M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Furie LGBT : Un musée acceptait d’éviter les expositions LGBT aux élèves d’école religieuse

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo (rognée) : asier relampangoestudio/Freepik

Voici un exemple ridicule de l’idéologie LGBT qui veut être connue de tous, entendue par tous, vue par tous, sans acception d’âges ou de sensibilités, sans respect ni considération pour les enfants, qui n’ont, après tout, rien à faire avec ces salades. Selon LifeSiteNews :

Le Musée canadien pour les droits de la personne est sous le feu des militants LGBT pour avoir précédemment accédé à la demande d’écoles confessionnelles, lors des visites guidées, de contourner les expositions consacrées aux « droits » LGBT.

Radio-Canada, institution financée par l’État, a publié aujourd’hui un article sur des entretiens passés avec d’anciens employés et des employés actuels, mécontents de ce musée vieux de presque six ans. Les membres du personnel ont exprimé leur inquiétude sur le fait que, pendant au moins deux ans, le musée a respecté les demandes d’écoles confessionnelles d’adapter les visites d’une manière qui épargnât les sensibilités religieuses des enfants. Cela signifiait qu’il fallait demander aux guides du musée de ne pas montrer aux enfants les expositions sur l’homosexualité, dont une qui montrait des hommes embrassant des hommes et des femmes embrassant des femmes. Le Canada a légalisé le « mariage » homosexuel en 2005.

Gabriela Agüero, ancienne employée du musée [MCDP], a déclaré à Radio-Canada que la direction leur avait expliqué que les écoles confessionnelles payaient pour les visites.

« C’est ce que nous demandons, et nous devons honorer les demandes des écoles parce qu’elles nous paient pour ces visites », aurait déclaré la direction du MCDP à Mme Agüero, selon elle.

Et pourquoi les enfants devraient-ils absolument voir les expositions homosexuelles ? Pourquoi donc ? Maintenant les accommodements (vraiment) raisonnables sont finis :

Un porte-parole du MCDP a déclaré à Radio-Canada que bien que cette flexibilité était effectivement la règle entre janvier 2015 et mi-2017, elle a été depuis abolie.

« Nous n’adaptons plus aucun de nos programmes éducatifs à la demande des écoles », affirma Maureen Fitzhenry.

Cela signifie que tous les enfants qui viennent au musée dans le cadre de sorties scolaires sont désormais initiés à ce que Radio-Canada appelle « histoires sur les diverses orientations et identités sexuelles ».

Qu’est-ce que ça peut bien leur faire que les enfants (qui ne sont pas les leurs) ne voient pas ces âneries ?

Publicité
La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire