M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Carême 2020

Jésus Christ

4395 $ recueillis -- Objectif : $5000 -- Il reste seulement 2 jours -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de votre précieuse collaboration en ces temps difficiles ! Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

En Grande-Bretagne, les bébés nés à 22 semaines désormais réanimés et l’avortement à 28 semaines imposé à l’Irlande du Nord

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : Chris Sternal Johnson/Flickr

C’est jusqu’à 28 semaines que l’avortement sera bientôt permis, et ce, pour n’importe quelle raison, aussi bien dire aucune. Extrait de SPUC :

Les directives sur la viabilité, demandant aux médecins de réanimer les bébés prématurés nés à 22 semaines, ont ravivé la querelle au sujet de la loi sur l’avortement.

Une étude de l’Association britannique de médecine périnatale a révélé que les progrès de la médecine ont augmenté le taux de survie des prématurés, et, dans les nouvelles lignes directrices publiées aujourd’hui, les médecins sont informés qu’ils devraient changer leur pratique et réanimer les bébés nés dès la 22e semaine.

La Society for the Protection of Unborn Children (SPUC) a souligné la contradiction flagrante entre cette décision et celle des politiciens de Westminster qui imposent l’avortement en Irlande du Nord.

Campagne de financement du Carême 2020. Merci de nous aider généreusement. L'objectif est de 5000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie
Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire