathédrale historique Saint-Patrick de New York pour dénoncer les restrictions à l’avortement et harceler les catholiques participant à la procession mensuelle du chapelet pro-vie de cette église.

Dans un clip, devenu viral, une partisane de l’avortement a crié qu’elle « tuait les bébés » et a ensuite simulé de façon choquante un avortement à l’aide de poupées.

Les dizaines de militants qui se sont rassemblés à l’extérieur de la basilique de l’ancienne cathédrale Saint-Patrick, vieille de 143 ans, dans le sud de Manhattan, ont affronté un groupe de pro-vie qui s’étaient rassemblés pour participer à un événement « Witness For Life » du premier samedi du mois, consistant en une messe et une récitation du chapelet devant le centre d’avortement Planned Parenthood situé à proximité, rapporte Fox News.

Des vidéos et des photos montrent les pro-vie debout sur les marches de l’église en train de réciter le chapelet et de chanter l’« Ave Maria » tandis que les contre-manifestants scandent des slogans et tiennent des pancartes.

Pendant la manifestation, les pro-avortement ont crié et brandi des banderoles portant des phrases telles que « l’avortement est un soin de santé » et « l’avortement est un cadeau ».

Dans un clip vidéo devenu viral, on peut voir une femme vêtue d’un maillot de bain une pièce brandir des poupées en plastique attachées de bandes de tissu rose et crier : « Je vais tuer les bébés ! », avant de simuler un avortement dans une pantomime choquante et horrible.

Alors que la plupart des pro-vie auraient été empêchés de se rendre en face du Planned Parenthood pour prier comme prévu initialement, la journaliste de National Review Kathryn Jean Lopez a noté que la prière « était tout aussi intense à l’intérieur de l’église ».

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

« Comme toujours lors de ces incidents, je suis bouleversée par la colère et la blessure évidente de tant de personnes qui se sont présentées ce matin », a déclaré Mme Lopez. « Priez pour les personnes qui se réveillent le matin [et] veulent protester contre les personnes qui prient pour que les femmes et leurs bébés ne soient pas poussés à l’avortement ».

Le père Brian Graebe de la cathédrale Saint-Patrick a réagi aux manifestations pro-avortement lors d’un segment de Fox News lundi, dans lequel il a expliqué que la manifestation de samedi était « entièrement différente » de celles qui ont lieu d’habitude.

Selon le père Graebe, seul un petit nombre de contre-manifestants se présente habituellement pour s’opposer aux pro-vie lors de la messe et de la procession du rosaire du premier samedi de la cathédrale Saint-Patrick.

Cette fois, cependant, près de 100 pro-avortement sont arrivés dans ce qu’il a appelé « une célébration de la mort ».

Le prêtre a expliqué qu’il y avait eu, ces derniers jours, « un certain nombre de menaces de placer une bombe dans l’église, de la brûler », après la fuite sans précédent du projet d’opinion majoritaire de la Cour suprême dans l’affaire Dobbs v. Jackson Women’s Health Organization, la semaine dernière.

« Des messages ignobles et très haineux », a déclaré le père Graebe.

Selon le projet d’avis de la Cour suprême qui a fait l’objet d’une fuite, la plus haute juridiction du pays est prête à se prononcer en faveur de l’interdiction de l’avortement à 15 semaines dans le Mississippi en annulant à la fois Roe v. Wade, qui a établi un « droit fédéral à l’avortement », et Planned Parenthood v. Casey (1992) qui avait confirmé Roe.

Les militants pro-avortement ont réagi à la nouvelle avec indignation et ont renouvelé leurs efforts pour faire de l’avortement la loi du pays. Entre-temps, l’organisation militante Ruth Sent Us a appelé les pro-avortement à manifester devant les domiciles des juges pro-vie de la Cour suprême et à envahir les églises catholiques.

Au cours de l’interview accordée lundi à Fox News, le père Graebe a déclaré qu’en raison de la tension croissante autour de l’avortement, les forces de l’ordre lui ont conseillé de ne pas organiser la procession mensuelle du rosaire.

Malgré leurs avertissements, le père Graebe a refusé de [s’abstenir de] le faire.

« Nous faisons cela depuis plus de dix ans, tous les mois, qu’il pleuve ou qu’il vente », a-t-il déclaré. « Et nous avons certainement l’intention de continuer ».

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire