M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 4,327 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Des fidèles catholiques prient le chapelet en réparation de la « messe de la fierté » LGBT à la paroisse de Joe Biden


Au premier plan, Doug Mainwaring.

Par Doug Mainwaring — Traduit par Campagne Québec-Vie

15 juin 2023 (LifeSiteNews) — Un groupe de fidèles catholiques s’est rassemblé pour prier le Rosaire devant la paroisse jésuite fréquentée par le président Joe Biden, tandis qu’une « messe arc-en-ciel » LGBT se déroulait à l’intérieur.

Une quarantaine de catholiques se sont réunis en face de l’église historique Holy Trinity Church, dans le quartier chic de Georgetown, à deux pas de l’entrée de l’université Georgetown, dans la capitale du pays.

« De même que notre Seigneur Jésus-Christ a été crucifié en public, de même notre réparation pour les péchés commis à son encontre doit être faite en public », a expliqué Preston Noell de Tradition, Family, and Property (TFP), qui a dirigé le rassemblement de prière empreint de dignité, sur le trottoir.

« Si nous ne nous opposons pas à ces choses par des rassemblements pour prier le chapelet comme nous le faisons aujourd’hui, elles deviendront légion et se normaliseront », a déclaré M. Noell. « Nous ne pouvons pas permettre que cela se produise ».

« La partie saine de la société, en particulier parmi les catholiques, doit réagir face à cet assaut mené contre la civilisation chrétienne par les promoteurs de l’homosexualité », a-t-il ajouté.

« C’est un événement blasphématoire », a déclaré Lori Hall, qui a fait le voyage depuis la Virginie pour assister au rassemblement. « Notre messe est profanée par cette façon de faire ».

Janet Pin, également originaire de Virginie, a abondé dans le même sens. « Ce qu’ils font dans cette église est tellement choquant », a-t-elle déclaré. « C’est un blasphème de ce qu’est la sainte messe ».

« Je suis venue aujourd’hui parce que je voulais offrir une réparation à notre Seigneur pendant le mois du Sacré-Cœur », a déclaré Rebecca Oas, directrice de recherche de C-Fam, le Centre pour la famille et les droits de l’homme.

« Je pense qu’il est important qu’il y ait une forte participation des laïcs, surtout quand nos bergers ne sont pas prêts à se lever », a ajouté Mme Oas.

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 4,327 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Les remarques de Mme Oas ont attiré l’attention sur l’absence totale de clergé catholique parmi les personnes qui priaient. Il s’agissait d’un événement catholique purement populaire.

Alors que les prélats américains, dont l’archevêque de Washington, le cardinal Wilton Gregory, sont restés silencieux sur la nature étrange de la messe arc-en-ciel des jésuites, et qu’aucun prêtre diocésain ne s’est joint au rassemblement, Sœur Deidre Byrne, connue de beaucoup sous le nom de « Sœur DeDe », est venue apporter son soutien.

« La fierté envoie les gens en enfer », a déclaré Sœur DeDe. « Nous voulons simplement dire que nous aimons les gens, nous aimons ceux que Dieu aime — mais nous devons aimer le pécheur, pas le péché ».

« Nous sommes ici pour prier en réparation [pendant] ce mois du Sacré-Cœur pour demander à notre Seigneur... de réveiller les gens qui pourraient penser qu’il est normal de faire cela », a déclaré la célèbre religieuse.

En tant qu’ancien homosexuel, je me suis tenu devant l’église au début de la messe de la fierté et j’ai fait une prière que je fais tous les jours. J’ai demandé aux archanges Michael, Raphaël et Gabriel d’aider notre Église faible et malade à renverser la vapeur, en transformant ceux d’entre nous qui ressentent une attirance pour le même sexe en combattants de l’Évangile.

Je crois de tout mon cœur que non seulement c’est la volonté de Dieu, mais que cela se produira :

Archanges Saint Michel, Saint Raphaël et Saint Gabriel, je vous implore :

Rassemblez une puissante armée d’anges gardiens pour veiller sur chacun d’entre nous, hommes attirés par le même sexe.

Anges gardiens, guidez-nous et protégez-nous. Réveillez nos cœurs et nos esprits, ouvrez nos yeux et nos oreilles afin que la vérité de l’Évangile devienne un phare lumineux, attirant chacun d’entre nous hors du monde et vers le Christ, afin que nous puissions rejeter avec une résolution permanente, indélébile, indestructible les mensonges du père du mensonge. Empêchez-nous d’être des moqueries vivantes du Christ et de son Épouse.

Saint Gabriel, annoncez le mystère de l’Incarnation à tous les hommes attirés par le même sexe, afin que nous devenions des guerriers pour le Christ, le Lion de la tribu de Juda, le Roi des Rois et le Seigneur des Seigneurs, l’Alpha et l’Oméga, qui a triomphé par son Sang.

Saint Raphaël, chassez les démons qui nous affligent, nous importunent et nous excitent, guérissez nos âmes aveugles et blessées, et orientez l’errance sans but de nos âmes vers les Grandes Noces de l’Agneau et de son Épouse.

Saint Michel, convoquez toute la cour céleste pour qu’elle engage ses forces dans cette bataille féroce contre les puissances de l’enfer. Formez-nous à affronter et à démolir les forteresses de l’ennemi dans nos cœurs et nos esprits et à ne défendre que ce qui est divin.

À notre tour, que nos vies servent de phare lumineux aux autres, en rendant les esprits captifs du Christ, en conduisant les volontés vers la glorieuse liberté des fils de Dieu, et en revigorant les cœurs humains avec l’Amour [de Dieu] qui, seul, réchauffe.

Puisse-t-il y avoir un grand réveil guidé par ces hommes.

***

Texte intégral de mes remarques et de ma prière pour les hommes attirés par le même sexe :

Le bienheureux Jerzy Popiełuszko, le prêtre polonais assassiné en 1984 parce qu’il encourageait la résistance pacifique au communisme, a dit : « Dieu a instillé dans l’homme un désir de vérité. C’est pourquoi l’homme a soif de vérité et méprise le mensonge... Vivre dans la vérité est le minimum fondamental de la dignité humaine, même si le prix à payer pour défendre la vérité peut être élevé. Il faut toujours rester fidèle à la vérité. La vérité ne peut jamais être trahie ».

Prions :

Bienheureux Jerzy, vous avez aidé une nation entière à échapper au communisme et vous avez déclenché une cascade de liberté sur tout un continent. Aujourd’hui, qu’il y ait une nouvelle cascade de liberté. Priez pour nous, afin que nous puissions vivre dans la vérité, la défendre et démasquer les mensonges, quel qu’en soit le prix, afin que nous puissions nous aussi libérer les hommes de l’esclavage. Et que nous le fassions au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

Au début de ce mois, nous avons assisté à la prise de contrôle virtuelle de toutes les institutions de notre pays. Toutes les branches de l’armée, tous les ministères et agences du gouvernement américain, toutes les ligues et équipes de sport professionnel, toutes les entreprises et nos écoles publiques... Tous ont prêté allégeance au drapeau arc-en-ciel des LGBT.

Il y a quelques jours, lors d’un événement FIERTÉ à la Maison-Blanche, un gigantesque drapeau arc-en-ciel a été mis en évidence, au premier plan, tandis que les drapeaux américains l’encadraient. Les drapeaux américains lui étaient subordonnés.

C’était un spectacle horrible. Le drapeau arc-en-ciel a supplanté le drapeau américain. Le message était clair : une force étrangère hostile a occupé notre pays.

Notre président a laissé faire. Et nous sommes ici devant la paroisse que fréquente notre président catholique.

C’est comme si un nouveau gouvernement avait pris le contrôle. Il s’agit d’un changement de régime, d’un drapeau que nous sommes désormais obligés de saluer.

La nation a été envahie, voire conquise, par la machine politique LGBT.

Aucun coup de feu n’a été tiré, aucune bombe n’a été larguée et aucune guerre biologique n’a été déclenchée, mais de nombreux secteurs de la nation se sont rendus à l’appareil politique LGBT sans presque aucune résistance.

Le fait est que la même chose se produit dans notre Église.

En voici un exemple frappant :

Au début du mois, la publication jésuite « OutReach » — publiée par la même organisation religieuse qui dirige la paroisse Holy Trinity — a fait la promotion d’une nouvelle pièce de théâtre LGBT et a présenté une image de la croix vide du Calvaire ; mais au lieu qu’un drap funéraire blanc soit drapé sur les bras de la croix pour signifier la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ, un drap aux couleurs de l’arc-en-ciel avait pris sa place. Ils ont échangé le symbole de la victoire du Christ sur la mort, sa résurrection, contre le symbole de la fierté. Ils ont échangé — expurgé, en fait — la vérité sur le point central de toute l’histoire de l’humanité afin de promouvoir un mensonge.

Pire encore, le sigle I.N.R.I., que les soldats romains ont cloué au-dessus de la tête du Christ alors qu’il souffrait et mourait sur la croix, qui signifie « Jésus-Christ Roi des Juifs », a été remplacé par les initiales « LGBTQ ». Le plus grand titre connu de l’humanité a été écarté, supplanté, évincé et remplacé par une nouvelle religion : Lesbiennes-Gays-Bisexuels-Transgenres+Queers.

Vous comprenez ? De la même manière que le rouge-blanc-bleu [du drapeau américain] a été renversé et remplacé par le drapeau arc-en-ciel, des tentatives sont faites pour exciser et expurger le cœur de l’Évangile et le remplacer par des mensonges sur la façon dont Dieu a créé l’humanité, tout en se moquant de la mort du Christ sur la Croix. Ce message réfute la vérité selon laquelle « tous ont péché et n’ont pas atteint la gloire de Dieu ».

Les Jésuites semblent être d’accord avec cela.

  • La dernière fois que je suis venu dans cette paroisse, c’était pour écouter le père James Martin.
  • Beaucoup de nos évêques semblent être d’accord avec cela, en particulier notre nouvelle génération de cardinaux américains [Cupich, Tobin, Gregory et McElroy]
  • Il se trouve que j’étais à Rome en 2018 le jour où le pape François, un jésuite, a dit à un jeune homme gay que « Dieu vous a fait ainsi ». C’était le mensonge du siècle.

Eh bien, quelque chose de très similaire se passe actuellement à l’intérieur de cette église. L’Évangile est édulcoré, l’enseignement solide de l’Église catholique est mis de côté, tout cela dans le but d’être « accueillant ».

Permettez-moi d’être aussi clair que possible :

De nombreux catholiques affirment aujourd’hui que l’Évangile est trop dur, que l’enseignement contre l’homosexualité, le « mariage » entre personnes de même sexe et le transgenrisme n’est pas favorable à ceux qui sont en recherche, et que les gens seront repoussés de l’Église catholique.

C’est un mensonge. La vérité est toujours un phare de lumière. C’est ce qui m’a ramené à la foi, moi qui étais homosexuel. C’est ce qui a poussé tant d’anciens homosexuels et transsexuels, hommes et femmes, que je connais, à revenir à la foi. Leurs vies ont été transformées et leurs témoignages transforment à leur tour d’autres personnes.

Dans une phrase pleine d’amour et de vérité, le cardinal Robert Sarah a averti un jour : « Nous ne pouvons pas être plus compatissants ou plus miséricordieux que Jésus ». Les « dures paroles » de Jésus sont souvent celles qui ont le plus de pouvoir pour délivrer des ténèbres et transformer des vies.

Nous ne pouvons pas avoir peur de défendre la vérité ; la vérité sauve et enrichit les vies, elle ne les entrave pas et ne les diminue pas.

Permettez-moi de vous parler un peu de moi :

Il y a vingt-cinq ans, marié et père de deux jeunes garçons, j’ai divorcé de ma femme pour vivre en tant qu’homosexuel ; dix ans plus tard, alors que j’étais toujours dans une relation homosexuelle, je me suis engagé politiquement pour la première fois de ma vie.

À l’époque, j’étais à 100 % pour le « mariage » homosexuel. Le premier commentaire que j’ai publié l’a été pour le Washington Post en 2009, en faveur du « mariage » homosexuel.

Mais peu de temps après, alors que je commençais à approfondir la question, quelque chose de vraiment extraordinaire s’est produit : j’ai été attiré par des vérités indéniables qui l’emportaient clairement sur mes préférences sexuelles. J’ai réalisé que j’étais du mauvais côté de l’histoire, de la science, de la biologie, de la nature et de Dieu. Finalement, je n’ai pas eu le choix : j’ai dû réformer ma vie. J’ai décidé de rétablir mon mariage et de reconstituer notre famille. C’était en 2011.

En 2013, j’ai été poussé à revenir à la pleine communion avec l’Église catholique, après l’avoir quittée peu de temps avant notre divorce, et j’ai commencé à militer pour le mariage, la famille et les droits de l’enfant.

Bien que j’aie toujours été un homme discret qui avait évité la confrontation toute sa vie, je me suis retrouvé en première ligne dans la bataille du mariage. Alors que les militants progressistes et LGBT se battaient pour modifier les lois des États à travers le pays afin de légaliser le « mariage » homosexuel, j’ai riposté. Il m’était impossible de rester chez moi et de tolérer le « mariage » homosexuel, car je savais non seulement qu’il s’agissait d’une erreur, mais aussi qu’il serait militarisé et conduirait rapidement à la tyrannie, en opposant les « droits » des homosexuels à la liberté de religion des chrétiens. Plus important encore, les « droits » perçus par les LGBT seraient opposés à l’intérêt supérieur des enfants.

Et c’est là que je veux conclure : le pire avec la FIERTÉ, c’est qu’elle démolit les droits et l’intérêt supérieur des enfants.

  • Les enfants méritent d’être élevés par leur mère et leur père, et non par deux pères ou deux mères. Ils aspirent aux deux.
  • Les enfants méritent de venir au monde de manière normale, et non en étant fabriqués et commercialisés par le complexe industriel médico-pharmaceutique. La FIV et la maternité de substitution sont des pratiques horribles. (Cela vaut également pour les couples hétérosexuels).
  • Les enfants ne méritent pas non plus de voir leur corps mutilé par le complexe industriel médico-pharmaceutique au nom de la notion démoniaque d’« affirmation de genre ».

C’est pourtant ce que représente aujourd’hui l’arc-en-ciel. Le drapeau arc-en-ciel qui est déployé dans tant d’écoles et de salles de classe dans notre pays et dans le reste du monde occidental n’est pas un signe d’espoir et de promesse, d’amour et de bien-être. Loin de là. C’est une menace inquiétante pour nos enfants, qui les sépare de leurs parents biologiques, les prive de la chaleur de leur famille nucléaire, invite à la mutilation de leur corps et les détache de leur véritable identité en tant qu’êtres humains, nés dans l’un des deux sexes complémentaires.

Je terminerai par la prière que je fais chaque matin :

Archanges Saint Michel, Saint Raphaël et Saint Gabriel, je vous en conjure :

Constituez une puissante armée d’anges gardiens pour veiller sur chacun d’entre nous, hommes attirés par le même sexe.

Anges gardiens, guidez-nous et protégez-nous. Réveillez nos cœurs et nos esprits, ouvrez nos yeux et nos oreilles afin que la vérité de l’Évangile devienne un phare lumineux, attirant chacun d’entre nous hors du monde et vers le Christ, afin que nous puissions rejeter avec une résolution permanente, indélébile, indestructible les mensonges du père du mensonge. Empêchez-nous d’être des moqueries vivantes du Christ et de son Épouse.

Saint Gabriel, Annoncez le mystère de l’Incarnation à tout homme attiré par le même sexe, afin que nous devenions des guerriers pour le Christ, le Lion de la tribu de Juda, le Roi des Rois et le Seigneur des Seigneurs, l’Alpha et l’Oméga, qui a triomphé par son Sang.

Saint Raphaël, chassez les démons qui nous affligent, nous importunent et nous excitent ; guérissez nos âmes aveugles et blessées ; et dirigez l’errance sans but et sans intérêt de nos âmes vers le Grand Mariage de l’Agneau et de son Épouse.

Saint Michel, convoquez toute la cour céleste pour qu’elle engage ses forces dans cette bataille féroce contre les puissances de l’enfer. Entraînez-nous à affronter et à démolir les forteresses de l’ennemi dans nos cœurs et nos esprits et à ne défendre que ce qui est divin.

À notre tour, que nos vies servent de phare lumineux pour les autres, en amenant les esprits captifs au Christ, en conduisant les volontés vers la glorieuse liberté des fils de Dieu, et en revigorant les cœurs humains avec l’Amour [de Dieu] qui, seul, réchauffe.

Qu’il y ait un grand réveil guidé par ces hommes.

Saint Joseph, priez pour nous :

Vous êtes le modèle par excellence de la virilité et de la paternité, de l’amour conjugal, filial et paternel. Ô Terreur des démons, apprenez-nous à ne pas avoir peur et à résister aux assauts de l’ennemi. Montrez-nous comment être chastes, aimants et protecteurs comme vous l’avez été en toutes circonstances. Amen.

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire