M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Ironie du sort : une annonce pour Terminator trop près d’un avortoir...

Par Calvin Freiburger — traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Insomnia Cured Here/Flickr

Brisbane, Australie 25 octobre 2019 (LifesiteNews) — Il est facile de comprendre pourquoi les gens pourraient être ennuyés par un panneau d’affichage d’un tout nouveau film devant leur lieu de travail. Mais le prendre comme une insulte personnelle est difficile à imaginer... à moins d’avoir déjà des raisons d’être sur la défensive par rapport à la profession qu’on a choisie.

Terminator : Dark Fate, le dernier né de l’emblématique série de science-fiction Arnold Schwarzenegger, sortira la semaine prochaine, par conséquent, le monde est parsemé de toute sorte de publicité pour ce film. Apparemment, l’une de ces publicités s’est retrouvée sur un panneau d’affichage devant un centre d’avortement se trouvant aux antipodes, et les gens ne sont pas très contents. De Yahoo Movies UK :

Le personnel du Marie Stopes Bowen Hills Day Surgery à Brisbane, en Australie, était apparemment furieux de voir l’immense affiche du film d’Arnold Schwarzenegger devant son bâtiment.

Le Daily Mail Australia cite un porte-parole du centre : « C’est par l’intermédiaire de notre personnel que nous avons commencé à faire des demandes pour le faire enlever. »

« C’est regrettable et manifestement inapproprié. »

En supposant que le choix de l’emplacement ne soit pas l’œuvre d’un vendeur local ayant le sens de l’humour ou un penchant subversif, il est évidemment difficile d’imaginer qu’une grande production hollywoodienne essaierait consciemment de provoquer des avorteurs [...]

Qui pourrait bien se soucier de ce que l’annonce d’un film sur des robots tueurs malfaisants apparaisse devant un centre de santé pour femmes ? Seules les personnes qui ont l’impression que le « centre de santé pour femmes » n’en est pas un.

Marie Stopes International a avorté 4,8 millions de bébés en 2018 (et a été accusée d’avoir commis des avortements illégaux en Afrique et des milliers d’infractions à la sécurité au Royaume-Uni, soit dit en passant). L’organisation est un exterminateur (terminator en anglais), non seulement de grossesses, mais aussi d’enfants, et ce n’est la faute de personne, mais la sienne si les badauds font le lien [...]

Le lobby de l’avortement excelle à saisir toutes les occasions d’affirmer ses intérêts, mais trébuche souvent sur son propre manque de retenue. Ignorer le panneau d’affichage aurait largement limité la discussion aux médias sociaux, mais le réflexe de faire la victime à chaque semblant d’offense, a propulsé celle-ci dans le courant dominant. Merci, Marie Stopes !

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire