M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Jair Bolsonaro, le nationaliste chrétien qui pourrait devenir président du Brésil en 2018

Par Joaquim De Albuquerque (Medias-Presse.info) — Le député Jair Bolsonaro, bien que baptisé catholique, aurait un penchant protestant et se permettrait des excès de langage. Cependant, nous avons pu voir que l’actuel président des États-Unis, Donald Trump, est également accusé du même défaut verbal, ce qui ne l’empêche pas de diriger le pays assez correctement. — CQV

Brésil – Le député Jair Bolsonaro, candidat à l’élection présidentielle de 2018, connaît une ascension fulgurante dans les sondages, en deuxième position des intentions de vote, derrière l’ex-président Lula.

Cet ancien militaire parachutiste de 62 ans affiche ses convictions catholiques et patriotes : « Le Brésil a besoin d’un président honnête, un patriote, au sang jaune et vert (les couleurs dominantes du drapeau national) et avec Jésus dans le cœur », a-t-il scandé jeudi soir, lors d’un discours retransmis en direct sur Facebook aux allures de lancement de campagne électorale.

Jair Bolsonaro a des convictions affirmées. Il veut lutter contre l’insécurité qui sévit dans le pays et propose de rétablir la peine de mort et d’autoriser le port d’armes. [Il est contre l'avortement.]

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Il veut aussi mater la corruption. Jair Bolsonaro dispose à ce sujet d’un atout de taille : il est l’un des rares hommes politiques brésiliens de premier plan dont le nom n’a jamais été cité dans un scandale de corruption. L’ex-président Lula ne peut pas en dire autant : il a été condamné récemment à 9 ans et 6 mois de prison pour corruption et pourrait être empêché de se présenter à l’élection si la sentence est confirmée en deuxième instance.

Fervent catholique, il s’affiche avec pour slogan : « Le Brésil au-dessus de tout, Dieu au-dessus de tous ».

Il est aussi un farouche opposant au lobby LGBT.

Nationaliste, il manie volontiers le politiquement incorrect.

Il devrait être investi en juillet 2018 comme le candidat du parti « Patriotas » (Patriotes en portugais). Sa popularité se traduit par un succès grandissant sur les réseaux sociaux : sa page Facebook est suivie par près de 4,5 millions d’internautes, contre 2,3 millions pour Lula.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire