M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Des Irlandais prient un chapelet public en réparation de l’avortement et pour la fin de la tyrannie covid


Chapelet des hommes à Belfast en réparation de l'avortement et pour la fin de la dictature sanitaire, le 4 décembre 2021.

Par Tim Jackson — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : hilton photos/YouTube

14 décembre 2021 Belfast, Irlande du Nord (LifeSiteNews) — Un chapelet public exclusivement prié par des hommes a débuté en Irlande du Nord et s’est maintenant étendu au sud de la République, alors que les catholiques de cette région prennent la responsabilité de réparer publiquement l’avortement.

Sous la direction de Patrick McCrystal de Human Life International, environ 150 hommes ont participé au dernier chapelet en Irlande du Nord le 4 décembre à Belfast, tandis qu’un autre groupe s’est réuni au même moment au sanctuaire marial de Knock dans le comté de Mayo en République d’Irlande, également pour faire réparation.

Ces hommes catholiques irlandais ont organisé un rallye du Rosaire à Belfast le samedi 4 décembre. Le mois prochain, le rallye du Rosaire aura lieu dans la ville d’Armagh.

Ayant déjà organisé des chapelets à Derry et Newry, McCrystal a déclaré à LifeSiteNews qu’un nombre croissant de villes et de villages fixent maintenant des dates pour commencer les cinq dévotions du premier samedi demandées par Notre Dame à Fatima.

« On a l’impression que les 20 dernières années ont été une préparation à ce qui s’est passé à Belfast samedi dernier », a déclaré McCrystal avec enthousiasme. « Cela s’étend maintenant à Athlone, Cork, Leitrim, Knock, Dublin, Limerick, Galway et Letterkenny, avec des dates déjà toutes organisées pour ces villes et villages. »

L'article continue ci-dessous...
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Expliquant la raison d’être du chapelet public de réparation, le natif du comté de Tyrone a dit aux hommes de Belfast à quel point saint Louis de Montfort considérait la prière publique comme puissante, et que 2 Chroniques 7:14 démontre l’importance de la réparation.

« Saint Louis de Montfort nous a dit que la prière publique est plus puissante que la prière privée, et l’Écriture nous dit que si nous nous repentons, Dieu guérira notre pays », a déclaré McCrystal dans le centre-ville animé de Belfast.

« Qui ici veut que l’Irlande soit guérie ? Les mains en l’air ! » a-t-il demandé à la foule.

« Eh bien, vous ne pourriez pas être à un meilleur endroit, les gars, parce que l’Écriture dit... “si mon peuple... qui est appelé par mon nom, s’humilie et prie et cherche ma Face et se détourne de ses mauvaises voies, alors j’entendrai des cieux, je pardonnerai leurs péchés et je guérirai leur terre”. »

Les hommes ont également réfléchi à certains des péchés spécifiques affectant la société qui nécessitent une telle repentance, notamment l’avortement, tandis que McCrystal a également pointé du doigt les restrictions draconiennes COVID imposées par les gouvernements comme des signes de « tyrannie croissante ».

« Aujourd’hui, nous sommes ici pour montrer notre repentir au Seigneur pour toutes les façons dont notre nation s’est détournée de l’Évangile et des enseignements authentiques de l’Église catholique, et nous nous repentons de l’avortement, de la contraception et de toutes les formes d’impureté », a expliqué McCrystal.

« Et dans Sa Miséricorde, nous demandons la fin des circonstances du COVID, la fin des signes de la tyrannie croissante qui est très évidente et qui s’abat sur nous, et la conversion de notre nation à Dieu », a-t-il ajouté.

« Et Notre Dame a promis à Fatima, (pour) tous ceux qui font les cinq premiers samedi (dévotion)... elle vous donnera les grâces nécessaires au salut ─ à tous ceux qui reçoivent l’Eucharistie, vont se confesser, prient le Rosaire et méditent pendant quinze minutes sur les cinq dizaines (mystères) du rosaire. »

Le rosaire public des hommes a été lancé en Irlande après que McCrystal et son ami Owen Gallagher ont été inspirés par l’exemple des hommes en Pologne le jour de la fête de la Saint-Joseph cette année.

Des hommes catholiques en Pologne ont prié à genoux le Saint Rosaire sous la direction d’un prêtre.

Les vrais hommes aiment leur mère (spécialement la Mère de notre Seigneur).

« Le chapelet public des hommes en repentance et en réparation a été inspiré par la vue d’une photo de centaines d’hommes polonais à genoux priant le chapelet en repentance », a précédemment déclaré McCrystal à LifeSiteNews. « Nous l’avons diffusée sur les médias sociaux et la réponse a été formidable ».

« Nous avons eu 80 hommes qui se sont présentés en priant à genoux ! De nombreux passants se sont joints à nous », a poursuivi McCrystal.

« Nous aimerions que cela se répande dans toute l’Irlande, puis dans le monde entier. L’initiative a touché le Liban, les Philippines, le monde hispanophone et le monde arabophone. »

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.



Laissez un commentaire