M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Des candidats à la direction du Parti conservateur du Canada promettent de défiler à la parade « gaie »


Peter MacKay.

Par Anthony Murdoch — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Elza Fiúza/ABr/Wikimedia Commons

4 février 2020 (LifeSiteNews) — Des candidats importants à la direction du Parti conservateur du Canada se sont engagés à participer au plus grand défilé de la fierté gaie au monde, qui aura lieu à Toronto en juin, s’ils remportent l’investiture.

Peter MacKay, ancien député conservateur considéré comme l’un des aspirants à la direction du parti les mieux placés pour la remporter, soutenant l’avortement et le « mariage » homosexuel, a déclaré la semaine dernière sur Twitter : « Les défilés de la fierté gaie sont importants. Nous vivons dans un monde où l’orientation et l’identité sexuelles sont encore utilisées par les tyrans et les bigots pour rabaisser et opprimer. Au Canada, nous avons la chance d’avoir une société qui est devenue plus tolérante, plus acceptante et plus compréhensive, mais il reste encore beaucoup à faire ».

MacKay dit qu’il participera à la manifestation de la fierté gaie de Toronto le 28 juin, soit en tant que chef du parti conservateur, soit en tant que simple citoyen. Le défilé de la fierté gaie de Toronto est l’un des plus importants en son genre au monde et, par le passé, a vu la participation d’éminents politiciens canadiens, comme le Premier ministre libéral Justin Trudeau.

Deux autres députés conservateurs qui ont dit qu’ils entreraient dans la course à la direction du Parti conservateur, Marilyn Gladu, de la circonscription de Sarnia—Lambton, et Erin O’Toole, de Durham, ont également déclaré qu’ils marcheraient à l’occasion de la fierté gaie à Toronto.

Marilyn Gladu a dit qu’elle participera à l’événement du 28 juin. O’Toole, qui a récemment critiqué MacKay, affirmant qu’il transformerait le Parti conservateur en un « Parti libéral rose » (Liberal-party lite), a déclaré sur Twitter qu’il ne participerait au défilé que si la police était autorisée à défiler en uniforme. L’année dernière, la police de Toronto n’était autorisée à participer au défilé que si elle n’était pas en uniforme.

Gladu est en faveur de l’avortement et soutient pleinement la promotion des LGBT, déclarant sur CTV qu’elle défendra les droits de tous les Canadiens.

« La communauté LGBT a clairement fait savoir qu’elle souhaitait que les dirigeants et le Premier ministre manifestent leur soutien à ses droits, et je vais soutenir les droits de chaque Canadien », déclara-t-elle.

Mme Gladu a également déclaré qu’elle soutiendrait les projets de loi d’initiative parlementaire qui « restreindraient l’avortement ».

L'article continue ci-dessous...

La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Tout cela survient après que le chef du parti conservateur Andrew Scheer ait annoncé à l’automne qu’il se retirerait. Lors des élections fédérales canadiennes de 2019, il est arrivé en deuxième position, juste derrière le Premier ministre libéral proavortement Justin Trudeau.

Scheer a été critiqué par les partisans de gauche et de droite du Parti conservateur pour son manque d’engagement envers le conservatisme social. Les conservateurs libéraux tels que MacKay ont déclaré que les actes socialement conservateurs passés de Scheer l’ont mené à sa perte.

Dans son analyse postélectorale, Jack Fonseca, directeur des opérations politiques de Campaign Life Coalition (CLC), a été franc à propos de Scheer : « Andrew Scheer et ses conseillers ont mené une campagne erronée sur de nombreux fronts. Il a aliéné et démotivé une partie importante de la base conservatrice “small-c” (ceux qui ont des tendances conservatrices mais qui ne s’identifient pas nécessairement avec un Parti conservateur officiel) en copiant les positions politiques des libéraux, et en donnant l’impression que la seule circonscription qu’il voulait satisfaire était la CBC ».

Contrastant avec ses collègue conservateurs, le Québécois pro-vie, ancien employé de Stephen Harper, Richard Décarie qui a récemment fait des vagues en affirmant que l’avortement n’est pas un soin de santé et qu’être homosexuel est un « choix ». Il a annoncé son intention de se présenter à la direction du parti, mais ses opinions socialement conservatrices ont un certain nombre de contempteurs.

[Plusieurs personnalités du parti ont même demandé à ce que M. Décarie fût exclu de la course, demandes qui n'ont pas encore eu de suite. — A. H.]

La campagne de Décarie pour la direction du parti est dirigée par Brad Trost, qui lui-même termina à la quatrième place de la course précédente de 2017.

Jusqu’à présent [4 février], MacKay est le seul candidat qui ait reçu l’approbation totale du comité de nomination des candidats à la direction du parti conservateur. O’Toole et Gladu ont tous deux soumis leur candidature, celles-ci cependant sont encore en cours d’examen.

Les candidats doivent verser une cotisation de 25 000 $ et recueillir 1 000 signatures de membres du parti provenant d’au moins 30 circonscriptions et 7 provinces. La date limite pour entrer dans la course est fixée au 27 février.

CLC soutient Décarie pour sa position pro-vie. Ils ont également donné le « feu vert » au député conservateur nouvellement élu de Hastings—Lennox and Addington, Derek Sloan, dans leur guide électoral de 2019.

Le CLC a retweeté ce message ci-dessous de Sloan disant : « Le PCC devrait-il disposer d’un test décisif sur le plan idéologique pour sélectionner les candidats dont il ne partage pas les vues ? » Non ! Les candidats sociaux conservateurs ne devraient pas être éliminés selon un test idéologique ».

Retweetant CLC déclare [texte nettoyé] :

Nous sommes d’accord avec Derek Sloan du PCC. Le PCC doit laisser aux libéraux de Trudeau le travail sordide de discrimination à l’encontre des personnes croyantes. C’est ce à quoi l’équipe Trudeau est bonne. Ce n’est pas un trait que le PCC devrait rechercher de quelque façon que ce soit.

CLC a également tweeté : « Nous remercions le député Derek Sloan du PCC d’avoir déclaré que Richard Décarie, un éminent conservateur social et candidat potentiel à la direction du parti que nous soutenons, devrait être autorisé à se présenter au poste de chef du PCC. Nous ne pourrions être plus d’accords.

[Bien sûr, si vous désirez aider Richard Décarie, vous pouvez vous inscrire sur son site de campagne ici.]



Laissez un commentaire