M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Dr Fauci : pas sécuritaire de distribuer la communion, mais les relations sexuelles avec des étrangers sont « votre choix »...


Dr Anthony Fauci.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) ― Photo (rognée) : The White House/Flickr

L’un des principaux conseillers de Donald Trump en matière de coronavirus, le Dr Anthony Fauci, tient des propos d’une contradiction flagrante, d’un côté il déconseille la distribution de la communion, mais dit que l’appréciation des risques encourus dans des relations sexuelles avec un étranger est à la discrétion de chacun. Parce qu’il y aurait moins de risque dans le second cas que dans le premier ? Comme eût dit Chesterton, c’est plutôt l’inverse qui est vrai. Selon LifeSiteNews :

Le Dr Anthony Fauci, l’un des principaux conseillers du président Donald Trump en matière de coronavirus, a appelé l’Église [catholique] à ne pas distribuer la Sainte Communion durant la pandémie de coronavirus, mais a déclaré le mois dernier que les relations sexuelles avec des étrangers étaient acceptables « si vous voulez prendre des risques ».

À la question de savoir si l’Eucharistie pouvait être distribuée de manière sécuritaire, Fauci, le directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, a répondu par un « non » catégorique.

« Je pense que pour le moment, il faut juste éviter cela », déclara M. Fauci à l’America Magazine lors d’une entrevue passée mardi.

« Cela dépend de l’endroit où vous vous trouvez », dit-il faisant marche arrière. « Si vous êtes dans une région, une ville, un comté, où il y a une quantité importante de personnes contaminées, je pense que la distribution de la Communion serait risquée. Je vous dis qu’en tant que catholique, ce serait risqué. »

L'article continue après cette publicité

La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

« En tant que catholique »… vraiment ! Ce qu’il avait affirmé un mois plus tôt sur la fornication montre bien qu’il a une bien faible idée de la doctrine catholique. LifeSiteNews continue :

« Autant de fois qu’un prêtre peut se laver les mains, il communie, il la met dans la main de quelqu’un, il la dépose dans leur bouche... c’est ce genre d’interaction étroite que vous ne voulez pas voir se produire quand vous êtes au milieu d’une épidémie mortelle », ajouta-t-il.

Le mois dernier, Fauci déclara qu’il était « difficile » de dire s’il était acceptable, pendant la pandémie, d’entretenir des relations sexuelles avec des inconnus rencontrés sur des applications de rencontre comme Tinder, mais « si vous voulez prendre des risques — et vous savez, chacun a sa propre acceptation des risques — vous pouvez décider si vous voulez rencontrer quelqu’un ».

Cette incohérence montre certainement un penchant idéologique qui se moque du « danger » quand il s’agit de ce qu’il considère ne pouvoir souffrir d’interruption, même pour la santé ou la vie des gens. Ou alors, il se fiche complètement du coronavirus (parce qu’il n’y a pas tant de raison que ça de s’en faire) et il poursuit un but idéologique qui consiste à interdire la communion et à laisser les gens se pervertir. Ou bien il manque de cran et a craint de recevoir de fortes réactions pour avoir rigoureusement déconseillé des relations douteuses et éminemment contagieuses.

Publicité



Laissez un commentaire